La qualité des formations

Une démarche d'amélioration continue

Forte de sa notoriété et de son positionnement unique, l’Enssib poursuit une démarche constante d’amélioration des différentes formations qu’elle propose. 

Charte qualité

En 2017, l’Enssib a élaboré et signé la charte d’engagement qualité « Formation tout au long de la vie » de l’Université de Lyon.
Cette charte respecte le décret n°2015-790 Qualité des formations de la formation professionnelle continue du 30 juin.
 

A travers la signature de cette charte, l’Enssib  s’engage sur :

  • l’information et l’accueil des stagiaires
  • l’ingénierie de formation et l’ingénierie pédagogique
  • une offre de formation claire et adaptée
  • le respect des obligations législatives et réglementaires.
     

La référente qualité pour la formation tout au long de la vie de l’Enssib est Armelle de Boisse.

Référencement des formations

Créé en janvier 2017, le DataDock est une des plates-formes de référencement des organismes de formation répondant aux critères de qualité des actions de formation. Référencée au DataDock depuis juillet 2017 pour son offre de FTLV (lien vers FTLV), l’Enssib répond ainsi aux 6 critères de qualités définis par la loi.
 

Des diplômes inscrits au RNCP
Les diplômes universitaires (masters) délivrés par l’Enssib sont inscrits au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

Le diplôme de Cadre opérationnel des bibliothèques et de la documentation (COBD) est inscrit au RNCP depuis le 9 avril 2017, pour 3 ans.

 

L’inscription des diplômes de master au RNCP est de droit : 
•    Mention « Sciences de l’information et des bibliothèques », parcours Archives numériques - Politique des bibliothèques et de la documentation  - Publication numérique  - Sciences de l’information et des bibliothèques-Information scientifique et technique 
•    Master « Histoire, civilisation, patrimoine »,  parcours Cultures de l’écrit et de l’image.
 

Référentiels de formation

Les référentiels de formation de l’Enssib sont  construits en lien avec les référentiels professionnels existants et soumis à la validation des conseils de perfectionnement de chaque diplôme concerné. 

Le diplôme du COBD, inscrit au RNCP, s’appuie sur un référentiel  organisé en trois grands blocs de compétences : 

  • Bloc de compétences n°1 : management d’une structure documentaire 
  • Bloc de compétences n°2 : élaboration d’une offre de services 
  • Bloc de compétences n°3 : gestions des collections et des ressources numériques

Le premier référentiel de formation du diplôme de conservateur de bibliothèque  (DCB) a été présenté en 2017 au Conseil des professionnels du diplôme. 
 
L’Enssib s’engage dans le développement de parcours certifiés.

Conseils de perfectionnement, conseils de professionnels

L’Enssib dote ses formations de conseils de perfectionnement (masters, Cobd) ou de conseils de professionnels (DCB, FIBE). Ils ont pour missions :

  • de faire remonter les attentes et les besoins des employeurs en matière de formation, 
  • d’analyser l’insertion professionnelle des diplômés et l’adéquation entre la formation dispensée et les emplois occupés ;
  • d’éclairer l’équipe pédagogique de l’Enssib sur  la  situation  actuelle et la prospective  des emplois et fonctions confiés aux diplômés, 
  • de faciliter la communication entre les responsables du diplôme et le tissu professionnel concerné, 
  • d’aider à mettre  en  place  une  démarche  compétences et de participer à la constitution du référentiel de formation du diplôme.  
     

Le conseil des professionnels du DCB  

Dans le cadre de la réforme du diplôme de conservateur des bibliothèques, un conseil des professionnels a été créé en septembre 2017. Il est présidé par le doyen de l’Inspection générale des bibliothèques, Benoit Lecoq. 
Ce conseil se réunit une fois par an en fin de formation pour analyser les aspects pédagogiques, une fois tous les deux ans pour aborder les aspects stratégiques. Des réunions supplémentaires peuvent être organisées en fonction des besoins soulevés lors des échanges. 
 
Siègent au sein du Conseil des professionnels : 
•    un représentant de l’Inspection générale des bibliothèques (IGB), qui préside le conseil
•    des représentants des employeurs (BnF, BMC, SCD, Ville de Paris)
•    des représentants des associations professionnelles : ADBU, ADBS, ADBGV, ABF
•    des représentants de promotions récentes
•    des représentants de l’Enssib. 
Les représentants des promotions en cours peuvent être auditionnés par le conseil. 
 

Le conseil de perfectionnement du diplôme COBD

Ce conseil se réunit une fois par an en fin de formation pour analyser les aspects pédagogiques et stratégiques de la formation. Des réunions supplémentaires peuvent être organisées en fonction des besoins soulevés lors des échanges. 
 
Siègent au sein du Conseil des professionnels : 

  • des représentants des employeurs 
  • des intervenants responsables d'unité d'enseignement au sein de la formation
  • des représentants de promotions récentes
  • des représentants de l’Enssib. 
     

Labelliser / certifier une formation 

L’Enssib a créé en 2017 son label de formation. Il peut être attribué sur demande à une formation professionnelle dispensée dans le domaine des sciences de l’information et des bibliothèques.  
 
Les critères de labellisation :  

  • intégrer dans le processus de formation au moins un module délivré par une institution partenaire de l’Enssib (réseau des CRFCB, URFIST) ; 
  • construire un dispositif de formation progressif, alternant théorie et pratique ;
  • prévoir un suivi des personnels formés et un contrôle par le correspondant formation de la bibliothèque ou du service ; 
  • intégrer, lorsqu’il existe, un référentiel / un bloc de compétences décrivant les compétences à acquérir pour la formation ;
  • décrire les modalités d’évaluation éventuellement mises en place. 

L’établissement s’engage à afficher la labellisation de la formation sur tout document et dans toute communication dédiés. 
 

 

En juillet 2017, l’Enssib accorde un premier label à la formation de bibliothécaire formateur mise en place dans le cadre du Schéma directeur de la documentation Alsace. 
Il reconnaît l’acquisition et la montée en compétences des bibliothécaires formant des usagers, au sein des structures documentaires des établissements associés du site Alsace. Le label a été attribué pour 3 ans. 43 personnes ont suivi cette formation labellisée. 
 

L’Enssib, le réseau des CRFCB et celui des URFIST s’associent pour élaborer un parcours de formation certifié à destination des bibliothécaires formateurs.  Une certification pourra ensuite être demandée par les stagiaires, qui valoriseront ainsi leur démarche.
 

Une évaluation permanente des formations

Les formations font l’objet d’une évaluation systématique, si possible orale et écrite, par les apprenants. 
L’Enssib réalise des enquêtes de suivi de l'insertion de ses diplômés afin de connaître leur devenir et leurs profils d'emploi et d'employeur : 

  • Suivi des diplômés de master et du COBD après l'obtention du diplôme : lien vers les résultats de la dernière enquête
  • Enquêtes d’évaluation différée de la formation des conservateurs et des bibliothécaires d’État et de la Ville de Paris

Ces enquêtes sont pilotées par le Réseau des écoles de service public, dont l’Enssib est membre : lien vers les résultats de la dernière enquête. 

Le suivi des étudiants : une priorité 

L’Enssib met en place un accompagnement renforcé à la recherche d’emploi et à l’insertion professionnelle des masters et étudiants en formation continue certifiante, grâce à :

  • une semaine professionnelle annuelle des étudiants de l’Enssib
  • une unité d’enseignement « insertion professionnelle » en première année de master
  • une aide à la préparation des CV, des entretiens de recrutement,
  • la création de portefeuilles de compétences et de portfolios valorisant les travaux réalisés durant leur formation (à venir).