Temps d'accueil périscolaires (TAP)

Question

Bonjour,
Je souhaiterais connaitre quelles sont les modalités d'applications des TAP dans les collectivités (obligation ou non ?) et quel est le positionnement des bibliothèques publiques sur cette question.
Merci beaucoup.

Réponse

Date de la réponse :  29/02/2016

Vous cherchez des informations sur l'application des Temps d'Activités Périscolaires dans les collectivités : est-ce une obligation ou non ? que proposent les bibliothèques publiques ?

En ce qui concerne les Temps d'Activités Périscolaires, il n'existe pas d'obligation, mais un encouragement à un effort commun de réorganisation des activités périscolaires autour d’un projet éducatif territorial (PEDT). Pour un bilan des actions mises en place, vous pouvez consulter un article de Vie Publique (novembre 2015) sur une étude menée par la Caisse nationale des allocations familiales.

En ce qui concerne les activités proposées par les bibliothèques :

Un article récent du Bulletin des bibliothèques de France décrit ainsi l'impact des rythmes scolaires sur les bibliothèques :

"La gestion des présences des enfants aux séquences, la co-construction parfois difficile avec les animateurs, la confrontation des bibliothécaires avec des groupes « agités », ont conduit à des réajustements. En trame de fond, le constat d’une exigence parfois trop élevée vis à vis de ces publics captifs, d’où la nécessité de revoir l’offre globale avec des propositions moins denses et plus ludiques. Des propositions de terrain sont ainsi rassemblées et portées à la connaissance des professionnels grâce à la mise en ligne d’informations utiles sur les réseaux sociaux (blog Agorabib sur les TAP, groupe Facebook bibliothèques et rythmes scolaires). (...)
Enquête sur la place des bibliothèques de Gironde dans les rythmes scolaires :
Dans 92,5% des cas les équipes fonctionnent avec des moyens identiques et souvent « les moyens du bord ». Pour 50% des bibliothèques interrogées, tous les secteurs des bibliothèques travaillent aux TAP (pas seulement le secteur jeunesse donc). La plupart des TAP sont gratuits pour les usagers (avec 92% de publics élémentaires et 28% de maternelles). La durée des séquences est autour de 45 minutes à une heure. Dans les TAP en lien avec les bibliothèques, on fait : de la littérature et de la lecture (71%), du numérique (21%), du cinéma (12%), de la musique (4%), du spectacle (8%). Les familles d’activités sont l’action/création ou la lecture/écoute."
Source : L’impact de la réforme des rythmes scolaires sur les bibliothèques : Bilan et perspectives. Compte-rendu de journée d'étude. Bulletin des bibliothèques de France, n° 6, 2015

D'autre part, le ministère de la Culture et de la Communication a publié en 2015 une enquête sur l'éducation artistique et culturelle en bibliothèque, qui met en évidence l’hétérogénéité des modes d’organisation, ainsi qu’un clivage entre les bibliothèques urbaines et les bibliothèques rurales. Globalement, les partenariats sont peu formalisés, et les nombreuses modalités de conventionnement peu exploitées. Les actions les plus répandues sont les lectures à voix haute, les contes, les spectacles et les expositions.
Source : Enquête sur l'Education artistique et culturelle en bibliothèque. Brève enssib, 2015

Pour aller plus loin :

Pour plus de précisions, vous pouvez contacter :