Numérisation à la Bibliothèque nationale de France et les investissements d’avenir (La) - Notice bibliographique | enssib

Numérisation à la Bibliothèque nationale de France et les investissements d’avenir (La)

Un partenariat public-privé en actes

  • Auteurs : Bruckmann, DenisThouny, Nathalie
  • Résumé en allemand : Die Französische Nationalbibliothek (BnF) versucht sich seit 2007 in Operationen der Massendigitalisierung zu sehr hohen Kosten, teilweise aus Reaktion auf die Realisierungen von Google auf diesem Gebiet. Der Staat hat im Rahmen der Nationalanleihe bei Zukunftsinvestitionen zur Durchführung von Teilen dieser der Entwicklung der Digitalwirtschaft einen Nationalfond für die digitale Gesellschaft (FSN) eingesetzt, deren Funktionsweise, des so genannten „klugen Investitionsträgers“, eine mit einem Privatunternehmen vergleichbare Führung miteinschließt. Zur Finanzierung dieser Digitalisierungsoperationen hat die BnF einen Aufruf zu Partnerschaften gestartet und eine spezifische Filiale „BnF-Partnerschaften“ eingerichtet.
  • Résumé en anglais : The BnF launched a highly costly mass digitisation programme in 2007, partly in reaction to Google’s similar project. To implement the project, the French government set up a national fund for the digital society as part of its national loan for future investment. This national fund is run on “smart investment” lines, including management practices comparable to those of private enterprise. The BnF launched a call for partners to finance the digitisation programme via its subsidiary BnF-Partenariats, set up specifically for this purpose.
  • Résumé en espagnol : En parte en reacción a las realizaciones de Google en la materia, la Biblioteca nacional de francia (BnF) se ha lanzado desde el año 2007 en operaciones de digitalización de masa, con costos muy elevados. En el marco del empréstamo nacional a las inversiones de futuro, el Estado ha creado para la ejecución de parte de estos programas consagrados al desarrollo de la economía digital un Fondo nacional para la sociedad digital (FSN), cuyo modo de funcionamiento, llamado “el inversor prevenido”, incluye una gestión comparable a la de una empresa privada. Para finaciar sus operaciones de digitalización, la BnF ha lanzado un llamado a asociaciones y montaje de una filial específica, “BnF – Asociaciones”
  • Résumé : En partie en réaction aux réalisations de Google en la matière, la Bibliothèque nationale de France (BnF) s’est lancée depuis 2007 dans des opérations de numérisation de masse, aux coûts très élevés. Dans le cadre de l’emprunt national aux investissements d’avenir, l’État a créé pour la mise en œuvre de la part de ces programmes consacrés au développement de l’économie numérique un Fonds national pour la société numérique (FSN), dont le mode de fonctionnement, dit de « l’investisseur avisé », inclut une gestion comparable à celle d’une entreprise privée. Pour financer ses opérations de numérisation, la BnF a lancé un appel à partenariats et mis en place une filiale spécifique, « BnF-Partenariats ».
  • Paru dans le numéro : n°4 : La bibliothèque en concurrence
  • Licence de diffusion : Tous droits réservés
  • Format : Fichier XML
  • Étendue : 29728
  • Date de publication : 2012
  • Langue : fr
  • Type de ressource : Text
Ce document est également disponible dans le format suivant :