Donner des cours dans une bibliothèque

Question

Bonjour,
il y a peu, dans la bibliothèque que je fréquente, deux personnes adultes étaient installées à une table et discutaient. En tendant l'oreille, j'ai compris que l'une était coach et donnait à l'autre un cours de développement personnel. Cette activité est-elle licite au sein d'un établissement public ? En d'autres termes, peut-on exercer une activité professionnelle dans une bibliothèque, à titre particulier ? J'ai fait quelques recherches sans rien trouver qui m'éclaire.
Je vous remercie de votre réponse.

Réponse

Date de la réponse :  28/10/2019

Vous vous demandez si l’on peut donner des cours de développement personnel dans une bibliothèque et si l’on peut plus largement y exercer une activité professionnelle.

Pour commencer, nous vous conseillons la lecture d’une précédente réponse de notre service sur une thématique similaire :

Cours de soutien scolaire en bibliothèque universitaire : réglementation [Q?R!], 16/01/2018.


La question que vous posez revient à celle de ce qui est autorisé et interdit dans une bibliothèque. Chaque bibliothèque dispose d’un règlement intérieur qui expose clairement les droits et obligations de ses usagers. La question est donc de savoir pour chaque activité qui s’y déroule si elle respecte ou non ce règlement, quelle que soit par ailleurs la nature de cette activité : de loisir ou professionnelle.

 

Si l’on prend l’exemple du règlement intérieur de la BU Lyon 1, il est demandé :

 En dehors des salles de travail en groupe où les échanges à voix modérée sont autorisés, il est demandé aux usagers de ne pas parler dans les salles de lecture des bibliothèques. Il est également demandé de ne pas perturber l’ambiance silencieuse des salles de lecture lors de leurs déplacements.

 

Cela implique uniquement des activités silencieuses dans ces espaces. Dans le cadre de votre exemple, on pourrait reprocher à ces personnes non pas leur activité de coaching en tant que telle mais le fait qu’elles discutent à voix haute et ne respectent pas ce point de règlement.

 

Il faut donc retenir qu’en soit ce n’est pas l’activité professionnelle qui est proscrite en bibliothèque (on peut fort bien pratiquer tout un ensemble d’activités professionnelles),  mais un certain nombre d’usages qui sont ou non autorisés par le règlement de la bibliothèque. D’une bibliothèque à l’autre, le spectre des possibilités est plus ou moins étendu.

 

Pour satisfaire votre curiosité, voici quelques ressources sur la thématique des interdits en bibliothèque :