Activités hors les murs

Question

Bonjour, je suis en stage au Canada et mon sujet de mémoire concerne la création d'un programme d'activités hors les murs à destination des non usagers et surtout des ainés, des adolescent et des gens en court d'alphabétisation. J'ai plein d'idées mais rien de concret et je ne connait pas bien la ville et les organismes qui peuvent m'aider. Auriez-vous des idées réalisables ?
Merci d'avance.

Réponse

Date de la réponse :  03/04/2012

Vous souhaitez savoir comment aborder la création d'un programme d'activités hors les murs dans une bibliothèque du Canada.

Le Guichet du savoir vous ont déjà fourni une bibliographie assez complète (http://www.guichetdusavoir.org/viewtopic.php?f=2&t=46106), et nous n'avons guère d'éléments à rajouter pour les aspects pratiques de l'animation.

Pour compléter, vous pouvez également consulter la bibliothèque numérique de l'enssib : en recherchant "hors les murs", par exemple, des mémoires ainsi que d'autres documents disponibles gratuitement en ligne vous seront proposés : http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/

Par ailleurs, en ce qui concerne les structures sur place susceptibles de travailler en partenariat avec la bibliothèque ou vous faites votre stage, nous ne somme guère compétents.

Aussi avons nous plutôt regardé du côté des pratiques existantes au Québec, et à Montréal en particulier car cette ville bénéficie d'un réseau de bibliothèques très dynamique.
En témoigne la présentation suivante de la bibliothèques hors les murs :
Ville de Montréal Réseau des bibliothèques publiques de Montréal - Introduction : http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=4276,5556188&_dad=portal...

Pour compléter cette présentation, vous lirez sans doute avec profit le document suivant, édité par la bibliothèque de Montréal :
Commission permanente du conseil municipal sur le développement culturel et la qualité du milieu de vie. La bibliothèque du XXIe siècle : Améliorer les services aux citoyens dans les bibliothèques publiques de Montréal grâce aux nouvelles technologies. Mai 2010 : http://encyclo.bibliomontreal.com/actualites/html/commission/commission-...

La genèse du projet est présenté également à l'adresse suivante : http://encyclo.bibliomontreal.com/?p=1307
Extraits du projet, page 21 :
"La bibliothèque hors-les-murs représente la bibliothèque en mouvement, celle qui se déplace vers le citoyen. Des services mobiles très variés permettent d’aller à la rencontre des non-usagers dans leur milieu de vie. Ils aident la bibliothèque à atteindre sa mission de favoriser l’égalité d’accès à l’information, la connaissance, la culture et le loisir pour tous.
État des lieux :
Plusieurs programmes et services de médiation hors-les-murs facilitant le rapprochement entre la bibliothèque et le citoyen sont aujourd’hui déployés à travers le territoire montréalais.
Avec le programme Contact, par exemple, les personnes vivant dans un milieu défavorisé ou les nouveaux arrivants établissent un contact avec la bibliothèque qui vient à leur rencontre. Des animateurs visitent des lieux tels que les centres de vaccination et les HLM. L’objectif du programme est de favoriser l’éveil à la lecture chez les tout-petits, l’apprentissage du français et l’intégration sociale. En 2009, tous les arrondissements participaient à ce programme. Les Livres dans la rue sont un autre exemple de programme hors-les-murs. Il consiste à sensibiliser les jeunes au plaisir de la lecture.
Une autre forme de bibliothèque hors-les-murs est Bibliobus, un véhicule qui dessert plusieurs points de service dans actuellement cinq arrondissements, lesquels doivent en assumer les coûts et la gestion. Plus de 6 000 documents à destination des jeunes voyagent à son bord. Bien qu’apprécié, utilisé et populaire auprès des jeunes dans les arrondissements qu’il dessert, Bibliobus nécessite un entretien matériel et des actions pour le consolider et le déployer seraient à entreprendre. Bibliocourrier est quant à lui un service mobile de prêt de documents livrés à domicile. Il est offert aux usagers montréalais de 65 ans et plus, aux personnes malades ou handicapées ayant une limitation physique, habitant dans les arrondissements participants. Postes Canada est partenaire de ce service.
En 2009, sans publicité aucune, 700 abonnés en provenance de neuf arrondissements bénéficiaient de ce service. Avec le vieillissement de la population, ce type de service aurait intérêt à s’élargir à l’ensemble du territoire montréalais. À ces services et programmes, s’ajoutent d’autres actions réalisées par des bibliothèques locales d’arrondissement venant ainsi compléter la bibliothèque mobile. Sont ainsi desservis, selon une programmation spécifique aux arrondissements, des services de garde (en milieu familial, dans les écoles, dans les garderies privées), des centres de la petite enfance (CPE), des organismes communautaires, des centres de francisation, des services à domicile et des centres d’hébergement et résidences pour personnes âgées."
Les partenariats sont abordés p 27-28 :
"L’établissement de partenariats diversifiés : Des ententes de partenariats ont été réalisées ou sont en cours de démarche. Pour souligner la diversité des partenariats des bibliothèques de Montréal, mentionnons l’établissement de liens avec divers ministères du gouvernement du Québec, des Centres locaux de service communautaire (CLSC), les services de santé publique, Emploi Québec et les centres locaux d’emploi, les écoles, des organismes communautaires, des festivals (tels que le festival Eureka ou le festival littéraire international de Montréal Metropolis bleu), le Jardin botanique, etc. Le développement de partenariats est indispensable au plein déploiement de la mission des bibliothèques."

Par ailleurs, nous vous suggérons la lecture du dossier récent du Bulletin des bibliothèques de France (BBF) intitulé " L'avenir des bibliothèques : vues d'ailleurs" (BBF 2011 - t. 56, n° 6).
Et en particulier un article où l'auteur expose "comment des initiatives citoyennes de partage de connaissances s’organisent dans nos cafés et nos salles de spectacle, de manière tout à fait autonome des institutions publiques comme les administrations municipales et, en particulier, les bibliothèques. [...] À travers quelques exemples concrets observés à Montréal, nous remarquons plusieurs points communs entre toutes ces initiatives, et nous y voyons de formidables opportunités pour les bibliothèques publiques en milieu urbain" :
AUDETTE -CHAPDELAINE, Vincent. Espaces physiques et pratiques émergentes. BBF, 2011, n° 6, p. 34-38 : http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-2011-06-0034-003

Cet article pourrait également vous guider vers la recherche de nouveaux partenaires pour programmer vos animations.

Enfin, nous vous signalons une réponse antérieure sur les services à destination des publics empêchés : http://www.enssib.fr/en/content/projet-de-service-autour-des-publics-emp...

Tous les liens ont été consultés le 2 avril 2012.

Cordialement,

Le Service questions? réponses! de l'enssib