Journée d'étude
Comment éduquer et accompagner les adolescents et les jeunes adultes dans l’univers médiatique contemporain pour les aider à grandir? Séquence 1

Organisateur : Enssib | INSPE de l’Académie de Lyon | Réseau des CRFCB

Date et horaire : 25/11/2020 09:00 - 16:00

Adresse : Enssib | 17-21 bd du 11 novembre 1918 | 69100 Villeurbanne


Entrée libre sur inscription.

Inscription en ligne Retour à l'agenda
emi
Présentation de l’évènement

L’arrivée d’internet a bouleversé et remodelé le rapport à l’information et les interactions sociales. Les pratiques informationnelles actuelles renouvellent la notion de source, complexifient le rapport à la vérité et renforcent l’expression de l’opinion, parfois au détriment des faits.
 

Dans ce contexte, l’Éducation aux Médias et à l’Information (EMI) apparaît comme un enjeu majeur. L’Enssib et l’Inspé de l’Académie de Lyon, avec le soutien de Médiat Rhône-Alpes au titre des CRFCB, se mobilisent pour favoriser la formation de formateurs en EMI et construire des ressources pédagogiques adaptées.

La proposition tient en un parcours pédagogique en 3 séquences :
- 25 novembre 2020 | Séquence 1 : Questionner la culture numérique
- 27 janvier 2021 | Séquence 2 : Analyser les pratiques juvéniles du numérique en faisant preuve d'ouverture et d'esprit critique
- 26 mai 2021 | Séquence 3 : Construire des dispositifs d'accompagnement éducatif en fonction du contexte
Chaque séquence fera l’objet d’une journée d’étude et d’un dossier pédagogique associé. Ces dossiers permettront d’éditorialiser les temps forts des journées et de les prolonger par des pistes pédagogiques adaptées aux différents publics visés.

Interdisciplinaires et interprofessionnelles, ces ressources souhaitent nourrir et accompagner les pratiques des médiateurs en EMI.
 

Les journées sont ouvertes à tous et bien que pensées comme complémentaires, elles peuvent être suivies de façon indépendantes. Elles sont organisées avec l'appui du ministère de la Culture dans le cadre de son appel à projet 2020 Renforcer l’esprit critique.

 

Journée du 25 novembre : Questionner la culture numérique

 

  • 9h – Accueil
  • 9h15 – Ouverture par Nathalie Marcerou-Ramel, directrice de l'Enssib et Pierre Chareyron, directeur de l'Inspé.
  • 9h30/11h - Cyberstructure. L’Internet, un espace politique | conférence inaugurale de Stéphane Bortzmeyer - informaticien à l’Association française pour le nommage Internet en coopération (Afnic).
    Stéphane Bortzmeyer est l’auteur de Cyberstructure : L'Internet : un espace politique, C & F Éditions, décembre 2018, prix du livre Cyber 2019 catégorie cybersécurité dans le cadre du Forum international de la cybersécurité. Dans cet ouvrage, Stéphane Bortzmeyer s’intéresse aux usages actuels de l’Internet, et aux problèmes tels qu’ils sont perçus par les utilisateurs. Il explique également comment l’Internet fonctionne d’un point de vue technique, mais aussi sous l’angle de sa gouvernance, du financement et des actions humaines. Il parle enfin et surtout de politique, en détaillant les débats autour de l’utilisation d’Internet.
  • Pause
  • 11h15/12h30 – Pourquoi la critique de l'économie politique du numérique est nécessaire à l'éducation aux médias | conférence de Nikos Smyrnaios - maître de conférences en Sciences de l’information et de la communication au Laboratoire d’Études et de Recherches Appliquées en Sciences Sociales (Université de Toulouse 3).
    Nikos Smyrnaios est l’auteur de l’ouvrage Les Gafam contre l’Internet, une économie politique du numérique paru dans la collection Études et Controverses de l’Ina. Il y propose une analyse critique des mécanismes de domination mis en place par les nouveaux géants de l’économie numérique. Dans cet ouvrage, Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft ne sont pas décryptés à travers le prisme de la réussite exceptionnelle qu’ils incarnent mais analysés comme les produits emblématiques d’un ordre capitaliste nouveau, qu’ils contribuent eux-mêmes à forger, légitimer et renforcer. Le livre décrit précisément le déroulement du processus de marchandisation qui a permis aux logiques financières de pénétrer le champ de l’informatique connectée, conçue initialement comme un bien public au service de l’émancipation collective.
  • Déjeuner libre
  • 14h/14h30 – Culture numérique et expériences artistiques : à la découverte des univers | conférence de Camille Scherrer, artiste designer numérique.
    Camille Scherrer est une artiste designer numérique suisse. Ses univers sont peuplés des décors montagnards de son enfance, dans lesquels elle intègre des technologies numériques reliant ainsi les temporalités et inventant des champs d’investigation.  Son travail nous amène à questionner notre relation au numérique en même temps qu’il nous offre à voir ce que le numérique peut nous offrir en termes d’expériences artistiques et culturelles.
    Son travail a été exposé et publié à l’international, au MoMA – New-York, Siggraph Japan, Biennale de San José en Californie, festival d’art numérique à Séoul, etc. Outre sa pratique artistique, elle est également professeur au master media design – HEAD à Genève.
  • 14h45/17h - D(é)s informations au cœur des cultures numériques |table ronde animée par Sylvie Lecherbonnier, rédactrice en chef de Chut ! Le magazine à l'écoute du numérique, avec la participation de :
    - Laurent Mauriac, journaliste, cofondateur de Brief.me, média numérique indépendant.
    Brief.me vous réconcilie avec l’info en vous livrant l’essentiel de l’actu triée, résumée et expliquée par une équipe de journalistes expérimentés, tous les soirs à 18h30 dans votre boîte mail et le samedi matin pour notre édition du week-end. Brief.me inaugure une nouvelle forme de journalisme, le « slow media » qui consiste à proposer moins de contenu, mais plus de sens sous une forme épurée sans publicité
    - Jonathan Parienté, journaliste responsable de l’équipe des Décodeurs du monde
    « Les décodeurs » est un blog collaboratif animé par le service Politique du Monde. Ce blog se propose de passer au crible les propos des hommes et femmes politiques, chefs d’entreprise, syndicalistes, éditorialistes pour y démêler le vrai du faux. Et de traquer citations tronquées, promesses non tenues, chiffres inexacts, mauvaise foi évidente ou utilisation abusive de données. Chaque note du blog évolue au fil des informations recueillies ensemble.
    - Thomas Durand, cofondateur de l'Association pour la science et la transmission de l'esprit critique (ASTEC) et de la chaîne YouTube La Tronche en biais, consacrée à l'esprit critique et à la zététique. Il tient aussi un blog intitulé La Menace théoriste.
    Présentation de la chaine Youtube La Tronche en biais