Bonjour ! Est-ce que vous auriez par hasard quelques exemples d'études sur la virtualisation d'une bibliothèque ? Je dois faire une petite étude...

Question

Bonjour ! Est-ce que vous auriez par hasard quelques exemples d'études sur la virtualisation d'une bibliothèque ? Je dois faire une petite étude d'analyse et proposer un plan de modernisation pour notre bibliothèque technique pour passer à l'aire virtuelle. Je dois décrire les procédés, le temps d'implantation, etc... ainsi que les ressources matérielles, financières et humaines. Merci par avance pour votre coopération.

Réponse

Date de la réponse :  24/10/2008

Sans contexte précis sur la situation de votre établissement nous entendons votre question comme un besoin d'éléments de réflexion sur l'évolution d'un Centre de documentation spécialisé, à formaliser dans une étude.

Cette évolution peut prendre plusieurs formes et faire l'objet de scénarios.

Nous vous proposons ci-dessous des documents qui traitent de ces changements, l'essentiel étant : quelles fonctions documentaires sont nécessaires à l'entreprise et comment les mettre en oeuvre (les besoins, les publics, les produits documentaires et les outils à créer, un lieu physique ou pas, une collection pérenne ou pas...).

Disponible en ligne sur la plateforme @rchiveSIC (une archive ouverte en Sciences de l'Information et de la Communication) :

- Bibliothèque sans bibliothécaires? J. Schöpfel (INIST-CNRS, Nancy), 2005
Cet article aborde votre questionnement, et donne des éléments d'analyse stratégique et méthodologiques :
Résumé :
La communication décrit l'impact du développement de la bibliothèque numérique sur le métier et la fonction du professionnel de l'information scientifique et technique
http://archivesic.ccsd.cnrs.fr/sic_00001524/fr/ (consulté le 17 octobre 2008)
Extrait :
"Dans une enquête récente auprès de 7,000 enseignants-chercheurs américains en sciences humaines et sociales, la bibliothèque physique occupe la dernière place pour la recherche d’information, loin derrière les moteurs de recherche, portails ou bases de données (Heterick 2002 et 2004).

Bien-sûr, les enseignants-chercheurs pensent toujours que la bibliothèque joue un rôle important, en particulier pour l’achat des ressources et pour l’archivage. Néanmoins, leur recherche ne dépend plus beaucoup de cette bibliothèque, notamment quand ils ne travaillent pas sur un grand campus.
.../...
En fait, beaucoup s’attendent à ce que le rôle de la bibliothèque diminue d’une façon significative dans les prochaines années. L’important pour eux, c’est d’avoir accès aux ressources numériques et que la pérennité de cet accès soit garantie. Ils ont besoin d’avoir quelque part des archives – mais dans l’ère électronique, ce « quelque part » ne se trouve pas nécessairement dans la bibliothèque du campus mais peut être n’importe où. En réalité, ils anticipent un avenir où ils ne mettront plus les pieds dans leur bibliothèque.
.../...
La réponse de la bibliothèque de l’INIST est d’essayer de redéfinir le cœur du métier et de défendre ses fonctions – l’analyse des besoins des utilisateurs, la sélection et l’acquisition du contenu, le signalement (catalogage), la gestion et l’archivage des ressources.
.../...
Certaines fonctions ont été prises en charges par d’autres structures de l’INIST : par les services informatiques (ex. : la gestion des accès via serveur proxy), par un nouveau service dédié aux portails (ex. : animation des portails, analyse des problèmes, information sur les droits d’accès) ou par une équipe pour l’assistance technique. Tout ceci nécessite une « négociation » et une bonne coordination et communication inter-services."

Un mémoire, disponible sur la même plateforme, traite de la mise en oeuvre d'une bibliothèque numérique. L'approche est plus pratique, et la partie (p. 60) "Proposition de stratégie pour la création et la mise à disposition d’une bibliothèque numérique" peut être utile :

- La Banque Centrale du Luxembourg : De la bibliothèque traditionnelle à la bibliothèque numérique. Marina Theisen. Mastère professionnel, Banque Centrale du Luxembourg, Université Nancy 2, 09 septembre 2004.
Disponible en ligne sur : http://memsic.ccsd.cnrs.fr/mem_00000668.html (consulté le 21 octobre 2008)

La revue Archimag est une source à explorer :
Par exemple cet article, partiellement consultable en ligne :
- Patrick Brébion et Bruno Texier. Infodoc et contenu : jouons ensemble !. Archimag - octobre 2008.
Résumé :
Longtemps indépendants, les services de documentation s’intègrent avec plus ou moins de bonheur dans les systèmes d’information en général et avec la gestion de contenu en particulier. Un interfaçage nécessaire mais qui se fait rarement de façon fluide. Les premiers projets apparaissent.
Disponible sur : http://archimag.com/fr/accueil-archimag/magazines/archimag-n218/dossier/... (consulté le 21 octobre 2008)
Extrait :
".../...La tendance est claire, le métier de documentaliste change. "Nous sommes plus dans une démarche de prestation de services pour aider les autres départements », résume Valérie Le roy de la Cnam-TS. Elle illustre son propos par un éventail de services documentaires parfois originaux : aider le comité d’entreprise à mettre en ligne sa bibliothèque ou encore les procès-verbaux de séances pour la direction juridique, archiver les actualités publiées sur l’intranet par le service communication, gérer le répertoire téléphonique de l’entreprise, etc. La logique qui préside à ces bons offices est claire.« Il s’agit de ramener les flux vers le système documentaire ».

Et un numéro de 2006, dont le dossier balise votre problématique :
" Les nouveaux horizons de l'infodoc " : Étude prospective sur l'évolution des fonctions de l'information - documentation (documentaliste, archiviste, bibliothécaire, veilleur…). 326 pages - Sortie en septembre 2006

Présentation :
"Quel est l'avenir des professionnels de l'information - documentation (documentalistes, archivistes, veilleurs, bibliothécaires…) ?
C'est la question pivot de cette nouvelle étude réalisée par IDP, éditeur d'Archimag. Notre objectif n'est pas de vous fournir une seule réponse, mais plutôt des pistes d'évolution possible afin de vous permettre de construire votre avenir plus sereinement.

Internet et au delà, le " tout numérique " a révolutionné la pratique des métiers de l'information à la fin des années 1990.
Cette étude s'attache à répondre aux questions suivantes :
Au-delà des nouvelles appellations de métiers (records manager, veilleur…), quels sont les changements fondamentaux qu'ont apporté les TIC dans la pratique de la fonction infodoc et dans son positionnement au sein des structures ?
Quels sont les nouveaux enjeux auxquels sont confrontés directement et indirectement les professionnels de l'information - documentation. Quels sont les ressentis des professionnels ?
Quelle image renvoient-ils aux utilisateurs et aux dirigeants ?
Quelles sont les attentes des " utilisateurs d'informations " ?
Quelle est la demande des employeurs ?
Quels sont les nouveaux services proposés ? les nouveaux outils utilisés ?
L'externalisation est-elle l'avenir du métier ?
Quel est la vision d'avenir des experts du domaine ?
La particularité de cette étude est tout d'abord, son indépendance de toute communauté de métier, et ensuite, sa volonté de donner la parole non pas seulement aux professionnels de l'information, mais aussi aux " utilisateurs d'informations " et aux dirigeants.

Vous retrouverez dans cette étude :
Les grands enjeux de la fonction information documentation
Les résultats de notre grande enquête auprès des professionnels de l'infodoc, des utilisateurs et des dirigeants
Des avis d'experts
Des témoignages directs"
Le sommaire détaillé est disponible sur leur site : http://archimag.com/fileadmin/archimag/docs_ss_mdp/sommaire_etude_metier... (consulté le 21 octobre 2008)

Des travaux d'élèves de l'enssib, disponibles en ligne :

- Voir la synthèse d'un dossier conduit en 2007 : "Faire évoluer le Centre de documentation de l’AFD. Le choix d’un service de management de l’information-documentation".
Equipe projet. La Gazette des projets. [périodique en ligne]. n°10, avril 2008. [réf. du 21 octobre 2008]. Disponible sur la Bibliothèque numérique de l'enssib : http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/document-1766 (consulté le 21 octobre 2008)

Cet exemple permet de définir les étapes dans une conduite de changement, de l'enquête sur l'existant, à la communication sur le projet, en passant par les aspects recrutement/formation des professionnels.
Extrait p. 5 :
"... le projet présenté entend transformer le centre actuel en un service de management de l’information/documentation
divisé en deux entités. Un Pôle « ingénierie documentaire » d’une part, qui servirait en priorité les chercheurs, en leur offrant outre une fourniture de documents optimisée, une gamme de services personnalisés basés sur la veille et la recherche documentaires, ainsi que l’intégration à un catalogue collectif et à une plate-forme d’articles en ligne pour valoriser la production intellectuelle. Une « Cellule de veille et d’information » d’autre part, pour les opérationnels, fournissant des bulletins de veille thématiques et des synthèses documentaires. .../... ".

- Une réflexion plus générale, orientée lecture publique :
Germain, Stéphane. La bibliothèque productrice de l'accès au savoir à la production de connaissances, vers un changement de paradigme ? [S.l.] : [s.n.], [*1984 doc.] 2008
Disponible en ligne : http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/document-1759 (consulté le 21 octobre 2008)
Résumé :
"A l’ère de l’Internet le rapport au savoir évolue et la concurrence des moteurs de recherche pèse sur les bibliothèques. Le public est moins monolithique dans ses usages et dans ses pratiques. Pour les suivre, les bibliothèques se « virtualisent » et proposent de nouveaux corpus qui les font évoluer dans son positionnement. Si elles donnent
toujours accès au savoir elles éditent et produisent des connaissances."

Cordialement,
Le Service questions? réponses! de l'enssib
MOTS CLES : La bibliothèque : organisation et environnement : Typologie des institutions, Services et publics : Services au public, Monde de l'information : Généralités, Monde de l'information : Science de l'information, Collections : ressources numériques,