Concernant le plagiat. Si un élève doit décrire ce qui se passe dans un livre, il va paraphraser le livre. C'est-à-dire qu'il utilsera ses propres...

Question

Concernant le plagiat.
Si un élève doit décrire ce qui se passe dans un livre, il va paraphraser le livre. C'est-à-dire qu'il utilsera ses propres mots pour décrire les actions qu'il a lu. A partir de quand la paraphrase devient du plagiat ? Qu'est-ce que l'élève peut faire pour se "couvrir" : doit-il mettre une note en début de son travail pour indiquer qu'il va paraphraser le livre ?
Merci pour votre réponse.

Réponse

Date de la réponse :  08/10/2010

Le milieu éducatif et plus particulièrement les universités sont très mobilisés contre le plagiat car le développement du numérique permet aux étudiants de recopier des pans entiers de documents sans jamais citer les sources.

Donner une définition du plagiat n’est pas chose aisée.
En voici néanmoins une tirée du tutoriel "Infosphère UdeM", document disponible en ligne sur le site des bibliothèques de l'université de Montréal :
"Plagier, c'est :
- s'approprier le travail créatif de quelqu'un d'autre et de le présenter comme sien;
- s'accaparer des extraits de texte, des images, des données, etc. provenant de sources externes et les intégrer à son propre travail sans en mentionner la provenance;
- résumer l'idée originale d'un auteur en l'exprimant dans ses propres mots, mais en omettant d'en mentionner la source.
Plagier est non seulement un acte malhonnête, mais aussi une infraction qui peut entraîner des sanctions. À ce sujet, on peut consulter le Règlement disciplinaire sur le plagiat ou la fraude concernant les étudiants du Secrétariat général de l'Université de Montréal."
Source :
Droit d'auteur et plagiat [en ligne] Disponible sur : http://www.bib.umontreal.ca/infosphere/sciences_humaines/module7/evacite... (consulté le 8 octobre 2010)

Dans le même document, à la page "Citation d'un extrait de texte et paraphrase", la paraphrase est définie comme suit :
"La paraphrase consiste à reprendre dans ses propres mots les idées d’un auteur. Comme la citation, elle vient appuyer ses idées. Elle permet cependant de présenter les idées d’un auteur sans utiliser les mêmes mots. En s'intégrant directement au texte, elle en facilite la lecture. Elle est particulièrement utile dans les cas où les termes utilisés par l’auteur n'apparaissent pas adéquats pour ce qu'on veut démontrer. Mais, dans tous les cas, lorsqu'on utilise la paraphrase, il ne faut jamais oublier de faire référence au document d'où provient l'information.
Cependant, la paraphrase ne consiste pas seulement à remplacer les mots du texte original par des synonymes. Il faut complètement réécrire le passage, c’est-à-dire changer les mots et la structure des phrases. Si on veut conserver ne serait-ce que quelques mots du passage original, il faut les mettre entre guillemets (« »). "

L'université d'Ottawa, au Canada, donne également quelques conseils pratiques aux étudiants pour éviter le plagiat. Ce document est disponible à l'adresse suivante :
Comment éviter le plagiat ? [en ligne] Disponible sur : http://www.socialsciences.uottawa.ca/pdf/plagiat2.pdf

Cordialement,
Le Service questions? réponses! de l'enssib

MOTS CLES : Monde de l'information : Aspects juridiques