Aurélien Bernard

Aurélien Bernard est attaché de conservation au Centre Pompidou à Paris et diplômé du Master 2 Cultures de l'écrit et de l'image (promotion 2009/2010)

Rencontre avec Aurélien Bernard (master CEI), attaché de conservation au Centre Pompidou de Paris

1/ Quel est votre métier actuel ? Quels autres postes avez-vous occupés depuis la fin de vos études ?
Je suis actuellement attaché de conservation au service création contemporaine et prospective du Centre Pompidou. J’ai été auparavant prestataire de service en catalogage pour différentes institutions culturelles :  l’école des Beaux-Arts de Paris, le Musée du Louvre, la Bibliothèque Centrale des Musée Nationaux et le Château de Versailles. J’ai ensuite travaillé pour le centre de documentation de l’Agence Internationale de l’Énergie qui fait partie de l’OCDE et dont les bureaux sont à Paris.
Depuis 2014, je suis au Centre Pompidou et j’y ai passé mes cinq premières années à la Bibliothèque Kandinsky, qui est la bibliothèque du Musée national d’art moderne. J’ai été d’abord responsable des périodiques, puis des imprimés contemporains et plus précisément de la collection des livres d’artiste.

 
2/ En quoi le Master 2 CEI de l’Enssib vous a-t-il été utile ?
 Le Master 2 CEI m’a permis d’acquérir les bases fondamentales en bibliothèque patrimoniale. La diversité des intervenants et des sujets abordés permet d’embrasser l’ensemble des typologies de collections patrimoniales.  La connaissance du livre ancien et la rigueur nécessaire à sa description permet par la suite de pousser ses réflexions sur la conservation en bibliothèque de manière générale.
 

3/ Pourquoi aviez-vous choisi l’Enssib ? 
Je voulais compléter mes études en histoire de l’art avec un cursus professionnel qui me permettrait d’accéder à un métier par la suite, ce qui fut le cas. J’ai étudié à Montpellier et j’ai eu un vrai coup de cœur pour Lyon lorsque je suis venu pour travailler à la Biennale d’Art contemporain. Je venais de terminer un stage où j’avais aidé à la réouverture d’un centre de documentation dans un centre d’art au Luxembourg et les diplômes proposés par l’Enssib correspondaient à ma recherche.  
 

4 / Vos projets professionnels pour les mois à venir ?
D’ici quelques mois, un portail documentaire autour de Marcel Duchamp va être mis en ligne. Cela fait cinq ans que nous travaillons conjointement avec le Philadelphia Museum of Art pour mettre en place ce portail documentaire où nous avons numérisé l’ensemble des archives, documents et œuvres dans nos collections. Ce fut un défi technique et beaucoup de travail car nous évoluons dans deux institutions différentes, dans deux pays différents, avec des langues et des langages de description différents. Mais c’est passionnant !
 

Propos recueillis par Véronique Branchut-Gendron, le 28 février 2020