Bonjour, En lisant attentivement la nouvelle mouture des épreuves de langues du concours de conservateur territorial des bibliothèques, je me...

Question

Bonjour,
En lisant attentivement la nouvelle mouture des épreuves de langues du concours de conservateur territorial des bibliothèques, je me rends compte de quelque chose qui me laisse perplexe : " La deuxième partie consiste en la traduction orale en français d’un texte court dans une langue vivante étrangère (allemand, anglais, espagnol, italien, portugais ou russe, selon le choix du candidat exprimé lors de son inscription au concours) différente de celle choisie pour la première partie de l’épreuve, suivie d’un entretien avec le jury dans cette même langue et portant sur le contenu du texte. (Durée de l’épreuve : 30 mn, dont traduction : 10 mn, entretien avec le jury : 20 mn). Pas de préparation. La deuxième partie est notée de 0 à 8. L’utilisation d’un dictionnaire n’est pas autorisée pour cette partie de l’épreuve. http://www.cnfpt.fr/insconcours/fichiers_pdf/bi_ccob1305.pdf

Aucun temps de préparation, donc. Ce qui signifie que pour cette deuxième partie de LV, il faut faire une traduction directement devant le jury et sans dictionnaire.
Bref, je me suis permis de vous communiquer cette information car je me suis dit qu'elle avait pu tout à fait passer inaperçue étant donné que l'on nous dit partout que les concours de conservateur d'Etat et territorial sont désormais rigoureusement identiques. Ce qui, manifestement, est faux puisqu'au concours d'Etat le temps de préparation pour cette deuxième partie de l'épreuve de LV est de 30 minutes. En outre, comment peut-on faire une traduction d'un texte que l'on pas eu le temps de lire avant ? Comment, en outre, le commenter ? N'y a-t-il pas une erreur ?

Réponse

Date de la réponse :  22/03/2013

Le service des concours du CNFPT nous indique qu'il n’y a pas de préparation pour la deuxième partie de l’épreuve orale de langue concernant le concours externe de conservateur territorial de bibliothèques, session 2013.

C'est donc une nuance - importante - par rapport à l'épreuve proche du concours de conservateur d'Etat.

Pour toute demande de précisions supplémentaire, vous pouvez adresser votre question au CNFPT via le formulaire suivant : http://www.cnfpt.fr/contact
Vous pouvez également contacter le CNFPT par téléphone au 01 55 27 44 00.

Cordialement,

Le Service questions? réponses! de l'enssib

MOTS CLES : Métiers : Concours