Formation initiale des bibliothécaires d’État et de la Ville de Paris

Durée de la formation : 6 mois

La formation initiale des bibliothécaires stagiaires d'État ainsi que, par convention, des fonctionnaires de la Ville de Paris, est assurée par l'Enssib.
Elle est régie par le décret n° 92-29 du 9 janvier 1992.
Les conditions de recrutement  sont fixées par l’arrêté du 11 juin 2010 modifié et celui du 22 février 2018.

Objectifs

Les enseignements visent l'acquisition de compétences professionnelles et managériales applicables à l'ensemble des situations que peuvent rencontrer les futurs bibliothécaires au cours de leur carrière. 
Il ne s'agit pas d'une formation répondant spécifiquement aux postes d'affectation des lauréats.

Contact

Responsable de la formation : Thomas Chaimbault-Petitjean
Gestionnaire de la scolarité : Nassira Z'taitou -  +33 (0) 4 72 44 43 82

Débouchés

Généralement sous l’autorité d’un conservateur, les bibliothécaires sont amenés à exercer des fonctions diverses : 
•    Responsabilité de petites bibliothèques, d’un département, d’un service ou d’un secteur documentaire. 
•    Encadrement d’équipe
•    Pilotage de projets 
•    Constitution, organisation, évaluation, et communication des collections au public
•    Animation de services transversaux 

Exemples de profils de poste

Responsable de site, adjoint au responsable de la bibliothèque, chargé du développement des publics, responsable de la formation des usagers, responsable de pôle documentaire, gestionnaire de collections, coordinateur des périodiques, coordinateur du catalogage…

Pauline Simon, FIBE 07, en stage professionnel à l'Île de la Réunion.

Pauline Simon est élève bibliothécaire au sein de la promotion Octobre Rouge (FIBE 07). Elle a réalisé son stage professionnel au coeur d'une bibliothèque universitaire dans un département d'Outre-Mer.

Admission

La formation s’adresse exclusivement aux lauréats du concours de recrutement. Les bibliothécaires d’État constituent un corps de catégorie A créé par le décret 92-29 du 9 janvier 1992. 
Ces lauréats sont affectés dans un établissement précis en tant que bibliothécaires stagiaires dès leur nomination et perçoivent un traitement mensuel. Ils suivent la formation initiale de bibliothécaires de l’Enssib durant les six premiers mois de l’année de stage, avant de rejoindre leur établissement d’affectation. 
Au terme de leur année de stage, ils sont titularisés par le ministre chargé de l'enseignement supérieur sur la base du compte-rendu de formation établi par le directeur de l’Enssib et du rapport produit par l’établissement d’affectation. 

 

En savoir plus sur l'admission

Programme - Organisation de la formation

Unités d'enseignement

  • Comprendre son environnement (séminaire de rentrée)
  • Concevoir et mettre en œuvre des services aux publics
  • Mettre en place une politique documentaire dynamique
  • Communiquer et valoriser collections et services
  • Renseigner et former efficacement les usagers
  • Comprendre les enjeux juridiques
  • Maîtriser les catalogues et l'indexation
  • Gérer un projet
  • Diriger un service
  • Gérer un budget
  • Options (en fonction des profils de poste)
  • Stage pédagogique avec soutenance de stage
  • Anglais professionnel

De nombreux professionnels interviennent dans la formation.
Ils viennent compléter les enseignements théoriques proposés par les enseignants de l'École par des retours d'expériences et leur propre réflexion. Leurs interventions participent de la richesse des échanges avec les élèves des différentes promotions. 

Le stage pédagogique

Lieu : en France métropolitaine 
Durée : 6 semaines
Établissements : SCD, bibliothèques universitaires, grandes bibliothèques : BNF, BPI…, bibliothèques territoriales.
Objectif : le stage pédagogique est l’occasion de relier des modules d’enseignements variés à la réalité d’un établissement ou organisme d’accueil. Il peut permettre également d’approfondir les questions relatives aux responsabilités immédiates du stagiaire sur son poste d’affectation.
De fait, les objectifs de ce stage sont triples. Il doit en effet permettre au bibliothécaire stagiaire de :
- Répondre aux besoins d’un établissement en travaillant sur un projet précis, une mission détaillée qui doit faire l’objet d’un rendu ;
- Participer à la vie de l’établissement, permettre au stagiaire de s’insérer dans une équipe et suivre les activités de services demandées aux agents ;
- Mettre en œuvre et en perspective les enseignements reçus.
 
Proposer des offres : jusqu’au mois de novembre.
 
Quelques missions : Les espaces vides de la bibliothèque : quels réaménagements pour quels usages ? Formaliser une méthodologie de mise en place d'un plan de conservation partagée des périodiques, Promotion matérielle des ressources numériques, Réflexion sur la refondation et l’harmonisation des pratiques d’accueil, Stratégies de sensibilisation et de promotion de l'Open Science auprès d'une communauté scientifique, Étude des publics et propositions d'amélioration de l'offre de médiation., Un outil de visite en autonomie de la bibliothèque, Associer les usagers dans les choix d’acquisitions de la médiathèque, Cadrage des actions de signalement et de valorisation de fonds documentaires anciens, rares et précieux obtenus par don, Programmation d'un biblioremix autour d'un projet de réaménagement de la médiathèque.

Équipe pédagogique

Conservatrice des bibliothèques

Responsable
de la formation

Maître de conférence
associée

Maître
de conférence

Coordinatrice
pédagogique

Responsable
du BSIP

Le Conseil des professionnels de la formation des bibliothécaires

Le Conseil des professionnels est un organe de dialogue composé de représentants du monde professionnel et de membres de l’équipe pédagogique de la formation des bibliothécaires de l’Enssib. Il est présidé par Françoise Legendre,  Inspectrice générale de l’éducation, du sport et de la recherche, Collège Bibliothèques, Documentation, Livre et Lecture publique (BD2L).

Le Conseil contribue au processus d’amélioration continue de la formation initiale, il doit permettre :
•    d’ouvrir la formation aux communautés professionnelles et de pratiques,
•    d’éclairer l’équipe pédagogique sur la situation actuelle et les prospectives des emplois et fonctions confiés aux conservateurs de bibliothèques,
•    de faire remonter les attentes et les besoins des employeurs,
•    de faciliter la communication entre les responsables du diplôme et le tissu professionnel concerné,
•    d’aider à mettre en place une démarche compétences et de participer à la constitution et à l’évolution du référentiel de formation du diplôme.

Le Conseil des professionnels se réunit une fois par an pour analyser les aspects pédagogiques et examiner le éventuelles questions stratégiques.

Les membres du conseil