Manon

Manon Wenz Guglielmi est édudiante en master 2 "Archives numériques". Elle a également présidé le bureau des étudiants de l'Enssib en 2019.

Manon témoigne de ses deux années d'étude en PANIST et ARN

1/ Vous êtes en master 2 à l'Enssib. Pourquoi avoir choisi cette école ?
À l’issue de ma licence en Sciences du Langage, je voulais poursuivre mon parcours universitaire vers la documentation. Après un stage en médiathèque lors de ma troisième année de licence, j’ai su qu'intégrer ce cursus correspondait vraiment à mes objectifs professionnels.
C'est par le biais du site de Médiat Rhône-Alpes que j’ai découvert l’Enssib. Je suis ensuite allée aux journées portes ouvertes au cours desquelles j’ai découvert le cadre d'étude (salles informatiques et d'innovation pédagogique,  bibliothèque, jardin…) et rencontré les responsables des masters. Ils ont pris le temps de comprendre mon parcours, mes attentes et m’ont fourni de précieux conseils, notamment pour ma candidature. À cette occasion, j’ai également pu échanger avec des étudiants de l’Enssib. Cette journée fut réellement décisive pour moi, même si j’étais déjà convaincue de la qualité d’enseignement.
 

2/ Vous allez entrer dans la vie active à la fin de l'année. En quoi un master de l'Enssib peut vous aider dans votre projet professionnel ?
L’Enssib a cette particularité de nous proposer des formations très professionnalisantes : nous sommes en contact avec des professionnels et mis en situation très rapidement. L'objectif est de nous donner les clés pour relever les défis de notre futur environnement.
De plus,  nous bénéficions d'un véritable accompagnement, à la fois de nos professeurs mais aussi du Bureau des stages et de l’insertion professionnelle. C’est cela aussi qui est agréable à l’Enssib, le fait d’avoir une structure relativement petite, loin des grandes écoles qui brassent des centaines d’étudiants. Une personne référente est toujours prête à nous écouter et à nous aider.
Enfin, nous intégrons le réseau de l’Enssib.  Au sein de ce réseau, nous pouvons rencontrer des personnes ayant  le même parcours ou connaissant l’école et sur lesquelles nous pouvons nous appuyer dans notre recherche de stage ou d’emploi.
 

3/ Vous avez choisi le master « Archives Numériques ». Pourquoi ce choix ?
À l'issue de la première année PANIST, j'avais acquis des connaissances sur les sciences de l'information, rencontré des professionnels et échangé avec les professeurs responsables de parcours qui nous avaient présenté les différents masters 2.
Choisir "Archives Numériques", c’était m’autoriser une grande diversité de métiers et participer au tournant numérique des établissements publics ou privés. De réels enjeux se jouent actuellement et pouvoir participer à la valorisation et la sécurité de l’information était pour moi quelque chose de très intéressant. De plus, le master présentait à la fois un aspect technique et informatique, et un aspect sur la valorisation et les enjeux de conservation, ce qui me semblait être une formation très complète.

 

Propos recueillis par Véronique Branchut-Gendron
Le 7 février 2020