Je m'interroge sur les statistiques publiées par l'Observatoire du livre en 2012. Le changement des paramètres de référence modifie complètement...

Question

Je m'interroge sur les statistiques publiées par l'Observatoire du livre en 2012. Le changement des paramètres de référence modifie complètement les données. Si j'entends bien qu'il est utile de comptabiliser tous les lieux d’accès publics aux livres, je reste déconcertée, de 3000 on passe à 15 000 bibliothèques !! Quelle légitimité peut on donner à ces évaluations ?

Réponse

Date de la réponse :  04/09/2012

Vous déplorez que le renouvellement de la méthodologie de l'enquête statistique annuelle sur les bibliothèques territoriales empêche toute mise en perspective avec les données des années précédentes.

Notre service n'est pas compétent pour se prononcer sur l’intérêt de ce changement de méthodologie ; seuls les responsables de cette enquête pourraient vous répondre.

Nous vous renvoyons à l'introduction de la synthèse, dans laquelle Nicolas Georges indique que cette révision des statistiques ambitionne "de disposer d’une enquête nationale et de données plus complètes, plus fiables et plus lisibles, grâce notamment à une meilleure mise en perspective" ; plus loin, il précise que "ces données nationales résultent de l’addition de situations régionales et locales nécessairement différentes, parfois très contrastées et concernent des bibliothèques de tailles extrêmement diverses : toute conclusion générale doit donc être faite avec prudence et pourra facilement se trouver contredite par de nombreux exemples particuliers. Pour cette raison également, nous avons souhaité développer le nombre de profils de bibliothèques dans la 4e partie de cette synthèse nationale. Ils doivent permettre aux bibliothécaires comme aux élus de bien situer leur établissement dans le contexte national."

Le changement de méthodologie est décrit page 8 :
"Au total, la base d’interrogation a presque doublé entre 2008 et 2010 pour atteindre 8 361 unités, dont 6 479 ont répondu (3 410 bibliothèques municipales et 3 069 points d’accès au livre).
(...)
Au-delà de ces changements majeurs liés à la phase de collecte des informations de base, la méthodologie de traitement a elle aussi été très profondément modifiée :
– Analyse d’un volume plus important et fixe de réponses
– Mise en place d’un système de pondération renforçant la représentativité des réponses
– Apurement et vérification « poussés » des réponses analysées
– Meilleure prise en compte des populations de référence"

Enfin, ce passage répond en partie à votre interrogation :
"L’ensemble de ces améliorations implique que la lecture comparée de ce rapport 2010 avec le rapport 2008 n’a que très peu de sens. Ainsi, tous les résultats de la période 2005-2009 ont été soumis à une démarche méthodologique similaire."

Source :
Bibliothèques municipales : données d’activités 2010 : synthèse nationale. Ministère de la Culture et de la Communication - Direction générale des médias et des industries culturelles - Service du livre et de la lecture. juillet 2012 http://www.observatoirelecturepublique.fr/observatoire_de_la_lecture_pub...

Pour aller plus loin, nous vous renvoyons à un dossier du BBF relatif aux enquêtes et statistiques des bibliothèques :
Connaître les publics : enquêtes et statistiques. BBF, 2006, n° 6 : http://bbf.enssib.fr/sommaire/2006/6

Ce dossier comprend notamment un article qui décrit l'évolution de l'enquête statistique annuelle du ministère de la Culture et de la Communication :
CORDAZZO Denis, ROUYER-GAYETTE François. Bibliothèques territoriales : l'enquête statistique annuelle du ministère de la Culture et de la Communication. BBF, 2006, n° 6, p. 24-31 : http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-2006-06-0024-005

Tous les liens ont été consultés le 4 septembre 2012.

Cordialement,

Le Service questions? réponses! de l'enssib

MOTS CLES : Gestion et évaluation : Evaluation, La bibliothèque : organisation et environnement : Typologie des institutions, La bibliothèque : organisation et environnement : Politiques publiques