Comment calculer du taux de consultation d'un document ?

Question

Bonjour à tous, dans le cadre d'une enquête sur le taux de consultation d'un document, j'aurais aimé savoir pour vous, ce qu'est exactement une consultation ? Faut il obligatoirement prendre du temps pour lire le document, par exemple, assis dans un fauteuil ou à table ou au contraire, simplement feuilleter le livre, debout devant le rayon de celui-ci puis le reposer ? J'ai toujours pensé que simplement le fait d'être intéressé par un livre particulièrement, l’ouvrir et le feuilleter suffisait pour être considéré comme de la consultation, mais je commence à sérieusement me poser des questions... C'est pour cela que je m'adresse à vous. En espérant que vous puissiez un peu m'éclairer. Cordialement

Réponse

Date de la réponse :  03/06/2015

Vous souhaitez savoir en quoi consiste exactement la consultation sur place.

Pour vous répondre, nous avons consulté la norme ISO 11620:2008(F) sur les indicateurs de performance des bibliothèques.
Cette norme décrit ainsi l'indicateur de consultation sur place par personne :
"Le nombre de documents de la bibliothèque consultés sur place au cours d'une année, divisé par la population à desservir".
Plus loin, quelques indications sont données, comme "demander aux usagers de ne pas ranger les documents consultés sur place", ou "certains documents ...peuvent avoir été consultés par plusieurs personnes avant leur remise en rayon ; d’autres documents peuvent avoir été sortis des rayons, mais sans avoir réellement servis".
C'est donc moins l'usage qui est pris en compte, que le déplacement du document hors de son rayon de rangement.

Si l'on s'en tient strictement à la norme, on peut supposer que les documents délibérément déplacés mais laissés en rayon ne sont pas considérés comme ayant été consultés.
Cependant, vous pouvez dans le cadre de votre enquête décider librement de votre définition de la consultation sur place.
Nous vous conseillons tout de même de ne pas orienter votre définition sur l'usage, à moins que votre enquête s'appuie sur l'observation systématique des usagers, ce qui parait très difficile à mettre en œuvre. En revanche, vous pouvez considérer que tout livre déclassé a été consulté et l'indiquer clairement dans votre méthodologie d'enquête.

Pour aller plus loin :

Un exemple pratique de mesure de la consultation sur place en bibliothèque universitaire :
- Beldiman-Moore, Anita. « Semaines test » 2011 à la Bibliothèque de Sciences Po. Bibliothèque de l'institut des Sciences Politiques de Paris, 2011 http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/documents/56717-semaines-tes...

La mesure de l'usage sur place est également abordée dans ce mémoire sur l'évaluation en bibliothèque publique (pages 69-76) :
- Gouyon, François. L'Évaluation en bibliothèque publique : permanence des enjeux, nouveaux outils, nouvelles méthodes ? Diplôme de conservateur. enssib, 2008 http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/documents/1758-l-evaluation-...

Cordialement,

Le service Questions? Réponses! de l'enssib

MOTS CLES : Gestion et évaluation : Evaluation