Acquisition de documents : définition

Question

Bonjour,
nous souhaiterions avoir une définition de l'acquisition de document en bibliothèque.

Bien cordialement.

Réponse

Date de la réponse :  21/03/2018

Vous recherchez une définition de l'acquisition de document en bibliothèque.

Vous avez déjà consulté l'article Acquisitions du Dictionnaire de l'Enssib qui propose la définition suivante  :

"Opération visant à faire entrer des documents dans les collections d’une bibliothèque.
Les acquisitions peuvent s’opérer de deux façons :
- à titre onéreux : grâce aux subsides consentis aux établissements
- à titre gracieux : autrefois confiscations autorisées par des décisions politiques, aujourd’hui plus généralement dons, legs et dations. Une part non négligeable des collections exploitées et valorisées par les bibliothèques peut venir de dépôts consentis par des personnes physiques ou morales."

Médiadix dans un cours portant sur la politique documentaire et l'accroissement des fonds, propose une définition plus courte (p.7) :

"L’acquisition désigne toute ressource documentaire qui entre dans la collection de manière gratuite ou onéreuse."

Le glossaire issu de la coopération des centres régionaux de formations aux carrières des bibliothèques en propose une autre :

"Action d’acquérir des documents, soit à titre onéreux (achat), soit à titre gratuit (échange, don, legs, dation, dépôt, dépôt légal). Concernant les acquisitions onéreuses de DVD, il faut acquérir les droits de consultation et/ou de prêt pour chaque DVD acheté et donc passer par des fournisseurs qui négocient, pour les établissements acheteurs, les droits d’utilisation avec les éditeurs."

Voici enfin la définition trouvée dans le Vocabulaire de la documentation publié par l'ADBS. Un renvoi est fait du terme "acquisition" vers l'expression "politique d'acquisition" dont voici la définition (p.192) :

"Ensemble des objectifs, méthodes et moyens orientant l'acquisition de documents, quel que soit leur support, pour un accroissement et une mise à jour des fonds d'un organisme, en tenant compte de ceux déjà existants et des intérêts et besoins des usagers. Ces acquisitions peuvent se faire à titre onéreux ou à titre gratuit, à partir de ressources, quel qu'en soit leur support (bibliographies, catalogues, etc.), au vu des documents eux-mêmes, on encore par demande des usagers. Pour une optimisation des moyens, les politiques d'acquisition peuvent s'appuyer sur une logique de regroupement d'acheteurs (centrale d'achats, consortium, agence d'abonnements, par exemple)."
Source : Vocabulaire de la documentation. INTD-ER. ADBS éditions, 2005.

Pour aller plus loin :