(ré)équipement RFID des DVD et CD

Question

Bonjour,
Je suis à la recherche d'un retour d'expérience sur l'équipement d'un fonds de disques (CD, DVD) avec RFID, à savoir si ce type de galette peut perturber le visionnement et l'écoute du contenu.
Je cherche également des informations concernant le ré-équipement par RFID de disques qui ont déjà été équipés avec un système de galettes "classiques" (style 3M), pour savoir si la superposition d'une couche RFID est problématique pour le visionnement et l'écoute, mais aussi pour l'enregistrement sur la platine de prêt.
Merci!

Réponse

Date de la réponse :  22/04/2016

Vous cherchez des retours d'expérience sur l'équipement d'un fonds de disques (CD, DVD) en RFID.
Vous voulez en effet savoir si ce type de galette peut perturber le visionnement et l'écoute du contenu.
Vous cherchez également des informations concernant le ré-équipement par RFID de disques qui ont déjà été équipés avec un système de galettes "classiques" (style 3M), pour savoir si la superposition d'une couche RFID est problématique pour le visionnement et l'écoute, mais aussi pour l'enregistrement sur la platine de prêt.

Nous n'avons pas connaissance de documents qui abordent la question.

Par exemple, les manuels de référence sur l'audiovisuel n'abordent pas la question :

  • Musique en bibliothèque [3e édition]. sous la direction d'Yves Alix. Ed. du Cercle de la Librairie, 2012
  • L'audiovisuel en bibliothèque. Estelle Caron, Danielle Chantereau. Association des bibliothécaires de France - Images en bibliothèques, 2010
  • Cinéma en bibliothèque [Nouvelle édition]. Sous la direction d'Yves Desrichard. Cercle de la librairie, 2009
    Ce manuel est trop ancien pour mentionner la RFID ; il indique toutefois (pages 278-279) que "la pose d'antivols sur les DVD déséquilibre le disque soumis à une forte vitesse de rotation et peut à terme nuire à sa lecture. Par conséquent, mieux vaut éviter tant que possible de coller des galettes et de poser des bandes antivol sur les DVD". Mais ces recommandations ne correspondent pas aux pratiques actuelles du libre accès généralisé, qui impliquent d'équiper les documents d'antivols !

Nous n'avons pas non plus trouvé de réponse dans les documents sur la RFID signalés dans ces précédentes réponses :

Nous vous invitons donc à demander conseil à d'autres bibliothèques ; par exemple à la bibliothèque municipale de Lyon (bm@bm-lyon.fr), dont la plupart des collections ont été récemment équipées en RFID.

Vous pouvez également demander des retours d'expérience via la liste de discussion discothecaires.fr ou la liste de discussion de l'ACIM (Association pour la coopération des professionnels de l'information musicale).