Bonjour J'habite dans une petite commune. La mairie m'a demandé de faire un rapport sur le fonctionnement et l'avenir de la bibliothèque...

Question

Bonjour
J'habite dans une petite commune. La mairie m'a demandé de faire un rapport sur le fonctionnement et l'avenir de la bibliothèque associative de la commune. Après premières lectures, il s'avère qu'une bibliothèque n'est pas une solution (il en existe déjà une dans la commune limitrophe située à 10 km) : il faut donc mener une autre politique le lecture publique.
Pouvez vous me transmettre les références (ou textes intégraux) d'articles professionnels rendant compte d'expériences originales et innovantes en zone rurale : collaboration avec associations locales, portage à domicile, ciblage de publics etc... propositions qui seront adaptées et soumises ensuite au conseil municipal et à la BDP.
Avec mes remerciements pour votre aide

Réponse

Date de la réponse :  20/11/2012

Il nous est difficile de vous répondre, car d'après nos recherches, il existe peu de documents sur les petites bibliothèques.

Votre BDP sera sans doute mieux à même de vous présenter les alternatives à une bibliothèque qui existent pour les petites communes.

Nous vous livrons toutefois le résultat de nos investigations.

Si vous ne pouvez pas proposer une bibliothèque, vous pouvez proposer un point lecture ou un dépôt. L’association des directeurs de bibliothèques départementales de prêt décrit les spécificités de ces différents types d'équipements :
Typologie des établissements ouverts à tous publics. ADBDP, 2002 : http://www.adbdp.asso.fr/spip.php?article662

Ce point-relai ou ce dépôt peut être desservie par la BDP ou par la bibliothèque d'une commune voisine, dans le cadre d'une intercommunalité, qui est la solution la plus couramment choisie dans les territoires peu peuplés (plusieurs communes s'associant pour la réalisation d'un service qu'elles n'auraient pas les moyens de faire fonctionner seules). Un chapitre du livre de Bertrand Calenge sur les petites bibliothèques publiques est consacré à la mise en œuvre d'une bibliothèque intercommunale (pages 231 à 245). Il évoque notamment quatre types de desserte :
- accueil des publics dans un lieu unique : la bibliothèque "centrale" est largement ouverte à l'ensemble des communes concernées ...
- bibliobus (dépôts, prêt direct aux lecteurs) : "un véhicule, aménagé ou non, effectue des stations de prêt régulières dans les communes associées, à partir de la bibliothèque "centrale". S'il s'agit d'une camionnette aménagée, on l'appellera bibliobus (subventionnable par l’État), mais une simple fourgonnette peut faire l'affaire : par exemple, les responsables de la bibliothèque chargent 300 ou 400 livres, vont à la mairie de la petite commune associée, font le prêt toute la matinée avec l'aide d'un responsable local et rapportent leur stock à la bibliothèque en fin de matinée."
- dépôt pour des publics spécifiques : "certains publics visés ayant des lieux d'accueil spécifiques, la bibliothèque "centrale" peut faire des dépôts de livres, régulièrement renouvelés, auprès d'écoles, de clubs des ainés, de maisons de retraite, etc. Un responsable local assurera le prêt et les relations entre les usagers et la bibliothèque."
- relais de lecture ouvert à tous : "parfois, si les locaux s'y prêtent et si des animateurs sont prêts à s'investir, on peut créer de véritables petites annexes de la bibliothèque "centrale" ; ces annexes, ou "relais de lecture", sont ouverts à tous les publics et peuvent constituer des lieux d'animation. Si des animateurs locaux sont indispensables, le local peut très bien ne pas être réservé à la bibliothèque : on peut ainsi créer des relais dans les mairies, agences postales, locaux associatifs, etc.
Ces quatre modes de desserte sont évidement cumulatifs : une bibliothèque intercommunale, accueillant tous les publics, peut faire du prêt ponctuel véhicule dans des hameaux isolés, effectuer des dépôts dans trois écoles et une maison de retraite, et disposer enfin d'un relais dans une agence postale... Deux exigences demeurent : avoir des correspondants locaux, bien étudier les déplacements et les besoins des différentes catégories de la population"
Source :
CALENGE, Bertrand. Les petites bibliothèques publiques. Nouvelle éd. Paris : Éd. du Cercle de la librairie, 2006.

Pour compléter, nous vous signalons un article qui décrit le fonctionnement d'une intercommunalité en milieu rural :
BAYLAC-DOMENGETROY, Jérôme. Le réseau de lecture publique du Pays Morcenais. BBF, 2012, n° 2, p. 50-54 : http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-2012-02-0050-011
(cet article fait partie d'un dossier du BBF sur les petites bibliothèques qui vous intéressera peut être : http://bbf.enssib.fr/sommaire/2012/2)

En ce qui concerne le portage de livres à domicile, nous n'avons pas réussi à identifier de documents récents ; nous pouvons toutefois signaler un article de la revue Bibliothèque(s) paru en 1998 :
DOUSSET, Elisabeth. La bibliothèque à domicile. Bulletin d’informations de l’Association des Bibliothécaires Français, 1998, n° 181, p.16-18. http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/revues/afficher-45805

Cordialement,

Le Service questions? réponses! de l'enssib

MOTS CLES : La bibliothèque : organisation et environnement : Typologie des institutions