Bonjour, J'aurai souhaité savoir ce que l'on entend par "nouveaux publics" et "publics prioritaires" ; en sachant qu'ils sont à distinguer des ...

Question

Bonjour,
J'aurai souhaité savoir ce que l'on entend par "nouveaux publics" et "publics prioritaires" ; en sachant qu'ils sont à distinguer des "publics empéchés". J'ai déjà demandé autour de moi à des collègues mais personne n'a pu me répondre.
Merci de votre aide.

Réponse

Date de la réponse :  14/03/2011

Les termes "nouveaux publics" et "publics prioritaires" sont apparus chez les chercheurs en sociologie culturelle depuis quelques années.
Nous avons principalement recherché dans le Bulletin des bibliothèques de France (BBF) des articles faisant référence aux études des publics en bibliothèques afin de vous aider à cerner ces notions qui demeurent sans définition précises tant elles apparaissent liées aux contextes dans lesquelles elles sont utilisées.

1. les nouveaux publics

L'expression de "nouveaux publics" peut faire référence à l'évolution du public, aux nouvelles pratiques culturelles, comme dans l'article de Dominique Peignet, qui tente de définir "la double nature de la bibliothèque, à la fois institution publique et espace de consommation de biens culturels marchands. L'auteur suggère que la bibliothèque, au lieu de déplorer le consumérisme, en explore les significations pour élargir son public et surtout pour proposer des services adaptés au plus grand nombre." (extraits du résumé de l'article)
PEIGNET, Dominique, La bibliothèque peut-elle survivre à ses consommateurs ? In BBF, 2005, n° 1, p. 38-45 (en ligne) Disponible sur : http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-2005-01-0038-009
(Consulté le 14 mars 2011)

L'expression de "nouveaux publics" peut également désigner les publics à conquérir, parfois désignés comme "les absents". Sur le sujet, vous pourrez lire l'intervention suivante :
BERTRAND, Anne-Marie. Accueillir les absents. Intervention au congrès de l'ABF, 2007 (en ligne). Disponible sur : http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/notice-1507 (Consulté le 14 mars 2011)
Extrait : "Le projet démocratique se déplace alors de sa rhétorique initiale (avoir plus d’usagers) vers une ambition plus ciblée (toucher les personnes éloignées de la bibliothèque, du livre, de la culture). Et c’est ainsi que « les absents », ceux qui ne fréquentent pas les bibliothèques, sont devenus le coeur de cible des bibliothécaires."

Un mémoire de l'enssib a été consacré aux sans-abris, qui constituent un nouveau type de public pour les bibliothèques :
CHEVALLIER Vincent. Les publics sans-abri en bibliothèque publique. Villeurbanne : enssib, janvier 2010 (en ligne). Disponible sur :
http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/notice-48190

Ce mémoire aborde le rôle social des bibliothèques face aux personnes en difficulté sociale (pages 11-12) :
"Nouveaux publics, nouvelles responsabilités, nouveau rôle ? La bibliothèque a vu son rôle social s’accroître en conséquence et elle ne peut pas fermer les yeux sur les questions amenées par les nouveaux usagers. Aide aux devoirs, soutien à la création, assistance dans les démarches administratives ou juridiques, initiation au multimédia, aide à la recherche d’emploi… la bibliothèque est un lieu-ressource indispensable. On dit même que les bibliothèques, dans certains quartiers défavorisés, sont les seuls lieux de vie, de socialisation, voire les seuls services publics de proximité qui restent. Ainsi « à Grenoble, le réseau des bibliothèques municipales a un rôle de maintien d’une certaine vie sociale dans les quartiers », lit-on dans un article du Bulletin des Bibliothèques de France (BBF) sur « le rôle social des bibliothèques en milieu urbain ».
L'article cité est le suivant :
MASSE Isabelle. Le rôle social des bibliothèques en milieu urbain In BBF, 1996, n° 3, p. 64-65 (en ligne) Disponible sur : http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-1996-03-0064-002 (consulté le 14 mars 2011)

Ce mémoire cite également le livre d’Anne-Marie Bertrand "Bibliothécaires face aux publics" :
« La vieille ambigüité du métier de bibliothécaire se retrouve ici. Les bibliothèques veulent, doivent attirer un nouveau public (le mythique « grand public ») et étendre leur aire d’influence. Les nouveaux venus dans les bibliothèques sont des usagers particulièrement précieux, qu’il faut tenter d’accueillir, de conserver, de ne pas rebuter, d’instruire (élargir le champ des curiosités, faire découvrir autre chose). Mais, en même temps, les bibliothécaires reconnaissent que le nouveau public est bien décevant : il dort, il ronfle, il est sale…(…) Au mieux, s’il vient à la bibliothèque pour un usage normé (documentaire), il n’a pas les compétences scolaires ou bibliographiques qui lui en faciliteraient la pratique. Il ne sait pas comment se tenir dans une bibliothèque. En somme, ce nouveau public n’est pas policé comme le public habitué des bibliothèques et il pose des problèmes particuliers aux bibliothécaires. » (p. 45)
BERTRAND, Anne-Marie, Bibliothécaires face au public, Paris : BPI-Centre George Pompidou : « Etudes et recherche », 1995, p. 45

La bibliographie de ce mémoire vous permettra d'identifier d'autres articles, par exemple :
ALIX, Yves, « Éditorial », BBF, 2006, n° 2 [dossier : Les étudiants en bibliothèque], p. 1 [en ligne]. Disponible sur : http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-2006-02-0001-001 (consulté le 14 mars 2011)
ERMAKOFF, Thierry, « Au vrai chic parisien », BBF, 2005, n°3, p. 57 [en ligne]. Disponible sur : http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-2005-03-0057-001 (consulté le 14 mars 2011)
PEDOT, Béatrice, « Les bibliothèques, actrices de la citoyenneté », BBF, 2009, n° 3, p. 78-79 [en ligne]. Disponible sur : http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-2009-03-0078-005 (consulté le 14 mars 2011)
TABAH, Dominique, « Le rôle social et culturel des bibliothèques vu de Bobigny »,BBF, 1997, n° 1, p. 41-50 [en ligne]. Disponible sur : http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-1997-01-0041-007 (consulté le 14 mars 2011)

Dans le dossier "Connaître les publics" du BBF en 2006, vous trouverez également de nombreux articles faisant référence aux nouveaux publics : BBF 2006 - Paris, t. 51, n° 6 dossier : Connaître les publics [en ligne]. Disponible sur : http://bbf.enssib.fr/sommaire/2006/6 (consulté le 14 mars 2011)

Par exemple cet article de Bertrand Calenge :
CALENGE Bertrand. Du comment au pour quoi. in BBF, 2006, n° 6, p. 47-53 [en ligne] http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-2006-06-0047-009 (Consulté le 14 mars 2011)

2. les publics prioritaires

L'expression "publics prioritaires" est plutôt employée dans un contexte de démarche "marketing", ou encore lors de l'élaboration des politiques culturelles des collectivités.

Ainsi, le "contrat ville-lecture" de Calais emploie cette notion pour désigner les habitants du quartier du Beau-Marais pour lesquels il s'agit de créer "les conditions d’une réappropriation du livre et de la lecture" .
Site de la bibliothèque. Contrat ville-lecture [en ligne] Disponible sur : http://194.206.101.115/opacwebaloes/index.aspx?IdPage=156 (Consulté le 14 mars 2011)

Autre exemple, tiré d'un article du BBF :
"Dès les orientations 2000 de sa politique culturelle, le conseil général des Bouches-du-Rhône a souhaité élargir les missions de la bibliothèque vers la desserte de nouveaux publics et vers le développement de partenariats avec des professionnels et des associations œuvrant dans le domaine de la lutte contre les inégalités culturelles. Les orientations successives ont renforcé peu à peu cet objectif. Ainsi, un centre de ressources en matière de formation professionnelle a été créé, de même que des services plus affirmés et personnalisés (navettes de réservation, site web, développement des publics prioritaires ou empêchés) ont été mis en place. La politique d’animation culturelle du réseau a été consolidée."
Source :
ROCHELLE, Matthieu, Archives et bibliothèque. in BBF, 2008, n° 4, p. 33-37 [en ligne] Disponible sur : http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-2008-04-0033-006 ( Consulté le 14 mars 2011)

Cordialement,

Le Service questions? réponses! de l'enssib

MOTS CLES : Gestion et évaluation : Marketing, Services et publics : Accueil et médiations, Services et publics : Services au public, Services et publics : Action culturelle, Services et publics : Sociologie des publics