Statistiques inscrits en bibliothèque

Question

Bonjour,

Je voulais savoir si dans un bilan d'activités de bibliothèques, il vaut mieux présenter le nombre d'inscrits actifs de l'année ou le nombre d'inscrits de la bibliothèque. Et dans ce cas, y a-t-il une règle de durée de conservation des inscriptions ?

Je vous remercie d'avance pour votre réponse.

Réponse

Date de la réponse :  04/02/2019

Vous souhaitez savoir s'il vaut mieux indiquer dans votre rapport d'activité annuel le nombre d'inscrits actifs ou le nombre d'inscrits de la bibliothèque. Vous voulez aussi savoir combien de temps conserver les données d'inscriptions.

 

Choisissez l'indicateur à présenter dans votre rapport en fonction des objectifs de votre établissement. Le rapport d'activité répond en effet à des questions et montre comment les objectifs annuels ont été atteints. Vous pouvez combiner par exemple les deux indicateurs afin de souligner le taux de lecteurs actifs (nombre de lecteurs inscrits/nombre de lecteurs actifs) et montrer l'évolution du taux au fil des ans. Si le taux augmente cela peut signifier que les collections proposées répondent aux attentes des lecteurs. A l'inverse, cela peut vouloir signifier (entre autres raisons) que la politique d'acquisition a besoin d'être révisée.

 

Pour connaître la réglementation en matière de conservation des données d'inscription, consultez la norme simplifiée NS-009 Bibliothèques, médiathèques de la CNIL. La durée préconisée de conservation est d'un an à partir du dernier emprunt.

 

Pour aller plus loin, vous pouvez consulter l'article de la médiathèque de l'Aveyron Protection des données personnelles : ce que change le RGPD.