Quelle est la différence entre BDP et BM ?

Question

Quelle est la différence entre BDP et BM ?

Réponse

Date de la réponse :  11/12/2012

Le site de l'ADBDP propose un article de 2007 qui décrit les missions des BDP :
Qu’est-ce qu’une BDP ? mai 2007. in ADBDP [en ligne]. Disponible sur : http://www.adbdp.asso.fr/spip.php?article732
Extrait :
"les bibliothèques départementales, initialement chargées d’assurer le "ravitaillement" en livres des communes de moins de 10 000 habitants, sont aujourd’hui chargées de mettre en œuvre la politique des Conseils généraux en matière de développement de la lecture et des bibliothèques publiques."
Pour traduire cette évolution de leurs missions, certaines BDP ont changé de dénomination, et sont désignées comme « direction de la lecture publique ».

Les derniers chiffres clés du Ministère de la culture indiquent qu'il existait en 2008 "97 bibliothèques départementales de prêt (BDP) disposant de 81 annexes. Ces bibliothèques ont pour vocation de desservir les communes de moins de 10 000 habitants."
Plus loin, ils décrivent ainsi les BDP :
"En 2007, 90 bibliothèques départementales de prêt (BDP) desservent 17 155 communes offrant un accès au livre à 21,9 millions d’habitants,
soit plus des deux tiers de la population résidant dans les communes de moins de 10 000 habitants. Cette desserte s’appuie à 92,7 % sur des lieux fixes, bibliothèques municipales, bibliothèques relais et autres dépôts publics. Plus de 15,2 millions de documents sont déposés chaque année par les BDP dans ces bibliothèques publiques. Depuis quelques années, on peut remarquer que la répartition des dépôts est stable : documents imprimés : 84,4 %, phonogrammes : 12,6 %, vidéogrammes : 4 %, cédéroms : 0,5 %, autres documents : 0,4 %. Le prêt direct est en diminution. Les BDP desservent également des publics particuliers : écoles, hôpitaux, prisons… Les BDP assurent la formation des responsables des bibliothèques de leur réseau, souvent des bénévoles, et incitent les collectivités locales à recruter des professionnels."
Source : http://www2.culture.gouv.fr/culture/deps/chiffres-cles2011/08-bibliotheq...

Pour aller plus loin, nous vous signalons quelques articles sur l’avenir des BDP :

SONNIER, Corinne. De l'avenir des bibliothèques départementales de prêt. BBF, 2010, n° 2, p. 26-29 [en ligne]. Disponible sur : http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-2010-02-0026-005
Extrait :
"Quelle feuille de route pour les BDP dans le cadre de la réforme territoriale ?
Sur la question de la structuration intercommunale, l’étude précise : « D’une manière générale, la question de l’intercommunalité est encore en devenir pour l’ensemble des départements et des BDP. En effet, d’une part, elles ne sont encore pas suffisamment développées et, d’autre part, les compétences prises sont généralement très légères. Rares sont celles qui ont pris la compétence lecture publique. » (..)
La prise de compétence de gestion des équipements culturels, intégrant la lecture publique, semble être ainsi au milieu du gué. La conscience de la nécessité d’envisager un équipement à l’échelle intercommunale est réelle. Les exemples de réalisation de médiathèques ou de réseaux de lecture intercommunaux contribuent à rendre croissant le nombre de transferts de cette compétence. Pour certaines communautés de communes, il reste quelques points d’achoppement, souvent considérés comme transitoires. Il faut noter que les personnels des bibliothèques départementales se sont emparés depuis une décennie environ de cette question. Soutenus par les agents chargés du développement de l’intercommunalité au sein des conseils généraux, ainsi que par les agents de développement local des communautés de communes, ils contribuent à intégrer cette notion intercommunale dans les projets d’équipements.
Les équipes se sont structurées en pôle d’ingénierie par territoire, et elles accompagnent techniquement les équipes municipales ou intercommunales dans leurs réflexions. Le soutien technique et financier à la structuration des réseaux intercommunaux est à présent une mission qui a pris un volume conséquent dans les tâches des BDP. Ce besoin ira vraisemblablement croissant encore pendant plusieurs années, a fortiori si la recomposition intercommunale est accélérée par la réforme territoriale..."

WAHNICH, Stéphane. Paysage et avenir des bibliothèques départementales de prêt. BBF, 2010, n° 2, p. 20-24 [en ligne]. Disponible sur : http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-2010-02-0020-004
Extrait :
"Le défi de l’intercommunalité : (...) les bibliothèques intercommunales, avec davantage de moyens que les petites communes, se développent de plus en plus, et il faudra compter avec elles. Quel partage se fera alors entre ces bibliothèques et les BDP ? Certains imaginent que les collections dépendront des bibliothèques intercommunales. Il s’agit là d’une confiance dans l’avenir budgétaire qui peut paraître risquée.
La capacité financière d’un département est tout autre, et il y a sans doute un partage à opérer pour que les BDP constituent des collections de référence, à condition qu’elles organisent des dispositifs de prêt. Peut alors se poser la question de savoir s’il faut prêter aux bibliothèques ou au public.
La meilleure formule semble être de permettre la réservation via internet par le public, mais en organisant le retrait du document dans une bibliothèque relais. En effet, les BDP ne doivent pas se résumer à être des « Amazon » gratuits. Le contact avec le public doit induire ce rapport aux bibliothèques car, dans le cas contraire, nous serions en présence d’actes de consommation et non plus, alors que cela est nécessaire, de socialisation. La complémentarité entre bibliothèque intercommunale et BDP passera là aussi, pour les BDP, par une modification de son rapport au public."

Cordialement,
Le Service questions? réponses! de l'enssib

MOTS CLES : La bibliothèque : organisation et environnement : Typologie des institutions, Services et publics : Prêt, La bibliothèque : organisation et environnement : Réseaux documentaires