Bonjour, Je suis actuellement étudiante en Master 2 Information documentation et je m'apprête à effectuer un stage dans une mairie. Je devrai y...

Question

Bonjour,
Je suis actuellement étudiante en Master 2 Information documentation et je m'apprête à effectuer un stage dans une mairie. Je devrai y participer à la mise en place d'une base de connaissance destiné à rendre le plus accessible la mairie au citadins. Par suite j'aurais voulu savoir s'il vous était possible de me donner quelques pistes bibliographiques ou simplement quelques infos sur ce qu'est une base de connaissance documentaire et comment elle fonctionne. Merci d'avance pour votre réponse. Cordialement

Réponse

Date de la réponse :  16/11/2009

Afin de participer à l'accessibilité d'un site web, vous souhaitez savoir ce qu'est une base de connaissance documentaire.

Pour commencer, la définition d'une base de connaissance(s) n'est pas si aisée. Informatiquement, elle renvoie à un type d'informations stockées de manière à être exploitée par une application informatique, comme l'est une base de données, mais autour des connaissances d'un domaine donné. Voir ainsi la définition du Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada :
" Base de données chargée d'ensembles de questions et de réponses qui ont été examinées et sauvegardées pour pouvoir être utilisées et extraites ultérieurement."
Source : http://www.tbs-sct.gc.ca/cioscripts/gloss/gloss-alpha_f.asp?SubjectID=28... (consulté le 13 novembre 2009)

La base de connaissance relève souvent du Knowledge management (KM), comme l'indique cette définition :
"Base de connaissance : un des quatre éléments qui constituent un système expert, aux côtés du moteur d'inférence, de l'interface, avec l'usager et du dispositif d'explication des conclusions obtenues. La base de connaissance, contient, de façon formalisée, les faits, les savoirs acquis, certifiés par les experts du domaine et les règles, les raisonnements (les heuristiques) qu'ils mettent en œuvre pour obtenir des résultats. Ce type de base de connaissance a donné le jour à des réalisations limitées, étroitement spécialisées et lourdes à mettre en place. Dans le champ de la gestion des connaissances (KM), les bases de connaissance sont souvent limitées, dans la pratique, à des dispositifs classiques de gestion électronique de documents regroupant les documents de référence utiles au personnel de l'organisme ..."
Source : CACALY Serge. Dictionnaire encyclopédique de l'information et de la documentation. Paris, Nathan, 2001

Nous vous conseillons, à l'étape où vous en êtes, de consulter la bibliographie d'un dossier documentaire réalisé sur ce sujet :
SIMON Sarah, BOUTOT Marie-Bénédicte, BOTELLA Marguerite, LAPALU Françoise. Knowledge Manager. Dossier documentaire 2006 [en ligne]. Disponible sur : http://ecolebibdoc.blogs.com/knowledge_manager/2006/11/ouvrages_et_pri.html (consulté le 13 novembre 2009).

Vous y verrez par ailleurs cité Gilles Balmisse, consultant spécialisé sur le sujet du KM, qui propose sur son site un powerpoint faisant une rapide comparaison entre base de connaissances et base documentaire :
BALMISSE Gilles. Les nouvelles bases de connaissances dans les services clients. Diaporama en ligne, diapo 8 [en ligne]. Disponible sur : http://www.gillesbalmisse.com/v2/spip.php?article209 (consulté le 13 novembre 2009).
Pour lui, les différences résident dans les éléments décrits (objet de connaissance / document), la structuration (avec arbre de décision, facettes en plus pour la base de connaissance) et l'interaction (requête/ dialogue).
Vous pourrez trouver d'autres informations sur le site de cet auteur, ainsi que dans les ouvrages qu'il a écrit, et en particulier :
BALMISSE Gilles. Guide des outils du knowledge management panorama, choix et mise en oeuvre. Paris : Vuibert, 2005.
Un article de synthèse :
BALMISSE Gilles. Le management des connaissances [en ligne]. Disponible sur : http://www.cndwebzine.hcp.ma/IMG/pdf/Management_des_connaissances_-_GB_-... (consulté le 13 novembre 2009)

Pour résumer, le langage courant a tendance à confondre et à utiliser de manière erronée des termes comme base de connaissances, banques de connaissances, voire même base de données.
Dans votre cas, il nous semble que la demande consiste à proposer un outil qui permette à l'utilisateur du site de trouver, par un "dialogue" avec l'application, le document ou l'information les plus pertinents. Ce qui peut prendre la forme d'une foire aux questions, d'une base de données interrogeable par formulaire... L'important est donc de bien déterminer le besoin en amont, comme pour toute méthodologie de projet.
Si vous souhaitez vous aventurer dans l'élaboration d'une véritable base de connaissances, le travail est plus lourd et relève du knowledge management.

Cordialement,
Le Service questions? réponses! de l'enssib

MOTS CLES : Traitement de l'information : Outils de recherche documentaire, Traitement de l'information : Informatique documentaire