Histoire du concept de « médiathèque »

Question

Actuellement, je travaille mon mémoire d’étude sur les médiathèques et je souhaiterais trouver de l’information et de la documentation autour du développement et de l’aménagement d’une médiathèque. Pour ma recherche, il me faudrait:
– une définition + origines + étymologie du concept « médiathèque » d’une source spécialisée,
– information et documents sur l’historie de la médiathèque,
– les noms des premiers théoriciens et les actuels,
– les normes pour le développement d'une médiathèque. Merci

Réponse

Date de la réponse :  25/02/2009

Vous rédigez un mémoire d’étude sur les médiathèques et vous cherchez la définition du terme de médiathèque, des informations quant à son histoire et son étymologie, ainsi que les noms de ses principaux théoriciens et les normes de développement existantes.

A-Définition du terme usité « médiathèque » :

Le terme de "médiathèque" correspond à une période de l'histoire moderne des bibliothèques françaises. C'est un modèle français de bibliothèque.

La Terminologie de base en sciences de l'information de l'EBSI donne la définition suivante : « Collection de documents de plusieurs types, par exemple textuels, images fixes et en mouvement, sonores. (Turner, 1999-2000) ». Source : http://www.ebsi.umontreal.ca/termino/index.htm

Une médiathèque désigne donc une bibliothèque offrant des références documentaires sur des supports de différente nature (électroniques, analogiques, papier).

B-Histoire des médiathèques :

La diversification des supports en bibliothèque débute dans les années 1970, afin de refléter la diversité de l'offre mais également afin de conquérir de nouveaux publics. Ce mouvement a débuté par la création de discothèques puis de vidéothèques au sein des bibliothèques. Depuis, de nouveaux médias sont apparus, dont les principaux sont sans doute les DVD et surtout Internet. Notons que parallèlement à la diversification des supports, les médiathèques ont également développé l’action culturelle.
Principales sources d'informations identifiées :

-Melot, Michel, Le Temps des médiathèques, in Regards sur un demi-siècle cinquantenaire du Bulletin des bibliothèques de France, Villeurbanne : Enssib, 2006
L’auteur parle d’une mutation française des bibliothèques. Selon lui, « le concept de médiathèque ne saurait se réduire à l’intégration des nouveaux médias dans le dépôt de livres. La médiathèque répond beaucoup plus largement à l’idée d’une bibliothèque ouverte non seulement à tous types de documents mais aussi à tous les publics et à toutes sortes d'activités d’information et de loisirs. ». Il note également « le rôle que joua le développement des sections pour enfants.»

-Histoire des bibliothèques françaises T.4 Les bibliothèques au XXe siècle, 1914-1990 / sous la direction de Martine Poulain, Paris : Cercle de la librairie, 1992
Dans cet ouvrage un article d’Anne-Marie Bertrand intitulé "Le développement des bibliothèques municipales" (pp. 629 – 645) évoque la naissance des médiathèques dans le chapitre « 1975 – 1985 : un développement qui s’accélère », notamment p. 636 : « C’est pendant cette période qu’apparaît la première dénomination « médiathèque » (Metz, 1977), que se multiplient les discothèques de prêt (64 en 1974, 274 en 1985) … »

-Bertrand, Anne-Marie, Bibliothèques urbaines : les villes et leurs bibliothèques municipales de la Libération à la fin des années 1980, Thèse de doctorat, Université Versailles Saint-Quentin : 1998
p. 156, « Vers la médiathèque » : « La première édition des normes de la Direction des Bibliothèques prévoit une discothèque pour tous les niveaux démographique concernés, c’est-à-dire dès 5 000 habitants.»
p. 175, tableau « Collections » : les collections de disques passent de 237 000 en 1974 à 3 231 000 en 1990.
p. 176, tableau « Bibliothèque multimédia » : en 1971, sur 715 Bibliothèques municipales, 54 prêtent des disques ; en 1989, sur 1581 Bibliothèques municipales, 494 prêtent des disques et 67 prêtent des vidéos.

Voyez aussi :

-A.-M. Bertrand, Les bibliothèques municipales. Enjeux culturels, sociaux, politiques. Paris, Cercle de la librairie, 2002

-Ministère de la culture - Département des études de la prospective et des statistiques, La grande mutation des bibliothèques municipales, 1998 : http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&cad=rja&ua...

-Anne-Marie DELAUNE « La médiathèque incertaine » Bulletin des bibliothèques de France, t. 36, n°1, 1991 : http://bbf.enssib.fr/sdx/BBF/frontoffice/1991/01/document.xsp?id=bbf-199...

C-Les principaux théoriciens de ce nouveau type de bibliothèques :

Les théoriciens à l'origine de la naissance des médiathèques :
Anne-Marie Bertrand mentionne Paul Poindron ainsi que Michel Bouvy et Albert Ronsin, à l'origine de "l’association pour la bibliothèque publique", devenue par la suite "l’association pour la médiathèque publique".
Dans l'article cité plus haut, Michel Melot mentionne notamment Michel Bouvy et Jean Hassendorfer de la revue « Médiathèque publiques », Geneviève Patte de La Joie par les livres, et Gérard Herzaft pour son manuel "Pour une médiathèque".
Théoriciens actuels : Anne-Marie Bertrand, Bertrand Calenge, Michel Melot, Martine Poulain, Jean-Pierre Seguin, Dominique Lahary, Hervé le Crosnier, Patrick Bazin, ...
Au-delà de ces quelques noms, l’ensemble de la profession est concernée par les évolutions que désigne le terme de médiathèque. Vous pourrez identifier d’autres positions en consultant la littérature professionnelle.
Le Bulletin des bibliothèques de France (BBF) aborde régulièrement des sujets associés à votre question. Cette revue de réflexion sur les bibliothèques et leur environnement culturel, social, éducatif ou politique – en France et à l’étranger – joue un rôle important dans la formation et l’information des professionnels : http://bbf.enssib.fr/
Nous vous conseillons également de consulter les publications du Cercle de la librairie, des éditions de la BPI, des Presses de l’enssib, ainsi que les débats de l’Association des bibliothécaires Français.

D- Enfin pour les normes de développement existantes

Le terme de « médiathèque » étant aujourd'hui quasiment synonyme de « bibliothèque », il n’existe pas de normes spécifiques relatives aux médiathèques. Nous vous fournissons donc des normes relatives aux bibliothèques au sens générique, en mettant l’accent sur les recommandations qui portent sur la diversification des supports.

Les recommandations pour les bibliothèques territoriales émanent principalement de la Direction du livre et de la lecture (DLL, Département des bibliothèques publiques et du développement de la lecture, Bureau des bibliothèques territoriales), et sont relayées par les Directions régionales des affaires culturelles (DRAC) et les Bibliothèques départementales de Prêt (BDP).

La Direction du livre et de la lecture a engagé en 2003 un Programme-cadre des nouvelles médiathèques de proximité qui donne des préconisations pour la construction de petites bibliothèques, les "ruches", médiathèques de proximité en milieu rural et dans les quartiers urbains périphériques. Disponible en ligne :
http://www.culture.gouv.fr/culture/dll/programmeruches2007.pdf
Ce document présente des tableaux détaillés des besoins pour une médiathèque de proximité de 500 m² desservant un bassin de population de 5 000 habitants :
Collections :
- 16 700 livres
- 2 500 CD
- 530 Cédéroms
- 1000 DVD
- 55 abonnements de périodiques
Informatique et multimédia :
- 5 postes informatique (3 pour les services internes)
- 10 postes multimédia
- 2 postes vidéos

Les dernières recommandations de la Direction du livre et de la lecture ayant une portée générale datent de 1996, et sont reprises dans l’ouvrage suivant :
Grunberg, Gérald, Bibliothèques dans la cité : guide technique et règlementaire, Le Moniteur, 1996
Cependant, signalons que peu d'informations concernant les collections sont présentes dans cet ouvrage.

Depuis 1986, dans le cadre du Concours particuliers de la dotation générale de décentralisation pour les bibliothèques municipales et bibliothèques départementales de prêt, un certain nombre de recommandations sont formulées. http://www.culture.gouv.fr/culture/actualites/index-dll.htm
p. 20 : "La bibliothèque doit proposer plusieurs supports documentaires, offrir l'accès à Internet ..."

Bien que plus anciennes, les recommandations du programme indicatif pour la construction des bibliothèques municipales publiées par la Direction du Livre en 1984 sont également souvent citées : Bibliothèques municipales, construction, équipement, Paris : Ministère de la culture, Direction du livre et de la lecture, 1984
Pages 7 à 34, de nombreux tableaux présentent des"programmes quantitatifs types établis par tranche de population" :
5000 habitants : 2800 disques
50000 habitants : 9600 disques
100000 habitants : 13200 disques
150 000 habitants : 16800 disques
Page 35, en ce qui concerne les documents audiovisuels, dans le cadre d'un service de consultation sur place, le minimum requis est de 150 titres adultes et 50 titres enfants, et un rythme d'acquisition minimum de 60 nouveaux titres par an.

Calenge, Bertrand, Les politiques d'acquisition : constituer une collection dans une bibliothèque, Paris : Cercle de la librairie, 1994
p. 270 : "Un fonds courant de livres devrait atteindre au moins 1,5 volumes par habitants desservi et un renouvellement annuel de 0,15 volume par habitant avant qu'on envisage l'extension à un autre support."

Enfin, il existe des ouvrages traitant spécifiquement du développement de fonds de musique et d'images animées en bibliothèque :
- Musique en bibliothèque sous la dir. de Yves Alix et Gilles Pierret, Paris : Éd. du Cercle de la librairie, 2002
- Images en Bibliothèques, Vidéothèques, mode d'emploi, Paris : Images en Bibliothèques, 2004

Cordialement,
Le Service questions? réponses! de l'enssib

Mots clés : La bibliothèque : organisation et environnement : Typologie des institutions, Histoire du livre et des bibliothèques : Patrimoine : Histoire des bibliothèques, La bibliothèque : organisation et environnement : Bâtiments, La bibliothèque : organisation et environnement : Politiques publiques