Séminaire
Séminaire "Les données à mille temps"

Organisateur : Enssib

Responsable : Agnieszka Tona

Date et horaire : 15/11/2019 10:30 - 16:30

Adresse : Enssib | 17/21 boulevard du 11 novembre 1918 | 69100 Villeurbanne Cedex France

 
Entrée libre sur inscription.
Ce séminaire est ouvert à tous dans la limite des places disponibles.
Pour toute information sur ce séminaire vous pouvez contacter sa coordinatrice scientifique Agnieszka Tona.

Retour à l'agenda
data
Présentation de l’évènement

Séance 2 du 15 novembre 2019 : Rendre perceptible l'imperceptible : les données de mesures du temps

La deuxième séance est structurée autour de la problématique des données dite temporelles ou « time-oriented », c’est-à-dire celles qui permettent de dater et d’indexer par le temps des phénomènes, événements, états, objets, etc.
Nous aurons le plaisir d’entendre durant cette séance les conférences suivantes.

 

Programme

  • 10h30 : Introduction, Agnieszka Tona, Enssib
  • 10h50 : « Une approche temporaliste du Web. Temporalités des données et temporalités d’un événement professionnel », Jean-Claude Domenget (Maître de conférences en sciences de l'information et de la communication (SIC), Elliadd, Université Bourgogne Franche-Comté).
  • 11h40 : « Les différentes temporalités des données produites par les historien.ne.s », Pierre Vernus (Maître de conférences en histoire contemporaine, LARHRA, Université Lumière Lyon 2)
  • 12h30 – Déjeuner libre
  • 14h : « Dater et indexer le temps, données et métadonnées en bibliothèque », Marion Jonget (Service catalogues et métadonnées, Bibliothèque Municipale de Lyon)
  • 14h50 : « Conserver les données de la recherche dans un centre de calcul : tout est question de temps ! », Jean-Yves Nief (Ingénieur de recherche, Centre de calcul de l’IN2P3 Lyon)
  • 15h40 – 16h00 :  Clôture de la séance, Agnieszka Tona, Enssib

Consulter le résumé des interventions.

 

Présentation générale du séminaire

A l’instar de tout objet informationnel ou culturel, les données s’ancrent dans l’axe du temps et peuvent être définies et estampillées par ses mesures. Il n’est pas rare que le rapport entre le concept de temps et la donnée s’exprime de manière très explicite dans les définitions mêmes de cette dernière, comme celle que propose l'Organisation internationale de normalisation (1993) : « la donnée : représentation calendaire d'un moment dans le temps ».
Et c’est justement ce sont ce(s) rapport(s) entre les données et le temps que ce séminaire interdisciplinaire propose d’explorer. Quelles sont les représentations du temps et des temporalités qui affectent aujourd’hui les données (qu’elles soient personnelles, publiques, ouvertes, massives, de recherche, etc.) ? Sous quelles formes ces représentations se matérialisent-elles dans les discours et les pratiques scientifiques et professionnelles autour de ces données ? Qu’est-ce que les données nous apprennent sur le temps ? Comment le disent et le racontent-elles ?
C’est ce que cherchera à explorer cette série de séminaires à travers un dialogue entre acteurs professionnels de l’information et chercheurs de plusieurs disciplines (SIC, sociologie, histoire, philosophie des sciences et épistémologie, informatique, etc.).

 

Consulter la séance 1 organisée le 11 juillet 2019