Séminaire "Les bibliothèques en temps de crise"

Biblio-COVID 19
Vous êtes nombreuses et nombreux que la crise invite à réfléchir en ce moment sur la place et le rôle des bibliothèques.
Cette crise, et les fermetures de bibliothèques qu’elle a engendrées, permettent de poser des questions sensibles sur le rôle des bibliothèques, les freins et facilitateurs pour assurer ces missions, de partager des expériences, de s'entre-inspirer, etc.

A cette occasion, Raphaëlle Bats, conservatrice et chercheuse, réactive en ligne le séminaire « bibliothèques en temps de crise » de l’Enssib. À chaque session son sujet de discussion accompagné d’une bibliographie travaillée avec la bibliothèque de l'Enssib, des discussions et une production : liste d'actions possibles, etc.

Chaque session comprend :
1/ une courte vidéo introductive sur le thème du rdv (premier rdv le 3 avril : les besoins et les services)
2/ des espaces d'échanges et des espaces de travail collaboratif par groupe de 150 personnes
3/ une synthèse globale faite par Raphaëlle Bats et diffusée en début de semaine suivante.
L’ensemble des contenus est – et restera- disponible sur cette page du site de l’Enssib et sur le blog de Raphëlle Bats

Les sessions

Pour le détail de chaque session, consulter le blog de Raphëlle Bats.

  • 3 avril  : La bibliothèque et ses services : à quels besoins spécifiques pouvons-nous répondre aujourd'hui ?
  • 10 avril : La bibliothèque et ses espaces : que sommes-nous quand nous n'avons plus de lieux ?
  • 23 avril : La bibliothèque et le groupe social : comment rester un service pour tous en ce moment ?
  • 7 mai : Épisode Spécial : Plan de reprise d'activité
  • 18 juin : Du confinement à la bibliothèque de l'après !
  • 25 septembre : J'ai vu un sanglier dans la rue !" : bibliothèque et médiation à la transition écologique et solidaire
  • 29 octobre, 14h : Fake News à l'heure de la covid 19 : bibliothèque, incertitudes et convictions
  • (en écho au webinaire de l'IFLA sur les Fake News prévu le 30/10). La crise sanitaire semble faire émerger des discours complotistes par milliers. Dans le même temps, il est indéniable que la situation conduit à devoir vivre avec une incertitude constance pour le moins inconfortable. Comment la bibliothèque réagit à ces discours ? Comment elle accompagne les publics entre incertitude et conviction à se construire une appréciation équilibrée à défaut d'être juste de la situation ? Est-ce que cela change la manière dont on pense l'éducation aux médias ?
  • 13 novembre, 14h : De l'accueil à la participation : la situation sanitaire a-t-elle changé nos relations avec nos publics ?
    (en écho à la journée sur les droits culturels de l'ARALL le 13/11). La pandémie a créé une situation exceptionnelle à plus d'un titre, et notamment en ce que la situation a été partagée par tous (dans des conditions différentes). Là où un sens aigu du vivre ensemble pouvait se développer, les conditions différentes de vivre cette situation et les conditions difficiles de retour à une normale qui est mirage semblent avoir achevé l'espoir de voir la solidarité et la sociabilité sortir grandes gagnantes de l'épisode. A moins que l'on ne renouvelle la manière de faire communauté. Comment les bibliothèques font face à cette situation ? Comment parviennent-elles à retisser du lien avec leurs publics ou à tisser de nouveaux liens et lesquels ?
  • Décembre : Médiation numérique et économie de l'attention : transformation des pratiques numériques des bibliothèques en temps de covid

Prochaine séance : jeudi 29 octobre, 14h : "Fake News à l'heure de la covid 19 : bibliothèque, incertitudes et convictions"
 

Présentation du séminaire

Biblio-Covid19, épisode 6 : J'ai vu un sanglier dans la rue ! : bibliothèque et médiation à la transition écologique et solidaire

(A l'occasion de l'anniversaire de l'Agenda 2030). Le confinement a éveillé pour les uns, confirmé pour les autres l'urgence d'agir pour l'environnement. Est-ce que cela a eu un impact sur les bibliothèques ? Comment celles-ci vont accompagner leurs publics à cette prise de conscience et aux actions qui en découlent ?

Biblio-Covid19, épisode 5 :  Du confinement à la bibliothèque du monde d'après ?

Peut-on parler d'une bibliothèque d'après ? En quoi le confinement, puis le déconfinement, ont ouvert de nouvelles pistes de développement pour les bibliothèques ? L'atelier vise à travailler sur les orientations que la bibliothèque peut vouloir prendre dans un avenir proche et voir comment ces orientations peuvent être envisagées en termes de compétences, de publics, de vulnérabilités, de partenaires, de services.

Biblio-Covid19, épisode 4 : Épisode spécial : Plan de reprise d'activité

Comment se préparer à la réouverture des bibliothèques à partir du déconfinement ? Quels sont les premiers plans de reprise d'activité qui ont été préparés ? Quelles solutions ont été trouvées par les établissements aux questions posées par cette réouverture ?  Il s'agira dans cet atelier d'échanger, de s'entre-inspirer, de bénéficier des travaux des premiers à ouvrir, etc. afin de pouvoir appréhender cette réouverture le plus sereinement possible, quel que soit le moment où elle se fera.

 

Biblio-Covid19, épisode 3 : Rôle social, action sociale, souci et soin

Comment pendant cette crise rendre véritablement service à tous, sans laisser sur le bord de la route une partie de la population. la question de l’exclusion est-elle considérée comme faisant partie du rôle des bibliothèques ?

 

Biblio-Covid19, épisode 2 : La bibliothèque et ses espaces : que sommes-nous quand nous n'avons plus de lieux ?

Une bibliothèque est considérée comme un lieu de savoir où les hommes comme les savoirs eux-mêmes circulent. La bibliothèque est un lieu qui met en mouvement physiquement comme intellectuellement. Une bibliothèque ne saurait-être un pur comptoir, elle est le voyage. Quelles conséquences avec la fermeture des bibliohèques ?

 

 

Biblio-Covid19, épisode 1 : La bibliothèque et ses services

À quels besoins spécifiques pouvons-nous répondre aujourd'hui ? L'idée de ce premier rendez-vous est de faire le point, non pas tant sur ce que nous proposons déjà, mais sur les besoins des habitants en ce moment, et de voir les services qui leur seraient utiles.
On pourra voir si les services mis en place relèvent plutôt d'une continuité de service, d'une continuité de travail, d'une continuité d'exercice, etc.