Index des revues

 
  • Index des revues

    Compte rendu

    Congrès national de la Rochelle 19, 20, 21 mai 1979

    Par Marcelle Beaudiquez

    La Rochelle a accueilli cette année 500 bibliothécaires, réunis pour le Congrès annuel de l'ABF les 19, 20,21 mai. Le charme de la ville était un grand atout pour la réussite du Congrès ; il devait largement comprenser la dispersion des salles de réunions ; dispersion qui permit aux congressistes de découvrir les superbes demeures du XVIIIe siècle qui constituent encore le coeur de la ville.

    Le Théâtre-Maison de la Culture, avait été mis à notre disposition pour les séances plénières et nous remercions vivement M. Mounier, son directeur et tous les techniciens de leur disponibilité et de leur bonne volonté.

    Mlle de Saint-Affrique, directrice de la Bibliothèque municipale et son adjointe Mme Bernard avaient accepté la lourde tâche de la préparation matérielle. Elles l'ont assumée avec une efficacité et une sénérité au moins apparente dont nous leur sommes reconnaissants. Remercions également l'ensemble du personnel qui nous a aidé à La Rochelle avant et pendant le Congrès sans oublier notre secrétaire Monique Baptiste, toujours présente, secondée très efficacement cette année par notre collègue Françoise Bourdon (Bibliothèque nationale) qui nous a apporté son aide souriante.

    Le thème choisi cette année : « Formation et information des utilisateurs » a permis de nombreuses discussions et surtout des échanges d'expériences et de renseignements pratiques qui se sont prolongés bien au-delà des séances en particulier au Foyer du Théâtre où furent projetés différents montages audiovisuels qui intéressèrent beaucoup de congressistes (voir p. 207).

    Comme chaque année, les associations soeurs françaises avaient répondu à notre invitation: Mlle Masson pour l'AENSB, Mile de Buzareingues pour la DEBD, Mme Rambaud pour l'ADBU et Mlle Vitrac pour la FADBEN. Les associations étrangères étaient également représentées : M. Daum (RFA), M. Gatlen (Suisse), M. Barnett (Grande-Bretagne) et Mme Morela (Italie). Messieurs Thomas et Desgraves, inspecteurs généraux, nous ont fait l'amitié d'assister à notre séance inaugurale. M. Cré-peau, Maire de La Rochelle, n'avait pu se joindre à nous.

    La première matinée, consacrée au thème a permis d'entendre trois exposés dont on trouvera le texte intégral dans ce Bulletin. Le samedi après-midi et le dimandhe matin, les sections se sont réunies et ont discuté de leurs problèmes propres dans des carrefours studieux (cf. p. 213). Rappelons de plus que la section des Bibliothèques publiques a discuté longuement, en nocturne ! du projet de loi sur les bibliothèques publiques qui préoccupait beaucoup nos collègues. Le dimanche après-midi une synthèse sur le thème a été faite, puis les congressistes ont assisté à la présentation du problème de la libération du prix du livre par M. Clément pour les éditeurs et Mme Hédou pour les libraires. Débat passionné qui aboutit à la rédaction d'une motion (cf. p. 249). Chacun sait les suites données par l'ABFà ce problème non encore résolu. D'autre part M. Bony expliqua à nos collègues les transformations de la littérature professionnelle et la naissance de Livres Hebdo et de Livres de France.

    La vie de l'Association a bien entendu tenu une large place dans ce Congrès. 1979 étant une année d'élections pour l'Association les sections et groupes ont renouvelé leurs conseils et bureaux (voir liste p. 256). Le nouveau Conseil national, réuni le dimanche en début d'après-midi a d'abord procédé à l'élection du nouveau Bureau (voir liste p. 255). Puis il a voté la modification du règlement intérieur qui acceptait le 3e mandat de certains membres du Bureau permettant d'assurer la continuité depuis les nouveaux statuts. Cette modification a été adoptée par l'Assemblée générale dans les termes suivants :

    • Titre II.
    • article 4.
    • En application de l'article 5, premier paragraphe des statuts, les élus au Conseil national détiennent leur mandat à la suite d'élections faites, soit par les sections, soit par les groupes. Si les mandats ainsi obtenus sont d'origine différente, ils peuvent être consécutifs, dans la limite maximum de trois.

    L'Assemblée générale statutaire du lundi matin a approuvé le rapport moral présenté par le Président Marc Chauveinc (à l'unanimité moins 6 abstentions) et le rapport financier présenté par la Trésorière Claudine Lehmann (à l'unanimité). Les motions concernant le prix du livre et le thème du Congrès (textes ci-dessous) ont été votées à l'unanimité et envoyées aux autorités concernées.

    En marge du Congrès, la Bibliothèque municipale a largement ouvert ses portes à nos collègues qui ont pu apprécier les photographies présentées dans le cadre d'une exposition organisée par Pierre Fénart (Monaco) sur le thème: « Les réalisations récentes des Bibliothèques publiques ».

    Après ces journées studieuses ponctuées par les étapes de la délibération du jury pour la remise des prix ABF/RMC (cf. Note d'Information n° 20 -juin 1979). réceptions et excursions permirent aux congressistes de se détendre. Le samedi soir. M. Kalbach. adjoint au Maire pour les Affaires culturelles accueillait les congressistes dans les magnifiques salons de l'Hôtel de Ville pour un apéritif d'honneur. Des visites guidées de la ville illuminée furent suivies par les congressistes ravis de découvrir le charme des vieux hôtels. Enfin la traditionnelle soirée en commun eut lieu à Esnandes à une dizaine de kilomètres de la Rochelle dans une auberge confortable où la chaleur de l'ambiance (buffet abondant et disque-jockey !) fit oublier les trombes d'eau extérieures.

    Le lundi après-midi, malgré un temps terriblement pluvieux les congressistes participèrent aux excursions proposées: promenade en mer à l'île d'Aix. visites de l'Eglise d'Aulnay et du Château de Dampierre ou encore promenade en barque dans le Marais poitevin et visite des ruines de l'Abbaye de Maillezais.