Rencontre en bibliothèque : un bibliothécaire peut-il vendre les livres déposés par un libraire ?

Question

Bonjour, Ma question concerne le domaine des bibliothèques : Lors d'une rencontre d'auteur et en l'absence du libraire sur place, un bénévole a-t-il le droit de vendre au nom du libraire, les livres déposés par la librairie? Qu'en est-il du salarié en bibliothèque? Merci de vos précisions.

Réponse

Date de la réponse :  18/04/2013

Vous organisez une rencontre en bibliothèque et vous voulez savoir si un bibliothécaire (fonctionnaire ou bénévole) a le droit de vendre les livres déposés par la librairie.

Tout d'abord, nous vous rappelons que votre interlocuteur privilégié pour ce type de question est votre Bibliothèque départementale de prêt.

Nous vous livrons toutefois quelques remarques.

Il nous semble gênant qu'un bibliothécaire (fonctionnaire ou bénévole) organise une vente pour le compte d'un libraire, mais nous ne savons quels sont les textes qui pourraient appuyer (ou infirmer) cette appréciation.

Par exemple, la page du site officiel de l’administration française (Service public.fr) consacrée aux obligations des agents de la fonction publique ne permet pas de répondre à votre question : http://vosdroits.service-public.fr/F530.xhtml.
Ce site propose un service de Questions réponses, auquel vous pouvez également vous adresser : http://www.service-public.fr/poser-question/

Selon nous, le problème est lié à la confusion des missions et des responsabilités quand à la vente : si le libraire n'est pas en mesure de l'assurer, le personnel de la bibliothèque n'a pas à se substituer à lui.

Pour aller plus loin

Dans un article sur l'accueil des écrivains en bibliothèque, Thierry Ermakoff indique qu'il est courant et légitime que les écrivains demandent que leurs livres soient vendus à l'issue de la rencontre : "L'écrivain publiant pour être lu, il souhaite légitimement que ses livres soient achetés, donc vendus sur place par un libraire..."
Source :
Littérature contemporaine en bibliothèque / sous la dir. de Martine Poulain. Paris : Cercle de la librairie, 2001

La librairie qui organise la vente doit faire une "déclaration préalable de vente au déballage" auprès de la mairie (Cerfa n°13939*01), dans un délai de 15 jours avant la date prévue : http://vosdroits.service-public.fr/professionnels-entreprises/R18906.xhtml

Cordialement,
Le Service questions? réponses! de l'enssib

MOTS CLES : Services et publics : Action culturelle