Pluralisme des points de vue et neutralité en bibliothèque

Question

Bonjour,
Je m'interroge sur les limites de la mise en pratique de la pluralisme des points de vue et donc de la neutralité en bibliothèque. En effet, sur des sujets comme l'économie ou la géopolitique, lorsque j'achète un livre d'un auteur dit "de gauche", j'ai beaucoup de mal à en trouver un dit "de droite", traitant les mêmes thèmes et de parution récente. Dans quelle mesure l'actualité éditoriale nous permet-elle de respecter les principes de neutralité ? Vaut-il mieux alors ne pas acheter un livre plutôt que de n'avoir qu'un seul point de vue ? Dans ce cas, je risque de fermer la bibliothèque aux questions d'actualité. Ou bien puis-je considérer que les lecteurs disposent d'un esprit critique et donc acheter quand même le livre ?
Je vous remercie

Réponse

Date de la réponse :  13/02/2015

Vous vous interrogez sur la manière dont une politique documentaire peut respecter le pluralisme des points de vue. Il est en effet impossible d’acheter de manière systématique des essais politiques aux thèses opposées. Or, si l’on s’interdit d’acheter un livre sous prétexte qu’il n’existe pas de livre défendant la thèse opposée, on ferme la bibliothèque aux questions d'actualité.

Vous indiquez avoir déjà consulté la Charte des bibliothèques et le Code de déontologie du bibliothécaire.

Une réponse récente de notre service à une question proche de la votre signale plusieurs textes qui précisent la manière dont on peut interpréter la Charte des bibliothèques et le Code de déontologie du bibliothécaire : Essais politiques : quelle politique documentaire ? janvier 2015 http://www.enssib.fr/node/135688

Ainsi, l'Association des bibliothécaires de France propose une page sur le pluralisme, qui recommande de ne pas proposer de titres "prosélytes" et précise que "la bibliothèque n’a pas vocation à offrir dans ses collections un miroir documentaire des résultats électoraux nationaux ou locaux : la collection se doit d’être un encouragement au débat partagé" : Où situer le pluralisme ? Association des bibliothécaires de France http://www.abf.asso.fr/6/144/50/ABF/ou-situer-le-pluralisme-?p=1&p2=0

Dans le prolongement de cette invitation à prendre de la hauteur, l'inspecteur général des bibliothèques Jean-Luc Gautier-Gentès met en garde contre le piège du comptage titre à titre :
"Du dilemme : "Que faut-il acheter ?", avec son corollaire : "Si j'achète des publications favorables à un parti, il conviendra que j'achète des publications favorables à tous les partis", je prétends qu'un bibliothécaire a le droit de sortir en répondant : "rien; je ne mettrai pas le doigt dans cet engrenage."
Source : GAUTIER-GENTÈS, Jean-Luc. Une république documentaire : lettre ouverte à une jeune bibliothécaire et autres textes. Paris : Bibliothèque publique d’information-Centre Pompidou, 2004
 

Cordialement,

Le service Questions? Réponses! de l'enssib

MOTS CLES : Collections : Politique documentaire