Bonjour, Je viens de passer les écrits du concours d'Etat de conservateur des bibliothèques. J'aimerais en savoir plus sur le métier de...

Question

Bonjour,
Je viens de passer les écrits du concours d'Etat de conservateur des bibliothèques. J'aimerais en savoir plus sur le métier de conservateur : y a-t-il des possibilités de détachement dans d'autres corps de la fonction publique et lesquels (attaché, administrateur)? Quelles sont les possibilités de mobilité de la fonction publique d'Etat vers la fonction publique territoriale? En cas d'affectation dans une zone géographique qui ne nous convient pas, peut-on facilement changer de poste? Et dans quels délais?
Je souhaiterais travailler à Paris ou en région parisienne : combien y a-t-il de postes dans cette région? Le métier de conservateur varie-t-il selon la taille de la bibliothèque ?
Quelles sont les perspectives de carrière ? Au bout de combien de temps peut-on espérer devenir directeur de bibliothèque ? Les inspecteurs généraux des bibliothèques sont-ils recrutés dans le corps des conservateurs et comment fait-on pour accéder à ce type de poste (ancienneté, nomination, concours, mérite...) ?
Merci d'avance pour vos réponses.

Réponse

Date de la réponse :  19/04/2013

1. Le détachement dans d'autres corps de la fonction publique est possible.

Les conditions du détachement sont décrites à l'adresse suivante : http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F543.xhtml

2. Les mutations sont toujours soumises à l'avis du directeur d'établissement.

Avant trois ans, les agents peuvent faire valoir des conditions particulières : les exceptions prises en compte sont le rapprochement de conjoint, le rapprochement familial ou une raison de santé. Les demandes sont étudiées au cas par cas, après appréciation des justificatifs présentés.
Après trois ans, les agents peuvent faire valoir leurs motivations.
Après 5 ans, la mutation est de droit.
Pour toute demande de précisions, l'intercuteur des conservateurs au bureau des personnels des bibliothèques du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche est Rafik DAHMAN (rafik.dahman@education.gouv.fr).

3. Le métier de conservateur varie effectivement selon la taille de la bibliothèque.

Sur le sujet, vous pouvez consulter :
- La fonction de direction des services communs de la documentation : évolutions récentes et perspectives. Inspection générale des bibliothèques, 2008 : http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/notice-1799

4. Quelles sont les perspectives de carrière?

Les conservateurs d'État exercent dans les bibliothèques de l'État et de ses établissements : bibliothèques universitaires, bibliothèques nationales, bibliothèques de grands établissements, bibliothèques municipales classées, etc.
Les conservateurs territoriaux gèrent les bibliothèques municipales, les bibliothèques départementales de prêt et exercent dans tous les établissements qui relèvent d'une collectivité territoriale (structures intercommunales par exemple).
Les conservateurs qui relèvent de la Ville de Paris travaillent dans le réseau parisien des bibliothèques de prêt et des bibliothèques spécialisées.
Certains conservateurs sont recrutés dans d'autres établissements spécialisés ou dans des bibliothèques à l'étranger.
Source : http://www.enssib.fr/formation/formation-des-conservateurs

Début de carrière : 1 991,02 euros
Milieu de carrière : 2 504,98 euros
Fin de carrière : 3 222,68 euros
Source : http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid23207/conservateur-d-eta...

Pour plus de détails concernant l'avancement des conservateurs et notamment l'accès aux grades de conservateur en chef et de conservateur général des bibliothèques, consultez le décret n°92-26 du 9 janvier 1992 portant statut particulier du corps des conservateurs des bibliothèques et du corps des conservateurs généraux des bibliothèques (http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000721523).
Extrait :
"Peuvent être inscrits au tableau d'avancement pour l'accès au grade de conservateur en chef les conservateurs des bibliothèques remplissant les conditions ci-après :
1° Avoir atteint le 5e échelon de leur grade ;
2° Compter au moins trois ans de services effectifs dans le corps ;
3° Avoir satisfait à l'obligation de mobilité.
Pour satisfaire à cette obligation de mobilité, les intéressés doivent, depuis leur entrée dans le corps, avoir exercé leurs fonctions dans au moins deux postes relevant d'administrations centrales, de services à compétence nationale, d'établissements publics, de services déconcentrés ou de collectivités territoriales différents et ce pendant une durée minimale de deux ans pour chaque poste."

5. Au bout de combien de temps peut-on espérer devenir directeur de bibliothèque ?

Il est possible d'accéder à des postes de direction dès la sortie de l'école.

Pour une estimation du délai moyen pour accéder à un poste de direction, vous pouvez consulter ce rapport de l'Inspection générale des bibliothèques, qui décrit le nombre de postes exercés en moyenne avant l'accès à un poste de direction (page 25) :
- Les profils de carrières des directeurs de bibliothèque. Inspection générale des bibliothèques, 2009 : http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/notice-48084

6. Les inspecteurs généraux des bibliothèques sont nommés sur critères (expérience, évaluation, ancienneté).

Pour plus d'information sur cette procédure de nomination, vous pouvez contacter Marie-Claude GROSBOIS, chef de section au bureau des personnels des bibliothèques.

Cordialement,

Le Service questions? réponses! de l'enssib

MOTS CLES : Métiers : Carrières et emplois, Métiers : Concours, Métiers : Formations