Bonjour, Je dois intégrer une orientation "développement durable" à un cahier des charges pour la ré-informatisation de ma médiathèque. Je cherche...

Question

Bonjour,
Je dois intégrer une orientation "développement durable" à un cahier des charges pour la ré-informatisation de ma médiathèque. Je cherche des exemples de critères conformes à cette orientation. Je n'ai rien vu dans le livre "Aide mémoire d'informatique documentaire" à ce sujet .
Merci de me dire où je peux trouver des exemples,

Réponse

Date de la réponse :  25/09/2009

L'informatique durable est un concept apparu vers 2005 qui est extrêmement large et couvre aussi bien la dimension logicielle que matérielle (green IT) :

1. Aspect immatériel

On parle d'informatique durable pour les logiciels en open source (hors format propriétaire) et ceux qui fonctionnent de façon interopérable en garantissant notamment un fonctionnement à très long terme.
Sur ce sujet, vous pouvez consulter l'article de wikipédia, qui explique notamment la différence entre compatibilité et interopérabilité : http://fr.wikipedia.org/wiki/Interop%C3%A9rabilit%C3%A9
Vous pouvez également consulter la page du Groupe de travail sur l'interopérabilité de l'AFUL (Association Francophone des Utilisateurs de Logiciels Libres) : http://www.aful.org/gdt/interop

2. Aspect matériel

Il convient de considérer les bilans carbone des machines que vous allez utiliser, ainsi que leur utilisation au quotidien en terme de consommation d'énergie (utilisation par exemple d'électricité "verte") et de papier (ainsi, par exemple, la limitation des impressions appliquée à un SIGB peut se traduire par des envois e-mails aux usagers des courriers de rappel).
Pour en savoir plus, vous pouvez consulter cet article de Wikipédia sur le green computing : http://fr.wikipedia.org/wiki/Green_computing
L'informatique durable peut aussi s'appliquer aux conditions de travail : le développement du télétravail est l'un de ses aspects.

3. Autres ressources

- ces définitions sur le site communautaire Green IT : http://www.greenit.fr/article/acteurs/green-it-tentative-de-definition

- des définitions et une approche thématique de l'informatique durable sur le site de la Cliss 21, Société Coopérative d’Intérêt Collectif dont l'objectif est d'accompagner le développement technologique des PME-PMI et des collectivités territoriales : http://www.cliss21.com/Pour-une-informatique-durable-au

- BERTHOUD Françoise, PONS Jean-Luc, DREZET Eric, LOUVET Violaine. Comment se diriger vers une informatique durable ? [en ligne]. in Journées Réseaux JRES 2007. Disponible sur : http://2007.jres.org/planning/paper73b8.html?pid=39 (consulté le 25 septembre 2009)
Résumé : "La progression de l'offre et des besoins en informatique et électronique, leur démocratisation, s'est accompagnée au cours des dernières décennies par une dépendance de plus en plus étroite de nos différents métiers à cet outil (la recherche, son accompagnement technique, la communication etc.), rendant cet outil incontournable ! Dans le même temps, les graves problèmes environnementaux (pollution, effet de serre, etc.) que nous traversons nous invitent à envisager notre métier, au coeur du système d'information, de façon encore plus globale : prendre en compte l'impact écologique de l'outil informatique dans nos choix, décisions, conseils aux utilisateurs. Cet article présente dans une première partie quelques éléments alarmants du bilan environnemental de l'informatique : de la conception au recyclage. Dans un deuxième temps, nous envisageons les axes de progrès et proposons des actions accessibles à chacun dans toutes les phases du cycle de « vie » d'un appareil électronique."

- Vous pouvez enfin vous renseigner sur les SIGB libres. Nous vous signalons le site du Groupe de travail sur les SIGB libres initié par des établissements d'enseignement supérieur de la région Rhône-Alpes : http://www.sigb-libres.info/

Cordialement,
Le Service questions? réponses! de l'enssib

MOTS CLES : Traitement de l'information : Informatique documentaire