Différence médiathèque / bibliothèque

Question

Y a-t-il une différence entre une bibliothèque et une médiathèque ? Si c'est le cas, en quoi c'est différent ?

Réponse

Date de la réponse :  22/05/2014

Vous souhaitez connaître la différence entre les termes de bibliothèque et de médiathèque.

Au départ, les bibliothèques ne proposaient que des documents sur support papier. L’arrivée des nouveaux médias (cassettes audio et vidéos puis CD, DVD et Internet) a vu fleurir en France le terme de « médiathèque » qui était à la fois une façon de signifier que la bibliothèque proposait ces nouveaux supports, mais aussi souvent un geste politique pour affirmer sa modernité.

Le terme de « médiathèque » est ainsi défini dans Le Dictionnaire de l’enssib :
« Particularité sémantique, le terme « médiathèque » n’existe à peu près qu’en France. Il désigne, à partir des années 1970 (la médiathèque de Metz a été la première à porter ce nom, en 1972), une bibliothèque publique accueillante et ouverte à une pluralité de supports. Bref, une bibliothèque moderne qui devait cesser de porter le nom de bibliothèque pour susciter l’intérêt et l’envie tant des décideurs que des (futurs) usagers : changer de nom, c’est changer d’image. »
http://www.enssib.fr/le-dictionnaire/mediatheque

Vous trouverez également beaucoup de ressources sur ce sujet.
En complément, nous vous invitons à consulter une de nos précédentes réponses sur les médiathèques : http://www.enssib.fr/content/actuellement-je-travaille-mon-memoire-detud...
ainsi que :
-          "La bibliothèque dans la Ville - un outil de politique publique" : http://www.bib92.org/2012-04-13-22-13-04/103-la-bibliotheque-dans-la-vil...
-          "Bibliotheque-vs-mediatheque" : http://www.infodocbib.net/2010/12/bibliotheque-vs-mediatheque/ :
« Les élus montrent qu’ils sont modernes (médiathèque : terme de 1970 ayant commencé à être utilisé dans ce contexte en 1982!) en changeant l’appellation de leur équipement culturel phare. Généralement, cela se fait lorsqu’un véritable changement se produit, l’inauguration d’un nouveau bâtiment le plus souvent, indépendamment des supports proposés. C’est un message politique auquel les administrés sont sensibles. »
-          Et le texte essentiel d'Anne-Marie Bertrand, "La médiathèque questionnée" http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-1994-02-0008-001, dont voici
un extrait :
« Le titre du dernier film d'Eric Rohmer (L'arbre, le maire et la médiathèque, 1993) marque l'entrée du mot médiathèque" dans l'imaginaire social. […]
Au congrès international de la lecture publique, à Alger, en 1931, Henri Lemaître déclare : « Le mot même de bibliothèque, par son aspect savant, est devenu si rébarbatif pour beaucoup qu'on a cherché une autre locution pour
désigner l'endroit où chacun trouverait les livres qui lui conviennent : c'est ainsi qu'on a créé la locution lecture publique ». Mais la lecture publique n'a jamais désigné le lieu où se trouvent les livres et cette proposition ne connaît pas plus de succès que celle d'Eugène Morel d'échanger "bibliothèque publique" pour "librairie publique". Le mot "polythèque" lui non plus ne sera pas adopté et c'est l'appellation "médiathèque" qui va peu à peu
s'imposer au cours des années 70 - mais l'illustre exception de la "bibliothèque des Halles" rebaptisée Bibliothèque publique d'information et non pas Médiathèque publique d'information est cependant le signe que cette adoption n'allait pas de soi. […]
Beaucoup des nouveaux équipements qui ouvrent dans les années 70, 80 et 90 s'appellent médiathèque (citons, sans aucune exhaustivité, Arles, Beauvais, Chambéry, Corbeil, Le Mans, Liboume, Nancy, Nantes, Nîmes, Saint-Nazaire,
Saint-Quentin-en-Yvelines, Sète, Tourcoing, Valence...) tout comme les projets d'Orléans ou Poitiers. Pourtant la faveur du mot n'est pas universelle. D'autres propositions trop
longues (Maison du livre, de l'image et du son à Villeurbanne) ou trop exclusives (la Méjanes à Aix) n'auront pas d'émule. Moins anecdotique : Mériadeck s'appelle sobrement Bibliothèque de Bordeaux, et les élus de
Saint-Étienne font savoir qu'ils refusent l'appellation "médiathèque" pour le futur bâtiment de leur bibliothèque. »

Pour la petite histoire, vous pouvez consulter le débat "Bibliothèque Vs Médiathèque" sur Agorabib, le forum de l’ABF : http://www.agorabib.fr/index.php/topic/176-biblioth%C3%A8que-vs-m%C3%A9d....

Pour aller loin, vous pouvez consulter le texte « De la bibliothèque à la médiathèque » de Claude Poissenot qui analyse l’évolution des publics et des usages lorsqu’une
bibliothèque se transforme en médiathèque (c’est-à-dire qu’elle acquière des documents sur un support autre que le papier) : http://archivesic.ccsd.cnrs.fr/docs/00/06/21/54/PDF/sic_00000372.pdf.

Cordialement,

Le Service questions? réponses! de l'enssib

MOTS CLES : Histoire du livre et des bibliothèques : Patrimoine : Histoire des bibliothèques; La bibliothèque : organisation et environnement : Typologie des institutions; La bibliothèque : organisation et environnement : Politiques publiques.