Index des revues

 
  • Index des revues

Répertoire bibliographique des livres imprimés en France au XVIe siècle

1972
    ⇓  Autres articles dans la même rubrique  ⇓
    Par Albert Labarre
    Baden-Baden
    V. Koerner

    Répertoire bibliographique des livres imprimés en France au XVIe siècle

    2 fascicules, 25 cm. (Bibliotheca biblio-graphica Aureliana, 39-40.)

    8e livraison : Caen (lre partie), Rouen (lre partie), par Pierre Aquilon. - 59 p.

    9e livraison : Amiens, Arras, Béthune, Calais, Cambrai, Hesdin, Lille, Valenciennes, par Albert Labarre. - 108 p.

    Nous avons rendu compte dans divers numéros de ce bulletin des sept premiers fascicules de ce répertoire, qui sont surtout consacrés au sud-ouest et à l'est de la France. Ces deux nouveaux fascicules abordent la production d'autres régions.

    Rouen était au XVT siècle, le principal centre typographique français après Paris et Lyon, mais nous ne disposions guère de bibliographie pour apprécier sa production. Le travail de M. Aquilon va combler cette lacune. Le premier des trois ou quatre fascicules qu'il destine à Rouen recense la production de dix-huit imprimeurs en cent quarante notices ; les deux principaux sont Richard Goupil (37 notices) et Jean Lhomme (46 notices). La bibliographie de Caen est entreprise en même temps, car les liens qui unissaient la capitale de la Normandie à sa ville universitaire étaient particulièrement sensibles dans le domaine de l'édition. Ainsi, sur les 53 notices qui sont consacrées à Robert Macé, une quarantaine renvoient à des imprimeurs de Rouen.

    Le neuvième fascicule est consacré aux villes du nord de la France, à l'exception de Douai qui sera traitée plus tard. Comme les précédents, il recense aussi les livres vendus dans une ville, mais imprimés ailleurs, afin de donner une idée plus complète de l'activité du livre dans la province française ; d'ailleurs on ignore qui a imprimé beaucoup de ces livres. Il contient 259 notives, dont une vingtaine de renvois à des impressions décrites à un autre endroit du fascicule, ou qui le seront dans celui consacré à Douai. Peu de notices pour Béthune, Calais, Hesdin et Valenciennes. Elles sont plus nombreuses pour Amiens (13), Lille (26) et Cambrai (30). Mais avec les 170 notices (151 en excluant les renvois), Arras apparaît comme un centre typographique plus important. L'imprimerie y fut introduite en 1520, mais elle ne se développera qu'à la fin du siècle, avec Guillaume de La Rivière, neveu de Plantin par alliance. On ne disposait pour Arras que d'une bibliographie publiée en 1851-1855 ; si 16 éditions que celle-ci signalait n'ont pas été retrouvées, en contre-partie ce fascicule en décrit 75 qu'elle n'avait pas connues.