Ouverture du dimanche

Question

Bonjour,
Existe -il une étude ou une synthèse récente sur les ouvertures du dimanche en bibliothèque de lecture publique ? merci

Réponse

Date de la réponse :  23/07/2020

Vous voulez savoir s'il existe une étude ou une synthèse récente sur les ouvertures du dimanche en bibliothèque de lecture publique.
 

Le document le plus complet sur le sujet est ce rapport paru très récemment :
L’extension des horaires d’ouverture des bibliothèques publiques : une politique d’inclusion culturelle, sociale et territoriale à conforter. Rapport d’information n° 581 (2019-2020) de Mmes Colette MÉLOT et Sylvie ROBERT, fait au nom de la commission de la culture, de l’éducation et de la communication, déposé le 1er juillet 2020


Nous vous recommandons en particulier ces chapitres :
 

3. L'effet levier du plan « Bibliothèques » et de l'abondement du concours particulier
Extrait :

Le coup de pouce budgétaire accordé en application du plan « Bibliothèques » a indéniablement eu un puissant effet levier sur le nombre de projets d'extension des horaires d'ouverture soutenus.

De 58 en 2017, leur nombre a connu une très forte progression en 2018, passant à 224 (dont 167 nouveaux projets).
La dynamique s'est poursuivie en 2019 avec 343 projets « actifs » (dont 144 nouveaux).
Ces 343 projets correspondent à :
- 623 communes impliquées ;
- 747 bibliothèques qui font évoluer leurs horaires ;
- 9,1 millions de Français vivant dans une commune dont au moins une bibliothèque a étendu ses horaires.
Pour 2020, 60 nouveaux projets sont d'ores et déjà identifiés, laissant escompter l'atteinte prochaine de l'objectif de 400 projets accompagnés.


B. Des avancées qualitatives : un dispositif vertueux sur les plans culturel, social et territorial
Extraits :

Sur l'ensemble des projets en cours, l'augmentation de l'amplitude horaire hebdomadaire s'élève, en moyenne, à 8 heures 30.
Contrairement à une idée souvent répandue, l'ouverture le dimanche n'est pas le créneau supplémentaire le plus fréquent. Ce sont les extensions d'horaires les jours de semaine et le samedi qui, après élaboration de diagnostics de temporalité, sont privilégiées par les collectivités. (...)

Les horaires étendus, en correspondant mieux aux plages de disponibilité des habitants, amplifient indéniablement les chiffres de fréquentation (...)
L'extension des horaires permet aussi de diversifier les publics fréquentant les bibliothèques, renforçant ainsi leur rôle éducatif et social (...)
En 2019, plus d'un tiers (166 projets, soit 38,8 %) des 343 projets actifs concernaient au moins l'un des types de territoires identifiés comme prioritaires par le commissariat général à l'égalité des territoires (CGET).
Selon les statistiques disponibles au niveau national, le dispositif de soutien de l'État à l'extension des horaires sert à 95 % au financement de dépenses de masse salariale.
Au sein de ces dépenses, 60 % sont consacrés au recrutement d'agents titulaires, 36 % au recrutement d'agents contractuels et 16 % au paiement de primes ou d'heures supplémentaires.
Autrement dit, les nouveaux horaires, en entraînant un redimensionnement des équipes et une nouvelle répartition de la charge de travail, se traduisent par un important recours à du personnel titulaire supplémentaire. Cet effet positif sur l'emploi titulaire interroge cependant sur la poursuite du financement des charges afférentes, une fois les cinq années de soutien financier de l'État écoulées (cf. infra).

 

Le chapitre suivant identifie des "bémols, sources d'inquiétudes pour l'avenir" :

- Un dispositif de soutien limité dans le temps qui pose la question de la pérennité du financement des projets en cours

- Un risque de tension financière pour le concours particulier « bibliothèques » sur la période 2020-2022
- Les grandes collectivités freinées dans leur engagement par les règles du pacte financier État-collectivités
- Des disparités d'engagement dans le dispositif selon les régions
- Les difficultés rencontrées en termes de gestion des ressources humaines
- Un manque de coopération entre les bibliothèques territoriales et les bibliothèques universitaires

 

La dernière partie du rapport formule des propositions :

- Assurer la pérennité financière des projets d'extension des horaires d'ouverture en cours et garantir le financement de nouveaux projets (Préserver la gestion actuelle du concours particulier « bibliothèques » ; Préparer, dès à présent, la transition vers d'autres relais de financement pour les projets d'extension des horaires d'ouverture en cours ; Pérenniser l'abondement du concours particulier « bibliothèques » jusqu'en 2022 et au-delà de cette date pour continuer à soutenir de nouveaux projets d'extension des horaires d'ouverture)

- Renforcer l'accompagnement en ingénierie des collectivités les moins bien dotées
- Mettre l'accent sur la formation des professionnels
- Encourager la coopération entre les bibliothèques territoriales et les bibliothèques universitaires
- Sécuriser juridiquement la compétence lecture publique des départements

 

Pour aller plus loin, vous pouvez consulter :