Bonjour, est-ce que la classification décimale Dewey correspondrait pour un fonds documentaire spécialisé en archéologie ? Si non, je souhaiterais...

Question

Bonjour,
est-ce que la classification décimale Dewey correspondrait pour un fonds documentaire spécialisé en archéologie ? Si non, je souhaiterais savoir pourquoi ? Si oui, comment faut-il l'adapter ?

Réponse

Date de la réponse :  28/01/2010

Il ne nous appartient pas de décider si la Classification Décimale de Dewey correspond ou non à un fond documentaire spécialisé en archéologie. Nous pouvons vous indiquer les indices propres à l'archéologie dans la classification Dewey et les choix de classification opérés par certaines bibliothèques et institutions pour l’archéologie.

A. La Classification Décimale de DEWEY

La 22e édition développée de la CDD propose les indices 930.1 à 930.5 pour classer l’archéologie des civilisations anciennes. Pour d’autres civilisations et périodes, il est recommandé de « classer l’archéologie et l’histoire des temps modernes, l’archéologie préhistorique et ancienne et l’histoire des continents, pays, localités ne figurant pas à la notation 3, Table 2, [table auxiliaire pour l’histoire] sous 940-990 ».
Source : Classification décimale Dewey et index conçue par Melvil Dewey. 22e édition. Montréal : Asted, 2007, p. 878

L’archéologie en ce cas n’est pas séparée de l’histoire. Discipline transversale, elle peut aussi être couverte par toutes les classes de la CDD.

B. La Library of Congress Classification (LCC)

Si votre bibliothèque possède d’autre type de fonds et veut mettre l’archéologie à part et en évidence, une adaptation de la CDD est probablement nécessaire.

Des bibliothèques spécialisée comme la Maison de l’Orient Méditerranéen à Lyon (MOM) et l’Institut National d’Histoire de l’Art à Paris (INHA) ont quant à elles choisi de classer leurs collections selon la Library of Congress Classification. Leur plan de classement n’est pas disponible en ligne, mais vous pouvez consulter leur charte documentaire ainsi que leur catalogue :
INSTITUT NATIONAL D’HISTOIRE DE L’ART. Charte documentaire [en ligne], 2005. Disponible sur : http://www.inha.fr/IMG/pdf/poldoc-janvier2005.pdf (consulté le mercredi 27 janvier 2010)
INSTITUT NATIONAL D’HISTOIRE DE L’ART. Catalogue [en ligne]. Disponible sur : http://catalogue.inha.fr/loris/jsp/system/win_main.jsp (consulté le mercredi 27 janvier 2010)
MAISON DE L’ORIENT ET DE LA MEDITERRANEE. Charte documentaire de la bibliothèque de la MOM [en ligne]. Disponible sur : http://www.mom.fr/IMG/pdf/Charte_documentaire_de_la_bibliot
heque_de_la_MOM.pdf (consulté le mercredi 27 janvier 2010)
MAISON DE L’ORIENT ET DE LA MEDITERRANEE. Catalogue [en ligne]. Disponible sur : http://www.mom.fr/loris/jsp/system/win_main.jsp (consulté le mercredi 27 janvier 2010)

La Maison inter universitaire des sciences de l’homme d’Alsace utilise également la Library of Congress Classification. Vous trouverez dans le mémoire de diplôme de conservateur suivant, p. 34-35, une analyse des avantages et inconvénients de la LCC. En page 43 sont développés les arguments en faveur de la LCC : «Un simple classement par grands regroupements disciplinaires (ou thématiques ou encore par types de document) avec numérotation continue n’est pas approprié à des collections aussi spécialisées. Le libre accès aux documents et la cohabitation de collections aussi particulières implique le choix d’une classification systématique, logique et hiérarchique. Celle-ci, et c’est plus particulièrement le cas avec la LCC, présente les meilleures options d’« hospitalité » et d’extension de ses catégories à l’accueil de nouvelles thématiques. »
FALLER, Agnès. Donner accès à la documentation de recherche en sciences de l'Antiquité : une proposition de re-cotation unitaire de collections d'instituts [en ligne], 2002. Disponible sur : http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/notice-723 (consulté le mercredi 27 janvier 2010)

C. Les mots-clés macroscopiques (MACLES)

Le catalogue collectif indexé (CCI) des bibliothèques spécialisées en archéologie du réseau Frantiq (réseau et bases de données des sciences de l'Antiquité) utilise l’indexation MACLES :
« Les MACLÉS ou mots-clés macroscopiques sont constitués d'entités de trois chiffres obéissant à un découpage de la réalité selon trois axes : espace, temps et disciplines (objets d'études et méthodes). Ils ont été mis au point par le Centre de recherches archéologiques pour sa propre bibliothèque, où ils sont utilisés à la fois comme base de plan de classement physique des ouvrages et du fichier thématique (fichier matière). »
Vous pouvez consulter en ligne la composition détaillée de l’index MACLES :
CNRS. Définition et structure des mots-clés macroscopiques de FRANTIQ [en ligne]. Disponible sur : http://frantiq.mom.fr/html/macles/macles.html (consulté le mercredi 27 janvier 2010)

Au vu de ces différents exemples, il apparaît que la Classification Décimale de Dewey est surtout utilisée pour décrire des fonds généralistes. Les bibliothèques spécialisées semblent préférer la Library of Congress Classification ou créer leur propre système.

Informations complémentaires :

CHAIMBAULT. Thomas. Les classifications documentaires [en ligne] 2007. Disponible sur : http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/notice-959 (consulté le mercredi 27 jnvier 2010)

BATLEY, Sue. Classification in theory and practice. Oxford ; New Hampshire : Chandos publ., 2005.
Cet ouvrage présente et explique les principaux systèmes de classification.

Vous pouvez également consulter dans notre base de connaissance des questions proches de la votre :
Enssib. Questions ? Réponses ! [en ligne]. Disponible sur : http://www.enssib.fr/questions-reponses/une-question-11189 (consulté le mercredi 27 janvier 2010).
Enssib. Questions ? Réponses ! [en ligne]. Disponible sur : http://www.enssib.fr/questions-reponses/une-question-11240 (consulté le mercredi 27 janvier 2010).

Cordialement,
Le Service questions? réponses! de l'enssib

MOTS CLES : Traitement de l'information : Systèmes classificatoires