Bonjour, Je passe le concours de bibliothécaire d’État en interne et je devrais rédiger une étude de cas. Qu'attend le jury ? Existe t il un...

Question

Bonjour,
Je passe le concours de bibliothécaire d’État en interne et je devrais rédiger une étude de cas. Qu'attend le jury ? Existe t il un ouvrage pour m'expliquer la rédaction de cette étude de cas ? je sais faire pour la note de synthèse mais l'étude de cas non. Est ce que je dois apporter mes connaissances personnelles en plus des idées trouvées dans les textes du dossier ?
Merci d'avance pour votre précieuse aide.

Réponse

Date de la réponse :  07/01/2014

Vous vous interrogez sur la façon de préparer l’épreuve d’étude de cas du concours bibliothécaire d’État en interne.

Le rapport de jury du concours de bibliothécaire d’État session 2011 décrit ainsi les attendus pour cette épreuve :
"... cette épreuve appelle un document rédigé, à partir d’un problème spécifique identifié par le candidat. Le libellé de l’épreuve insistait volontairement sur ce point, en évoquant les enjeux et les difficultés de l’entreprise. Or dans la majorité des copies l’introduction se borne à reprendre des éléments de l’énoncé, le plus souvent en les paraphrasant. Rares sont celles qui se placent dans une approche « projet », encore plus celles qui témoignent d’une vision stratégique. Le plan, quand il est annoncé, se résume trop souvent aux axes suggérés dans le sujet, voire à une approche strictement chronologique. Autrement dit, les candidats ont du mal à s’approprier le sujet, et à identifier clairement leur rôle.
Le développement du devoir pâtit évidemment de ces lacunes. Certains candidats font un état des lieux trop long et limitent la gestion du projet à la description des différentes opérations à accomplir, sans même préciser qui en sera chargé, ni dans quel cadre (équipe projet, groupes de travail, partenaires...), ni avec quels moyens. Plus grave : dans de trop nombreux cas, la focalisation se fait sur le seul traitement des collections, l’offre de services étant totalement absente. Les aspects strictement techniques eux- mêmes ne sont pas toujours traités de façon cohérente.
D’autres candidats se sont lancés dans l’empilage de projets, à coup de dizaines de milliers d’euros, sans mention de l’origine des budgets : élargissement des horaires de la BU sous prétexte que l’unique personnel ITRF intégr ait l’équipe BU, mise en place d’un labo de langues, d’une salle informatique...
Plus préoccupant, très peu de candidats ont effectivement proposé un calendrier de mise en œuvre du projet, alors que c’était très clairement spécifié dans le sujet. Ils l’ont même parfois annoncé dans leur introduction sans pour autant le proposer réellement.
Enfin, lorsqu’il y a une conclusion , celle-ci ouvre très peu de perspectives. Pourtant, le sujet évoquait plusieurs pistes relatives à la pérennisation de l’opération. (...)
Les meilleures copies sont celles qui ont :
‐ adopté un style clair et synthétique dès l’introduction, en dégageant une problématique et en annonçant un plan,
‐ présenté un devoir rédigé, et équilibré entre ses différentes parties, ‐ considéré le cas proposé comme un projet à mener, pas seulement dans ses aspects techniques, mais dans sa dimension stratégique et opérationnelle,
‐ proposé une approche globale (collections et services),
‐ pris en compte les facteurs humains : animation d’équipe, relations avec la hiérarchie et les partenaires, intégration du nouvel arrivant, circulation de l’information...
‐ rédigé un calendrier par mois ou par trimestre, ‐ proposé un suivi du projet (enquête ou autre...)."

Source : http://cache.media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/file/2011/92/4/rapp...

Pour vous préparer, vous pouvez consulter des documents généraux sur la méthodologie de l'étude de cas : http://concours-fonction-publique.publidia.fr/actualites/pratique/epreuv...
http://documents.digischool.fr/Methodologie/Outils-danalyse/Cours-Method...

Nous vous conseillons de vous entraîner à partir des annales des concours précédents, disponibles sur le site du Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid55666/sujets-des-concour...), ainsi que sur le site de l'enssib (http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/index-des-collections?selecC...).

Enfin, vous vous demandez si vous devez apporter vos connaissances personnelles en plus des idées trouvées dans les textes du dossier. La page de conseils méthodologiques mentionnée ci-dessus répond par l’affirmative à votre question :
« Attention, contrairement à l’épreuve de synthèse ou de note à partir de documents vous ne trouverez pas dans l’exposé du sujet toutes les réponses aux questions posées. Il faudra faire appel impérativement à votre savoir faire et à votre réflexion sur des fondements professionnels. »
Source : http://concours-fonction-publique.publidia.fr/actualites/pratique/epreuv...

Pour aller plus loin, nous vous conseillons de consulter la fiche pratique de l'enssib "Se préparer aux concours des bibliothèques" : http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/documents/1689-se-preparer-a...

Nous espérons avoir répondu à votre question. Si ce n'était pas le cas, n'hésitez pas à nous recontacter.

Merci de penser à remplir le sondage de satisfaction tout au bas de ce message.

Cordialement,
Le service Questions? Réponses! de l'enssib

MOTS CLES : Métiers : Concours