Classement de la littérature en bibliothèque municipale

Question

Nous cherchons à simplifier le classement du rayon Littérature de notre médiathèque.
Nous avons consulté les catalogues en ligne de plusieurs établissements, ainsi que le livre de Bertrand Calenge sur les plans de classement. Nous avons également travaillé avec l'équipe en tenant compte des pratiques de nos usagers. Mais il nous reste encore beaucoup de "cailloux dans la chaussure". J'aimerais savoir si des établissements sont à la pointe sur l'élaboration de plan de classement dans cette thématique.

Réponse

Date de la réponse :  22/12/2014

Vous cherchez des exemples de bibliothèques de lecture publique ayant élaboré des plan de classement originaux en littérature.

La bibliothèque de Saint-Herblain, connue pour ses innovations, accorde une place importante à la littérature - cf. cet article :
Surproduction romanesque, bibliothèque et prescription. Yves Aubin. Bulletin des bibliothèques de France, n° 3, 2004 : http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-2004-03-0022-004
Cette bibliothèque utilise des rayonnages sur roulettes, qui permettent une gestion dynamique des collections ; ce dispositif est décrit dans le manuel "Créer des services innovants" :
L’autre public : une logique de réciprocité, par Yves Aubin. In Créer des services innovants : stratégies et répertoire d'actions pour les bibliothèques. sous la direction de Marie-Christine Jacquinet. Presses de l'Enssib, 2011, pages 63-65.
Dans un article de 2002, Yves Aubin présentait déjà ce projet de regroupement ponctuel d'une part des collections par pôles thématiques: "De l’organisation des espaces publics selon un type de rangement décidé en application de normes, on évolue vers l’observation et la détermination des usages (...) Il devient alors possible de prendre des chemins de traverse, d’imaginer d’autres regards et points de vue qui embrassent de larges tableaux ou tracent une venelle hors des routes balisées des classifications. Ce qui est proposé ici est de tracer de nouveaux itinéraires des territoires documentaires. Ce qui rassemble des savoirs, a priori différents ou appartenant à des catégories différentes, peut être une thématique (appelée ainsi par défaut) ou un point commun intérieur ou extérieur aux domaines concernés..."
Référence: Espace et collections. Yves Aubin. Bulletin des bibliothèques de France, n° 6, 2002 : http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-2002-06-0116-013

D'autre part, la bibliothèque francophone multimédia de Limoges, qui est souvent citée en modèle, est pôle associé à la Bibliothèque Nationale de France dans le domaine du théâtre et de la poésie francophone. Peut-être les responsables du pôle littérature pourront-ils vous faire part de leur expérience en matière de classement, ou vous aider à identifier des établissements innovants en la matière ?
Pour contacter la Bfm : http://www.bm-limoges.fr/mail_to.html

Les bibliothèques municipales de Chambéry ont proposé autrefois un classement thématique pour la littérature, mais il semble qu’elles soient en partie revenues sur ce classement.
Pour plus d’informations : http://www.bm-chambery.fr/opacwebaloes/index.aspx?IdPage=476

Pour de plus amples retours d’expérience, vous pouvez poser votre question sur le forum Agorabib : http://www.agorabib.fr/index.php/forum/5-la-biblioth%C3%A8que-et-ses-col... .

Vous pouvez éventuellement demander conseil au département littérature de la BnF, via le service de réponses à distance Sindbad : http://www.bnf.fr/fr/collections_et_services/poser_une_question_a_biblio...

Pour aller plus loin:

Réflexions sur le classement de la littérature :
Bien que vous indiquiez avoir déjà consulté le manuel "Mettre en oeuvre un plan de classement", nous vous rappelons comment Bertrand Calenge y décrit le classement de la littérature (pages 70-71) :
"Représentant souvent dans les bibliothèques publiques jusqu’à 45% des collections adultes en libre accès, le classement des romans et plus généralement de la littérature y est fréquemment un casse-tête, voire fait l’objet d’improvisations parfois étonnantes ; au-delà du classement le plus basique (la cote R suivie des 3 ou 4 premières lettres du nom de l’auteur et parfois suivies elles-mêmes des premières lettres du titre), on trouve de tout : adoption d’un classement par genres (romans policiers, science-fiction - parfois distinguée de la fantasy -, romans du terroir, nouvelles, romans historiques, etc.), par distinction entre romans français et romans étrangers voire par langue d’origine ou par nationalité de l’auteur, etc. Quant au reste de la littérature, elle s’abîme dans les obscurs méandres de la déclinaison de la cote 800, quand on ne décide pas de regrouper ici toutes les pièces de théâtre (avec une cote de type T), là toutes les œuvres poétiques (idem avec P), les bandes dessinées (presque toujours distinguées), les livres d’humour, etc. (…) il est impératif de suivre trois règles de bon sens : (…) il faut s’interroger sur les axes de valorisation que la bibliothèque souhaite présenter ; toute cote nouvelle doit absolument être discriminante : il faut que ni le lecteur ni le bibliothécaire n’aient d’hésitation (c’est pourquoi des cotes comme romans historiques ou romans du terroir sont hasardeuses) ; le nombre de «classements hétéroclites» doit être très limité. En outre, il est utile d’en accompagner la création par un appareil d’évaluation, afin de mesurer si leur existence est justifiée par un usage renouvelé."
Source : Mettre en œuvre un plan de classement. Sous la direction de Bertrand Calenge. Villeurbanne : Presses de l'Enssib, 2009

Nous vous signalons également une précédente réponse de notre service sur le classement des œuvres de fiction, qui rappelle notamment quelques principes de méthode : Classement des romans par pays ou continent. Service Questions? réponses! enssib, 2014 : http://www.enssib.fr/content/classement-des-romans-par-pays-ou-continent

Formation :
D'autre part, sachez que l'enssib organise en février 2015 un stage Connaître et faire connaître la littérature contemporaine : http://www.enssib.fr/offre-de-formation/formation-continue/connaitre-et-...
Sylvie Ducas, qui intervient dans ce stage, est spécialiste des questions de classifications littéraires.
Sur le sujet, vous pouvez également lire ces articles de Cécile Rabot :
- L'art du présentoir. Cécile Rabot. Bulletin des bibliothèques de France, n° 3, 2013 : http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-2013-03-0031-005
- La fabrication de l'auteur par les bibliothécaires de lecture publique. Cécile Rabot. Bulletin des bibliothèques de France, n° 5, 2011 : http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-2011-05-0046-008

Médiation numérique :
Le stage évoqué plus haut abordera également la valorisation numérique ; dans le manuel récent "Produire des contenus documentaires en ligne" figure un article sur la médiation numérique des collections de littérature à la médiathèque de Bagnolet :
Les agrégateurs de contenus et la curation à la médiathèque de Bagnolet, par Dominique Macé. in Produire des contenus documentaires en ligne. sous la direction de Christelle Di Pietro. Presses de l'enssib, 2014
Extrait : "Les agrégateurs de contenus installés sur le site ouvrent sur une bibliothèque virtuelle. C’est un nouveau « rayonnage » qu’il faut alimenter régulièrement. L'indexation et le catalogage ne sont plus nécessaires. Le bibliothécaire choisit des textes, des vidéos, des sons, dans l'immense collection immatérielle que constitue le Web. La mise en valeur qui permettra aux internautes de trouver ces contenus consiste à donner du sens en créant des thèmes, en insérant des commentaires, en faisant un lien avec les collections physiques."

Genres spécifiques :
Enfin, nous vous signalons deux mémoires sur la place de genres littéraires spécifiques en bibliothèque :
- À pied, à cheval et en fusée : La marche des sciences-fictions dans les bibliothèques françaises. Florence Codine. Mémoire d’étude de conservateur. enssib, 2012 (le classement est abordé pages 44-46) : http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/documents/60244-a-pied-a-che...
- Les mauvais genres en bibliothèques publiques : quelle place pour le roman sentimental paralittéraire ? Romain Vany. Mémoire d’étude de Master. enssib, 2013 (le classement est abordé pages 45-46) : http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/documents/64022-les-mauvais-...

Cordialement,

Le service Questions? Réponses! de l'enssib

MOTS CLES : Traitement de l'information : Systèmes classificatoires, Collections : Documents écrits