Bonjour, J'aimerais avoir des informations sur l'open access. Quand est il en France ? quels en sont les enjeux, les controverses ? Merci d'avance.

Question

Bonjour,
J'aimerais avoir des informations sur l'open access. Quand est il en France ? quels en sont les enjeux, les controverses ?
Merci d'avance.

Réponse

Date de la réponse :  05/04/2012

Votre question est très large. Nous vous rappelons que notre service ne fournit pas d'aide aux devoirs scolaires. Nous pouvons en effet répondre à des questions précises, mais ne pouvons pas traiter les sujets de devoirs livrés tels quels, l'analyse d'un sujet et la construction d'une problématique relevant de l'exercice scolaire. Par ailleurs, vos responsables pédagogiques peuvent éventuellement vous aider dans la compréhension de votre sujet d'étude.

En conséquence, nous nous contenterons de vous proposer quelques pistes documentaires générales, en vous laissant le soin de les explorer :

Parmi les nombreux documents qui pourraient être mentionnés pour réaliser une synthèse des enjeux de libre accès, nous vous conseillons :

- La page de présentation du site de référence français sur le libre accès à l'Information scientifique et technique (hébergé par l'Institut de l'Information Scientifique et Technique du CNRS), qui décrit ainsi les enjeux du mouvement pour le libre accès :
"Le mouvement du Libre Accès est une réponse au changement que vit la communication scientifique depuis le début des années 1990. Celui-ci a pour origine essentiellement deux phénomènes, concomitants mais indépendants : l’émergence des nouvelles technologies de l’information et de la communication dont l’internet, et l’augmentation des tarifs des revues scientifiques.
En réaction, ont vu le jour de nombreuses déclarations et prises de position, en faveur de la libre circulation des publications, venant d’individus mais aussi d’organismes nationaux et internationaux. Elles sont, pour la plupart, en faveur des deux stratégies prônées par l’Initiative de Budapest : l’auto-archivage et les revues alternatives. Elles se sont concrétisées par la mise en place d’archives ouvertes et la création ou transformation de revues dont les articles sont librement accessibles.
Ces deux nouveaux modes de diffusion des résultats de la recherche bouleversent les mondes de la recherche et de l’édition qui s’interrogent quant à leur impact sur, par exemple, l’évaluation de la recherche, le financement des publications et les droits des auteurs."
Source : http://openaccess.inist.fr/spip.php?rubrique1
Cette page renvoie pour une présentation synthétique mais légèrement plus développée vers un article de Peter Suber, animateur du site Open Access News : http://openaccess.inist.fr/spip.php?article1

- Un article récent du Bulletin des bibliothèques de France, qui décrit ainsi les enjeux qui ressortent de plusieurs colloques et journées d’études sur le sujet: "mobiliser le campus universitaire pour une reprise de la fonction éditoriale (Nice), mettre en place une archive institutionnelle pour et avec les chercheurs (Metz), optimiser une archive institutionnelle puissante et exhaustive en cohabitation avec la chaîne éditoriale des revues (Paris), avec en toile de fond la question légale et juridique" :
Prost, Hélène, Schöpfel, Joachim, « Le libre accès consolidé en 2010 - Nice, Metz, Paris et ailleurs », BBF, 2011, n° 2, p. 85-88 [en ligne] http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-2011-02-0085-001#note-1

- Le résumé de la synthèse des travaux sur le libre accès du GFII (Groupement français de l'industrie de l'information ), qui décrit de manière synthétique les enjeux actuels :
"La mise en œuvre du libre accès a des conséquences d'ordres politique, économique et juridique notamment. Il manque à ce jour le recul nécessaire pour en mesurer les conséquences, car le paysage est en continuelle mutation. C'est pourquoi le libre accès suscite des polémiques non seulement entre institutions de recherche et éditeurs, mais aussi à l'intérieur même du monde de la recherche et de ses instances décisionnelles. (...)
Ce document se conclut par les recommandations du groupe de travail, inspirées par les considérations suivantes :
– l'information scientifique et technique doit circuler le plus largement, rapidement et efficacement, tout en étant de la meilleure qualité possible, car cette diffusion participe pleinement au fonctionnement de la recherche ;
– le libre accès ne doit pas conduire à remettre en cause la médiation dans la diffusion du savoir, médiation qui n'a de sens que si elle est indépendante ;
– la diversité des acteurs de la diffusion de l'information scientifique et technique enrichit celle-ci ;
– la diffusion de l'information scientifique doit reposer sur un système économique viable et pérenne":
MARTINEZ, Ruth. Synthèse des discussions du groupe de travail GFII sur le libre accès. GFII, 2010 : http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/notice-48941

- Le site de référence français sur les archives ouvertes, hébergé par le Consortium Couperin (Réseau de négociation et d'expertise des ressources documentaires électroniques), qui propose une version adaptée d'un article de Jean-François Lutz intitulé "Open Access : vers une ouverture aux éditeurs" (paru dans la revue Documentaliste Sciences de l’Information, mai 2008, vol. 45, n°2, p. 64-65) : http://www.couperin.org/archivesouvertes/spip.php?rubrique4
Extrait :
"Parler d’Open Access – ou de libre accès à l’Information Scientifique et Technique selon l’expression française consacrée – revient avant toutes choses à parler d’un principe : celui de rendre accessible gratuitement, en ligne, toute production issue d’un travail de recherche. Si l’expression concerne au premier chef les publications scientifiques (pré- et post-publications), son acception large recouvre également les thèses et les données issues de la recherche.
Dans ce cas l’Open Access peut être vu comme un dispositif cohérent de mise en ligne « ouverte » des résultats de la recherche.
Document fondateur de l’Open Access, la déclaration de Budapest en fournit non seulement la définition mais trace également les voies à suivre pour aboutir à l’objectif ultime d’une diffusion libre de l’ensemble de la littérature scientifique : d’une part l’auto-archivage de leurs publications par les chercheurs et d’autre part la création de revues en Open Access. Les initiatives récentes de certains éditeurs atténuent quelque peu ce clivage en dessinant les contours d’un possible partenariat avec les éditeurs."

- Une fiche pratique sur les archives ouvertes, qui pourra vous intéresser, même si elle n'a pas été mise à jour depuis 2007, dans la mesure où elle est très synthétique :
GIRAUDON, Anne. Les archives ouvertes. Fiche pratique enssib, 2007 : http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/document-1695

Tous les liens ont été consultés le 5 avril 2012.

Cordialement,

Le Service questions? réponses! de l'enssib

MOTS CLES : Monde de l'information : Economie de l'information, La bibliothèque : organisation et environnement : Typologie des institutions, La bibliothèque : organisation et environnement : Réseaux documentaires