Moissonnage serveur Z3950

Question

Bonjour,
dans le cas de la connexion de mon serveur au serveur d'une autre médiathèque (B) via le protocole Z3950 (la médiathèque B m'autorise et a ouvert les ports pour permettre mon accès), quand je récupère les notices de B par moissonnage, est-ce que j'en deviens propriétaire?

Merci

Réponse

Date de la réponse :  23/03/2018

La notice Wikipédia sur le protocole Z39.50 indique :

"Le protocole Z39.50 est un protocole de communication informatique client-serveur pour rechercher à travers un réseau informatique des informations dans des bases de données. Il est surtout utilisé par les bibliothèques pour interroger simultanément plusieurs catalogues. Initié au sein d'un groupe de travail en 1979, le "Linked Systems Project" (LSP) réunissant entre autres la Bibliothèque du Congrès et l'OCLC, ce protocole a été pris en charge par le NISO au début des années 1980. Ce protocole a donné lieu à la norme américaine ANSI/NISO Z39.50 en 1988. Cette norme a servi de base pour la rédaction de la norme internationale ISO 23950 en 1998. La Bibliothèque du Congrès des États-Unis a été désignée comme agence de maintenance et d'enregistrement dès 1988. Depuis 2001, les programmes SRU et SRW ont l'ambition de retranscrire les procédures pour les rendre conformes à celles du Web. Le produit est appelé provisoirement ZING (Z39.50 International: Next Generation). SRU (Search & Retrieve via URL) emploie des techniques REST pour transposer ce principe de méta-recherche dans une seule URL. Ce protocole utilise CQL (Contextual Query Language), une syntaxe standardisée de représentation des requêtes. De son côté, SRW (Search & Retrieve via Webservices) emploie une encapsulation SOAP pour réaliser le même style de travail. Dans les deux cas, les résultats sont mis en forme sous formats XML. Le groupe de travail dédié s'inscrit dans la continuité de la norme Z39.50. La Bibliothèque du Congrès des États-Unis est l'agence de maintenance et d'enregistrement de ce standard"

Selon nous, le protocole Z39.50, dans sa dernière version liée au web, permet de moissonner des données du web qui sont exposées par leurs producteurs en fonction des droits de réutilisation potentiels. En effet, certains serveurs Z39.50 appliquent des filtres sur les exports de données qui nécessitent des droits de réutilisation. Ceci dit, le protocole constitue donc bien un moyen d'interroger à distance une base bibliographique et de récupérer en local des informations bibliographiques sous une forme structurée classique permettant dans un deuxième temps la réutilisation de ces informations. Vous en êtes donc en ce sens "propriétaire" de ces données.

N'hésitez pas à consulter la fiche pratique Enssib sur le protocole Z39.50 et le moissonnage OAI-PMH

Vous pouvez aussi consulter la page consacrée à l'accès au serveur Z39.50 de la BnF  ainsi que celle de l'ABES où il est indiqué qu'un filtre existe concernant les notices en provenance du registre ISSN.