Constitution d'une collection de CD : comment répartir les différents genres musicaux ?

Question

Bonjour. Je suis chargé d'établir un document d'achats afin de constituer un fond de base d'environ 1000 CD pour une petite bibliothèque d'une ville de 8000 habitants. Quelles proportions de différents style sont "préconisées" et quels sont les emprunts les plus fréquents en moyenne dans les différentes bibliothèques ou médiathèques ? Merci

Réponse

Date de la réponse :  20/01/2015

Vous vous demandez sur quels critères constituer un fonds de CD pour la bibliothèque dans laquelle vous travaillez.

Nous souhaitons tout d’abord attirer votre attention sur le fait que la création d’un fonds de CD en bibliothèque aujourd’hui fait largement débat dans la profession.
Pour en savoir plus, consultez :
- Agorabib, le forum de l’Association des bibliothécaires de France (ABF) : http://www.agorabib.fr/index.php/topic/112-cr%C3%A9ation-fonds-cd-dvd-ou...
- Interview : "la place du CD est remise en cause" en médiathèque, Next Inpact, 20 juin 2011 : http://www.nextinpact.com/archive/64196-interview-pcinpact-xavier-galaup...
- Vers la fin de la musique dans les bibliothèques ? Next Inpact, 07 juin 2011 : http://www.nextinpact.com/archive/63982-fin-musique-bibliotheques-mediat...
- Manifeste : La musique a toute sa place en bibliothèque, Association pour la coopération des professionnels de l’information musicale (ACIM), 03 juin 2011 : http://www.acim.asso.fr/2011/06/la-musique-a-toute-sa-place-en-bibliothe...
- Dossier : statistiques sur la musique en bibliothèque, le marché du disque, et les pratiques musicales (édition 2014), ACIM, 18 juin 2014 : http://www.acim.asso.fr/2014/06/dossier-statistiques-sur-la-musique-en-b...
- Musique en bibliothèque, sous la direction de Gilles Pierret, Éditions du Cercle de la Librairie, 2012.
Notamment la partie I. : « Le paysage des bibliothèques musicales en France et en Europe. Les bibliothèques face à la révolution des pratiques d’écoute et de création de la musique. Quelles évolutions pour le modèle de la discothèque de prêt ? » par Gilles Pierret.

En effet, la dématérialisation de la musique a fait émerger de nouveaux usages (streaming, téléchargement en MP3) ; ce qui a conduit à un écroulement de l’industrie du disque.
« La crise que connaît l’industrie du disque a débuté en 2001, a pris dès 2002 des proportions considérables et n’a depuis cessé de s’aggraver. […]L’écoute musicale s’est massivement reportée sur la musique en ligne, domaine dans lequel les labels ne sont pas parvenus à s’imposer. Bien que les ventes de musique numérique connaissent depuis 2010 un important développement, les bénéfices générés par cette activité ne parviennent pas à compenser la chute des ventes physiques. […]La crise touche de manière inégale les différents acteurs de la filière musicale. Parmi les plus exposés se trouvent les éditeurs, mais surtout les distributeurs, violemment touchés par le phénomène de désintermédiation de la diffusion de la musique. […] Les ventes de CD relevant de certains genres musicaux, tels que le classique et le jazz, résistent également mieux que d’autres. De manière générale, les maisons de disques tendent à réduire la part de nouveautés éditées et à concentrer leur activité autour d’un nombre réduit de titres. La fréquence des rééditions de morceaux relève de la même logique. »
Source : Les évolutions des sections musique des bibliothèques municipales depuis l’arrivée d’internet, Amandine Pluchet, mémoire du DCB, enssib, janvier 2013 : http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/documents/60385-les-evolutio...

Côté outil, nous vous communiquons (avec son accord) l’outil de la bibliothèque départementale de la Drôme. L’onglet « Création de fonds CD » vous propose une répartition par catégories de musique, en fonction du nombre de CD à acquérir. L’onglet « Achats CD » vous permet de faire vos achats les années suivantes en fonction du taux de prêt par genre dans votre bibliothèque (comme le recommande la bibliothèque départementale de la Drôme). Pour cela, il vous faudra extraire vos statistiques par genre et remplir la colonne « Prêts 2015 ».

La bibliothèque départementale dont vous dépendez peut certainement vous proposer des pistes de réflexion ou des outils : Direction Déléguée du Livre et de la Lecture publique de Touraine (Indre-et-Loire), 165, rue des Douets 37100 Tours.
Tel : 02 47 54 74 02
Site : Lire en Touraine http://www.lirentouraine.com/

Vous pouvez également demander conseil à la médiathèque de la Cité de la musique à Paris : http://mediatheque.cite-musique.fr/masc/

Pour savoir ce qu’empruntent et écoutent les publics :
- Le Top albums 2011 des emprunteurs de la bibliothèque d'Eger : vases communicants #2.2, Médiamus, blog de la salle Arts de la Médiathèque de l'Hôtel-Dieu, Réseaux des Médiathèques du Grand Dole, 3 février 2012 : http://mediamus.blogspot.fr/2012/02/le-top-albums-2011-des-emprunteurs-d...
- Disque : chiffres clés 2012, Ministère de la Culture et de la Communication, 2013 : http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=2&cad=rja&ua...
- Sondage sur la musique et l’écoute de la musique en France : statistiques 2006-2015, blog de Jean-Christian Michel, 2015 : http://www.jean-christian-michel.com/musique-sondage.html

Pour comprendre les pratiques des Français concernant la musique, vous pouvez consulter les études de la SACEM : http://www.sacem.fr/cms/home/la-sacem/etudes

Pour vous aider dans votre choix, vous pouvez également consulter les discographies proposées par l’ACIM : http://www.acim.asso.fr/category/dossiers-thematiques/collections/discog...

L’expérience montre que sur un petit fonds de CD, les usagers emprunteront plus facilement de la musique qui nécessite une bonne qualité d’écoute, donc difficile à écouter en streaming, comme le jazz, et la musique classique.

De plus, les emprunteurs de CD se situent généralement parmi les plus de 40 ans. Les plus jeunes ont en effet une pratique développée de la musique dématérialisée, comme le montre l’étude IFOP Hadopi « 5ème vague du baromètre "Usages" Hadopi » : 78% et 71% des 15-24 ans et des 25-39 ans ont écouté de la musique, regardé des vidéos, lu des livres en ligne au cours des 12 derniers mois (page 53) : http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/documents/64677-hadopi-biens...

« Une grande partie du public utilise encore un lecteur CD. Les plus de 35 ans, qui sont majoritaires dans nos bibliothèques et même s'ils ont des baladeurs numériques, empruntent et écoutent encore la musique sous forme de disques compacts. Nous pouvons aussi remarquer que toutes les dernières médiathèques qui ont ouvert avec un fond de CD, celui-ci marche très fort. » Source : Quelle place pour les collections musicales en bibliothèques?, Xavier Galaup, Fédéric Lemaire, HAL, 2011 : https://halshs.archives-ouvertes.fr/sic_00677243/document

Cordialement,

Le service Questions? Réponses! de l'enssib

 
MOTS CLES : Collections : Politique documentaire; Collections : Documents Audiovisuels