Bonjour. Je travaille pour une bibliothèque qui souhaite offrir aux usagers la possibilité d'interroger sur via l'opac à la fois son fonds et celui...

Question

Bonjour. Je travaille pour une bibliothèque qui souhaite offrir aux usagers la possibilité d'interroger sur via l'opac à la fois son fonds et celui d'une autre structure associée, de manière invisible pour l'usager. Les 2 fonds sont gérés par des logiciels différents (PMB et Alexandrie 7) : est ce que le protocole z39.50 serait la solution et comment mettre en place cette interrogation sur les 2 catalogues ? faut-il envisager un outil supplémentaire type Moccam ? Y a t-il d'autres solutions libres qui proposent cette possibilité de catalogue mis en commun ? Merci pour votre aide !

Réponse

Date de la réponse :  15/04/2011

Z 39.50 est un protocole qui permet d’interroger des bases hétérogènes structurées en MARC.
Il est donc bien adapté à votre situation.

Compte-tenu du fait que vous voulez réalisez un catalogue vituel pointant vers deux logiciels documentaires différents, MoCCAM semble également convenir à votre situation.
Nous ne connaissons pas d’autre solution logicielle Open source équivalente à MoCCAM.

La constitution d'un catalogue collectif avec MoCCAM peut se faire de deux manières :
1. Par la constitution d'une base fusionnée (catalogue unique) : Chaque bibliothèque du réseau exporte ses notices dans un format MARC (UNIMARC de préférence) vers MoCCAM via Internet.
2. Par l'interrogation de catalogues hétérogènes via une Passerelle Z39.50 : MoCCAM peut interroger les catalogues de bibliothèques en UNIMARC (ou autre format MARC) en temps réel via le protocole Z39.50.

Vous trouverez les détails complets des caractéristiques de MOCCAM dans le mémo technique suivant : http://www.moccam.fr/telechargements/memoire_technique.zip (consulté 14/04/2011)

Fonctionnalités minimales demandées aux SIGB :
1. Pour la base fusionnée :
Le SIGB de la bibliothèque doit être capable de fournir ses notices en UNIMARC selon la norme ISO 2709, norme qui structure tous les formats MARC.
2. Pour la Passerelle Z 39.50 :
Pour être interrogeables via ce protocole, les bibliothèques doivent avoir un serveur Z39.50.

Cordialement,

Le Service questions? réponses! de l'enssib

MOTS CLES : Traitement de l'information : Informatique documentaire