Index des revues

 
  • Index des revues
    ⇓  Autres articles dans la même rubrique  ⇓

    Les associations professionnelles allemandes

    Par Dominique Lahary, Bibliothèque départementale du Val-d'Oise

    Le paysage des associations professionnelles allemandes peut paraître complexe, encore qu'il se soit simplifié à la fin du xxesiècle (1) . Il obéit surtout à une logique différente de celle qui structure et différencie les associations françaises, puisqu'il est étroitement lié aux cursus et niveaux de formation initiale (2) .

    Les associations de bibliothécaires

    La plus ancienne association, créée en 1900, soit six années avant l'ABF, est le VDB, Verein Deutschei'Bibliothekare (Association des bibliothécaires allemands). Il réunit les bibliothécaires du service supérieur de bibliothèque » (hôher Bibliotheksdienst), exerçant pour la plupart dans les bibliothèques d'étude et de recherche, et les organismes de formation professionnelle.

    La plus importante association de bibliothécaires est aujourd'hui le BIB, Berufsverband Information und Bibliothek (Association professionnelle Information et Bibliothèque). Née en novembre 2000, elle résulte de la fusion, réalisée en deux étapes, de trois associations plus anciennes :

    • Le VBB, Verein der Bibliothekare an ôjfentlichen Bibliotheken (Association des bibliothécaires de bibliothèques publiques), qui rassemblait les bibliothécaires de « service élevé » (gehoben Dienst) exerçant en bibliothèque publique.
    • - Le VdDB, Verein der Diplombibliothekare an wissenschaftlichen Bibliotheken (Association des bibliothécaires diplômés des bibliothèques d'étude et de recherche), qui rassemblait les bibliothécaires de même niveau exerçant dans d'autres établissements et institutions.
    • Le BBA, Bundesverein der Bibliothekasssitanten/innen und anderen Mitarberter/innen an Bibliotheken (Association fédérale des assistants de bibliothèque et autres personnels de bibliothèque), rassemblant notamment les personnels du " service moyen » (mittlerer Dienst).

    Les groupements d'institutions

    Le DBV, Deutscher Bibliotheksverband (Association allemande des bibliothèques), rassemble les institutions tutelles d'une bibliothèque. D'abord limité au secteur des bibliothèques publiques, il s'est étendu à tous les types d'établissements.

    La plupart des bibliothèques d'étude et de recherche, mais aussi certaines bibliothèques publiques, ont constitué des Bibliotheksverbùnde (nous dirions en français « réseaux bibliographiques ») pour gérer les données bibliographiques. Ils s'étendent sur un ou plusieurs Lànder et sont aujourd'hui au nombre de six.

    La fédération des associations

    Le BDB, BuridesvereinigungDeutschei-Bibliotheksverbânde (Fédération nationale des associations allemandes de bibliothèques), réunit les deux grandes associations de bibliothécaires (VDB et BIB), l'Association des bibliothèques (DBV), mais aussi la centrale d'achat EKZ (3) . À sa tête se trouve non un président mais un porte-parole.

    Les associations et groupements divers

    Il existe en outre un grand nombre d'organisations, dont certaines sont informelles, propres à un type d'établissement (bibliothèques spécialisées, bibliothèques confessionnelles...) ou à une discipline (océanographie, sports, médecine...). La plupart se dénomment Arbeitsgemeimchqft (communauté de travail).

    Les congrès

    Chaque année a lieu un congrès des bibliothécaires (Bibliothekartag) coorganisé jusqu'en 2000 par le VDB et le VdDB. À intervalles plus espacés est réuni un congrès des bibliothèques (Bibliothekskongress), sous l'égide de la fédération BDB et des associations membres. Il s'agit d'une très importante manifestation se déroulant sur quatre jours et comprenant de nombreuses séances simultanées.

    Le congrès de l'IFLA de 2003 aura lieu à Berlin. Il est préparé par un comité relevant du BDB.

    1. On trouvera plusieurs textes intéressants sur les associations professionelles allemandes dans Politik fur Bibliotheken, pour 2000. s'agit de mélanges réunis en l'honneur de Brigit Dankert qui a quitté son poste de porte-parole du BDB en 1999. retour au texte

    2. Voir l'article sur la formation initiale dans le présent numéro. retour au texte

    3. Voir l'article sur EKZ dans le présent numéro. retour au texte