Vente de livres lors d'une dédicace

Question

Peut-on vendre en médiathèque des livres à la place du libraire lors d'une dédicace ?
Si le directeur décide de le faire sans autorisation de la mairie, la responsabilité des agents est-elle engagée en cas de souci ?
Quelle doit-être le positionnement de l'équipe ?

Réponse

Date de la réponse :  14/03/2016

Vous voulez savoir si les bibliothécaires peuvent vendre des livres à la place du libraire lors d'une dédicace, sans autorisation de la mairie.

Le manuel L'action culturelle en bibliothèque n'aborde pas la question.

En revanche, notre service a déjà répondu à une question proche de la vôtre : Rencontre en bibliothèque : un bibliothécaire peut-il vendre les livres déposés par un libraire ?

Dans cette réponse, nous indiquons :

"Il nous semble gênant qu'un bibliothécaire (fonctionnaire ou bénévole) organise une vente pour le compte d'un libraire, mais nous ne savons quels sont les textes qui pourraient appuyer (ou infirmer) cette appréciation. (...) Selon nous, le problème est lié à la confusion des missions et des responsabilités quand à la vente : si le libraire n'est pas en mesure de l'assurer, le personnel de la bibliothèque n'a pas à se substituer à lui."

De plus, il semble important de solliciter l'accord de votre tutelle pour organiser une vente au sein de la bibliothèque.

Dans la réponse citée précédemment, nous indiquons que la librairie qui organise la vente doit faire une déclaration préalable de vente au déballage auprès de la mairie (Cerfa n°13939*01), dans un délai de 15 jours avant la date prévue.

Enfin, à plus long terme, nous vous conseillons de rédiger une charte de l'action culturelle, comme le recommande le manuel L'action culturelle en bibliothèque :

« Il est important d’inscrire cette activité au sein de textes programmatiques qui viendront définir les missions et les objectifs de cette politique : c’est le rôle, par exemple, de la charte d’action culturelle (…) Des considérations plus concrètes, sur les différents types d'animations proposées, (...), les modalités de préparation des manifestations doivent venir compléter cette réflexion stratégique qui se veut également pacte de travail vis-à-vis des tutelles, des personnels et des publics.»
Source : L'action culturelle en bibliothèque. sous la direction de Bernard Huchet et Emmanuèle Payen. Nouvelle édition. Paris : Ed. du Cercle de la Librairie, 2008, page 35

Il nous est difficile de vous répondre en ce qui concerne le dialogue avec votre directeur.
Le service Questions? Réponses! de l'enssib fournit en effet des réponses d'ordre bibliographique, mais n'a pas vocation à fournir des conseils aussi précis.

Pour de plus amples conseils, vous pouvez solliciter votre conseiller livre et lecture à la Direction régionale des affaires culturelles, ou votre agence régionale du livre.