Bonjour, Savez-vous si des bibliothèques françaises sont "contre" le développement de la lecture numérique via des tablettes et des liseuses au...

Question

Bonjour, Savez-vous si des bibliothèques françaises sont "contre" le développement de la lecture numérique via des tablettes et des liseuses au sein de leur établissement ? Merci

Réponse

Date de la réponse :  14/05/2013

Nous n'avons pas connaissance d'établissements qui revendiquent clairement leur opposition au livre numérique ou au prêt de tablettes.

En revanche, il est possible que des professionnels aient écrit des articles exprimant leur réserves quant à ces nouveaux supports.

Par exemple, le Comité de défense des métiers du livre et le collectif Livres de papier militent contre le livre numérique :
http://www.antidematerialisation.fr/
http://www.antidematerialisation.fr/bibliographie/ldp2-glob-pm/

Un article du Bulletin des bibliothèques de France synthétise les réticences d'un part de la profession quant à l'arrivée du numérique en bibliothèque :
- Desrichard, Yves. Tristesse du numérique. BBF, 2012, n° 3, p. 29-35 http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-2012-03-0029-004
Extrait :
"le numérique apporte des surcroîts de contraintes qui ne font pas forcément souhaiter l’avènement, prédit de toute façon inéluctable, du livre numérique : à partir du moment où les considérations juridiques, techniques, informatiques, dictent les contenus achetés et fournis, c’est que le renversement de la révolution numérique ne se fait pas qu’en faveur des bibliothèques et de leurs collections. (...)
Avec le numérique, c’est la notion même de collection qui est éclipsée, non pas tant parce qu’elle présuppose une cohérence, géographique, thématique, destinatrice (pour quels publics ?) aux modes de collecte, de gestion et de conservation des collections, que parce qu’elle entretient l’idée que « le passé a un avenir », en d’autres termes que la consommation des biens culturels et scientifiques ne se réduit pas aux documents du présent. Or, on l’invoque, cette idée a de moins en moins de sens dans le monde numérique."

Plus récemment, un article revient sur l'opposition entre pro et anti technique :
- Boraud, Anne. Décrochages dans l'imaginaire technique des bibliothécaires. BBF, 2012, n° 5 : http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-2012-05-0011-002
Extrait :
"Les pratiques de terrain dites « innovantes » seraient-elles de meilleurs faire-valoir que les longs discours ? Faut-il scruter à la loupe toute innovation technique pour conclure à la germination d’un nouvel imaginaire ? La réponse dépend de ce que l’on regarde. L’outil ne saurait être à lui seul un point de focalisation : une bibliothèque n’est pas innovante par le simple fait qu’elle prête des liseuses ou des tablettes à ses usagers ! Pour dépasser les clichés sur la technique, il convient d’appréhender l’environnement alentour comme un tout original, fait d’un complexe d’outils, d’intentions, d’usages."

Cordialement,

Le Service questions? réponses! de l'enssib

MOTS CLES : Collections : Ressources Numériques