Bonjour, Pourriez-vous me détailler la procédure définie pour réaliser un office ? Par avance, merci

Question

Bonjour,

Pourriez-vous me détailler la procédure définie pour réaliser un office ?

Par avance, merci

Réponse

Date de la réponse :  11/05/2012

Si nous vous avons bien compris, vous cherchez à savoir s'il existe des recommandations en ce qui concerne le déroulement des offices de libraires à destinations des bibliothèques.

A notre connaissance, il n'existe pas de recommandations précises en ce qui concerne cette méthode de sélection des acquisitions.

Elle est toutefois abordée rapidement dans le métier de bibliothécaire, dont les pages 183 à 187 sont consacrées aux acquisitions. Les offices sont décrits ainsi page 186 : le libraire envoie régulièrement une sélection de nouveautés, ce qui permet aux bibliothécaires d'en prendre connaissance "livre en main". La bibliothèque choisit ce qu'elle garde et ce qu'elle renvoie. Les offices portent généralement sur une partie seulement de la production éditoriale (notamment la littérature jeunesse). L'auteur recommande de nommer un responsable des offices, car ce travail demande une certaine rigueur.
Source :
ASSOCIATION DES BIBLIOTHECAIRES DE FRANCE. Le métier de bibliothécaire. Douzième édition. Paris : Editions du Cercle de la librairie, 2010. 565 p. ISBN 978-2-7654-0977-9. Présentation disponible sur : http://www.electrelaboutique.com/ProduitECL.aspx?coll=13

De manière plus générale, il convient de mentionner les travaux du Motif sur l’accès à la commande publique de livres, qui abordent le rôle que joue l'office dans le choix des prestataires : http://www.lemotif.fr/fr/on-y-travaille/commande-publique-de-livres/#par...

Le Vademecum sur l'achat public de livres indique que l'office est lourd à gérer pour les libraires, et que son introduction dans les cahiers des charges doit être mûrement réfléchie :
"Il s'agit pour le libraire de mettre à la disposition de la bibliothèque une sélection de nouveautés, que la bibliothèque examine et décide ou non d'acheter.
C'est un service très lourd pour le libraire tant en charge de travail (sélection des ouvrages, livraison et mise en dépôt, gestion des retours, etc.) qu'en immobilisation de capitaux (voir La trésorerie du libraire, p. 36). Pour ces raisons, l'office :
- doit être fondé sur un besoin réel de la bibliothèque ;
- ne devrait pas faire l'objet d'un lot isolé mais être associé à des commandes courantes ;
- doit faire l'objet d'une concertation approfondie entre les deux parties : définition précise des ouvrages à fournir, modalités et fréquence des mises à disposition (office livré ou pouvant être consulté en librairie, délai de garde, taux de retour maximum, etc.)."
Source :
Vademecum sur l'achat public de livres : http://www.lemotif.fr/fichier/motif_fichier/289/fichier_fichier_vademecu...

Tous les liens ont été consultés le 11 mai 2012.

Cordialement,

Le Service questions? réponses! de l'enssib

MOTS CLES : Collections : Politique documentaire