Aménagement d'une bibliothèque : combien de m2 et de places assises par étudiant ?

Question

Bonjour,
Dans le cadre d'un projet de réhabilitation d'une bibliothèque d'enseignement supérieur, j'aimerais savoir où je peux trouver le ration nombre d'étudiants/m2 et nombre d'étudiants/place assise, en prenant en compte des espaces de travail individuels et des espaces de travail en groupe ?
Je vous remercie

Réponse

Date de la réponse :  23/01/2015

Le document de référence en la matière est un guide pour la construction des bibliothèques universitaires édité par le ministère de l'enseignement supérieur en 2012 :
- Guide pour un projet de construction : Bibliothèques universitaires, Learning centres. Sous la direction d'Anne-Marie Chaintreau. Ministère de l'enseignement supérieur, 2012 http://www.enssib.fr/sites/www/files/guide-bibliotheque.pdf Extraits :
Page 14 : « Les bibliothécaires sont amenés à redéfinir la part dévolue à chaque fonction en termes d’espaces, à augmenter les surfaces consacrées aux places de travail… »
Page 32, le guide indique que le choix du nombre de places équipées de postes informatiques doit tenir compte du type de public attendu : « À une université située dans un bassin démographique défavorisé et se donnant comme mission de desservir prioritairement les étudiants qui en sont issus correspondra par exemple une bibliothèque qui proposera un grand nombre d’ordinateurs (fixes ou empruntables), afin de prendre en compte les moyens financiers insuffisants des étudiants et de leur familles, tandis que dans un environnement plus favorisé ou plus sélectif, une autre bibliothèque proposera essentiellement des places câblées que les étudiants occuperont avec leur propre matériel. Ces choix induisent en termes d’espaces et d’équipements des réponses différentes. »
Page 57 : « En matière de places de lecture, le besoin se calcule selon le nombre d’étudiants ou le nombre d’usagers attendus. La surface pour chaque place de lecture dépend de la nature des places envisagées (sur table, fauteuils, carrels...) et du type de confort proposé. On peut compter en moyenne 3 m² utiles par place (Cf. Tableaux de ratios). Dès que la question des places de travail est abordée, il convient de prévoir parallèlement le type de connectivité qui leur est associé : de cette réflexion découlera le nombre de prises électriques, de prises réseaux, la prise en compte de la qualité des branchements et des raccordements. Pratique à prendre en compte : la possibilité de lancer depuis son poste personnel par liaison sans fil des impressions sur les copieurs multifonctions. Ceux-ci doivent par conséquent ne pas être trop éloignés, ni obliger à sortir de la zone où l’on travaille. »
Des ratios sont proposés page 75 :
- Places assises classiques : 1,5 m²/place
- Places de consultation sur table, informatisées ou non : 3 à 3,5 m²/place
- Places de travail en groupe : 2,5 à 3 m²/place
- Carrels : 4 à 6 m²/place

Plusieurs bibliothèques exemplaires sont décrites pages 154 et suivantes [ces réalisations datent déjà de plusieurs années et le taux d’équipement des publics a augmenté depuis ; les données ci-dessous ne peuvent donc être pour vous que des repères] :
- Le Havre : pour 7000 étudiants, 900 places assises (dont 300 équipées de prises réseau) ;
- Doc’Insa : pour 6000 étudiants enseignants et chercheurs, 400 places assises (dont 240 équipées de prises réseau);
- Université de Haute-Alsace - Mulhouse : pour 8000 étudiants et environ 1000 enseignants et personnels administratifs, 545 places assises.

Vous pouvez également vous référer à cet autre manuel de référence :
- Bibliothèques d'aujourd'hui à la conquête de nouveaux espaces / sous la direction de Marie-Françoise Bisbrouck. [Nouvelle édition]. Éd. du Cercle de la librairie. 2014
Extraits : "en termes de mise à disposition de collections documentaires dans les universités, les recommandations de 1993 sont (...) simplement « d’au moins 150 000 volumes » – ce qui est très faible – et celles en places de consultation de une pour dix étudiants ou, mieux encore, de une pour cinq ou six étudiants quand il sera possible d’y parvenir, l’indication d’une surface globale de bibliothèque conseillée étant, quant à elle, de 1,50 m2 par étudiant. Force est bien de constater que l’on parvient très rarement à atteindre 1 m2 par étudiant dans certaines universités et que la moyenne nationale reste aux alentours de 0,70 m2"
Les dimensionnement et l'électrification des tables sont abordés pages 329-330 (des schémas figurent également pages 193-195).
Ce manuel propose également des exemples de réalisations ; par exemple :
- Doc'Insa : pour 6 000 étudiants enseignants et chercheurs, 3 120 m² de surface pour les services publics, 650 places assises (225 places standard, 140 places de travail en groupe), dont 460 équipées de prises pour ordinateur personnel et 208 places câblées ; 32 postes informatiques (+ 36 en salle de formation).
- Lyon 1 : pour 16 000 étudiants et 1 500 enseignants et chercheurs, 6 170 m² de surface dédiée au public, 1 340 places assises (dont 880 en salle de lecture standard, 114 en salle de travail en groupe, 100 places détente, 100 places équipées de postes informatique en salle de formation, 48 places en salle de réunion, 90 places en salle de conférence) ; 150 postes informatiques, 400 places câblées pour accès internet et équipées de prises pour ordinateur personnel.

Cordialement,

Le service Questions? Réponses! de l'enssib

MOTS CLES : La bibliothèque : organisation et environnement : Bâtiments, Services et publics : Services au public