L'Enssib bénéficie du Plan de relance

Présentation du Plan de relance

Le gouvernement a lancé, le 3 septembre 2020, un plan de relance historique de 100 milliards d’euros pour redresser l’économie et faire la « France de demain ». Inscrit dans la continuité des mesures de soutien aux entreprises et salariés lancées dès le début de la crise de la Covid-19, ce plan vise à transformer l'économie et créer de nouveaux l'emploi. Il repose sur trois piliers : l’écologie, la compétitivité et la cohésion.

 

En savoir plus

Le plan de relance à l'Enssib

L’Enssib a entamé une réflexion sur les opportunités immobilières d’économie d’énergie et sur sa capacité à porter des projets en la matière. Après une étude de faisabilité, l’école a répondu à l’appel à projets pour la rénovation énergétique des bâtiments de l’État et de l’enseignement supérieur, lancé en septembre dernier. Pour cela, elle s’est appuyée sur le soutien administratif et technique du rectorat de Lyon, qui a joué le rôle de relais entre le ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance et les établissements de la région académique. La liste des projets retenus a été annoncée par la Conférence nationale de l’immobilier public du 14 décembre 2020.
Celui présenté par l’Enssib faisait partie des 4214 projets sélectionnés au niveau national. L'école s'est vue attribuer 219 000 € pour son projet de rénovation énergétique du bâtiment.

Le projet porté par l'école

Le projet présenté par l’Enssib concerne la rénovation d'une partie de la toiture du bâtiment et se décline selon trois axes : l’isolation, la végétalisation et l’utilisation de matériaux respectueux de l’environnement.
 

Objectifs du projet :

  • réduire les consommations d'énergies (gaz de chauffage et électricité de climatisation)
  • augmenter la qualité environnementale du patrimoine bâti de l'école (matériaux bio-sourcés comme la laine de bois ou de roche, végétalisation de la toiture pour stocker du CO2 et augmenter la surface "verte" sur la parcelle)

Le système isolant/étanchéité demandé dans le Cahier des clauses techniques particulières (CCTP) doit répondre au moins à la RT 2012, si possible à la RE 2020 et être éligible aux Certificats d'économies d'énergie (CEE).
 

Calendrier du projet

  • 4 mai 2021 : publication de l'appel d'offre
  • Août 2021 : sélection du prestataire. Les candidatures seront jugées sur des critères techniques (qualité des matériaux en termes de provenance et d'efficacité thermique, organisation du chantier, références, etc.), financiers et sociétaux (insertion professionnelle).
  • 6 septembre 2021  : début des travaux
  • Début 2022 : fin des travaux