Bibliothécaire en Italie

Question

Bonjour,
Savez-vous quelles sont les différences et conditions pour être engagé en tant que bibliothécaire en Italie (en dehors de la langue bien évidemment).
Pour avoir un emploi, faut-il passer un concours, postuler comme pour un emploi dans le privé.... autre?
Et y a t'il une ou des plateformes d'emploi bibliothéconomiques en Italie?
Merci d'avance.
Bon début d'année!

Réponse

Date de la réponse :  12/01/2016

Vous vous intéressez aux conditions de recrutement des bibliothécaires en Italie et à la façon dont on peut connaître les offres d'emplois.

En fonction des précisions que vous apportez, nous déduisons que vous maîtrisez l'italien. Nous vous conseillons alors de lire cet article publié par l'Association des bibliothécaires italiens (AIB) : Come si diventa bibliotecari?
L'article a été mis à jour en 2014, les informations devraient en conséquence être assez fiables. Le recrutement se fait donc en principe par concours, mais ceux-ci deviennent de plus en plus rares. Il y a ainsi de plus en plus de professionnels qui postulent sur des contrats chez des recruteurs privés.
A titre d'exemple, il y a actuellement une sélection d'offres de contrats chez Beinasco servizi.
On note dans les conditions d'admission qu'il faut avoir une formation spécifique en bibliothéconomie.
Au sein de l'union européenne, il y a des équivalences entre les diplômes. Si vous êtes par exemple titulaire, du master Politique des bibliothèques et de la documentation de l'Enssib vous devez pouvoir faire valoir une équivalence avec des diplômes universitaires italiens de même niveau de qualification.
Nous ne connaissons pas de plateforme d'emplois mais en revanche, nous vous conseillons de vous inscrire à la liste AIB-CUR.  Des bibliothécaires italiens y échangent des informations dont les offres d'emplois. Pour s'inscrire, il faut envoyer un message à: LISTSERV[at]list.cineca.it

En complément, vous pouvez consulter la fiche pratique Enssib Travailler à l'international en bibliothèque. Il y est question notamment des modalités d'emplois dans les alliances françaises ou Instituts français à l'étranger.