Bonjours, pouvez-vous m’indiquer la différence entre un portail documentaire et un site web, et y a-t-ils des critères d’évaluation de ces...

Question

Bonjours,
pouvez-vous m’indiquer la différence entre un portail documentaire et un site web, et y a-t-ils des critères d’évaluation de ces portails ?
Je vous remerciez pour votre aide.

Réponse

Date de la réponse :  14/02/2013

Vous voulez savoir quelle est la différence entre un portail documentaire et un site web, et identifier des critères d’évaluation des portails documentaires.

1. Définition des portails documentaires

Vous trouverez sur le site Bibliopédia une définition simple du portail documentaire :
« Un portail documentaire, ou système d'information documentaire (SID) est construit autour de plusieurs éléments :
- interrogation simultanée de ressources hétérogènes (recherche fédérée)
- gestion de contenus web (GED)
- gestion de profil (mise en avant de certaines ressources, en fonction du statut et du profil de l'utilisateur qui peut s'identifier), avec des services personnalisés.
Possibilité d'utiliser des applications en ligne (accomplir des actions, faire des réservations, etc.).
Les portails documentaires se développent aussi bien dans les bibliothèques publiques que dans les bibliothèques universitaires, mais peut-être davantage dans les secondes, où elles s'articulent de plus en plus avec les portails étudiants développées par les instances TIC des Universités. »
Source :
Portails documentaires. In Bibliopedia : http://www.bibliopedia.fr/index.php/Portails_documentaires

Vous trouverez une autre définition dans un document de synthèse sur les portails :
"Outil permettant de réaliser tout ou partie d’un site web, institutionnel, point d’accès unique à de multiples services et ressources documentaires (électroniques). Le Joint Information Systems Committee définit le portail comme étant « un“service réseau”qui rassemble une offre de contenus provenant de plusieurs sources distinctes et met en oeuvre des technologies telles que la recherche fédérée, le moissonnage d’informations, les services d’alerte, et compile les résultats dans un format unifié afin de les présenter à l’usager. Cet affichage se fait habituellement via un navigateur web, bien que d’autres outils soient également possibles. Pour les usagers, un portail est un point d’accès, éventuellement personnalisable, où une recherche peut être menée sur une ou plusieurs sources d’information, où les résultats affichés sont fusionnés et uniformisés. L’information peut y être également présentée par d’autres moyens, comme par exemple des services d’alerte, des listes de discussion ou des liens vers des documents électroniques ou des supports pédagogiques ».
Source :
MAROIS Alain, SICOT Julien. Restitution veille sur portails de bibliothèque bibliothécaires. 2010 : http://www.slideshare.net/jsicot/restitution-veille-sur-portails-de-bibl...

Enfin, nous vous signalons une intervention de Guillaume Hatt (datant de 2006) qui décrit son expérience de mise en place d'un portail documentaire intégré à un Espace numérique de travail (dans le cadre du projet ESUP Portail) : http://ebib.over-blog.com/categorie-594172.html

2. Évaluation des portails portails documentaires

Il faut savoir également qu'actuellement les bibliothèques françaises abandonnent le modèle du portail documentaire répandu il y a une dizaine d'années et privilégient surtout le recours à des moteurs de recherche performants.

Les portails documentaires indique s'avèrent souvent peu ergonomiques, comme l'indique cet article :
BOURGEAUX, Laure, FRESNEAU, Amélie. Moteur ou labyrinthe ? in BBF. 2009, n° 6 : http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-2009-06-0073-001
Extrait : "... à la suite de l'enquête menée par la BPI auprès des usagers de son portail relatée dans le Bulletin des Bibliothèque de France, il est apparu que l'usager percevait parfois le portail comme un labyrinthe (la terminologie des services proposés pouvait être un obstacle à la compréhension, le cheminement ou la circulation dans le site pouvait être difficile et la prise en main des fonctionnalités du portail nécessitait un apprentissage, ou tout au moins des tâtonnements)".

Un mémoire sur la conception d'un portail documentaire académique souligne que la pratique assidue des nouvelles technologies par les étudiants, la fréquentation quotidienne des moteurs de recherche sur internet (pour ne pas citer Google) ont rendu l'utilisateur exigeant, et que l'impératif actuel est celui du « tout, tout de suite ». Ces utilisateurs privilégient donc une recherche simple, la plus intuitive possible." L’auteur de ce mémoire relève également que les étudiants rechignent à s'identifier sur les portails et se privent donc sans en être conscient de multiples ressources dont l'accès est conditionné à une authentification (bases de données, périodiques en ligne, e-books). Il en résulte donc une sous-utilisation des ressources proposées :
BREZEL, Sophie. Concevoir un portail documentaire académique des pistes pour la bibliothèque de Sciences Po. Villeurbanne : Enssib, 2009 : http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/document-2043

Un mémoire d'élève bibliothécaire récent étudie les attentes et besoins actuels des usagers en matière de portails documentaires :
HERNANDEZ, Francis. Préparation d’une enquête sur les attentes et besoins des usagers en matière de portail documentaire et de services connexes : l’exemple du SCD d’Orléans. PPP. enssib, 2011 : http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/notice-56668

Nous vous signalons également les résultats d'une enquête menée en 2010 par le service de la documentation Doc'Insa au sujet de son nouveau portail documentaire : http://scd.docinsa.insa-lyon.fr/votre-avis-sur-le-portail-documentaire

3. Pour aller plus loin : quelques références relatives à la mise en œuvre d'un portail documentaire

Marc Maisonneuve est un consultant spécialiste des portails ; nous vous signalons quelques-unes de ses interventions et publications :

- Portails, présentation de l'offre de logiciels. Présentation powerpoint 2012 : http://fr.slideshare.net/marcmaisonneuve60/portails-prsentation-de-loffr... (pour un compte-rendu de cette intervention : http://alambic.hypotheses.org/2234)

- Un portail : quelle architecture pour une bonne articulation avec les outils documentaires ? Journée d’étude ADBS INTD "Construire un portail, oui, mais comment ?", octobre 2008 : http://www.toscaconsultants.fr/articles/architectureportail.pdf

- Logiciels portails pour bibliothèques et centres de documentation : l’offre d’outils de recherche fédérée et de gestion de contenu / étude réalisée par Marc Maisonnneuve, en collaboration avec Cécile Touitou. Paris : ADBS éd., 2007

- Bâtir un portail de bibliothèque ou de centre de documentation, un morceau de bravoure ? Marc Maisonneuve. in Documentaliste- Sciences de l'information, vol. 44, n°3, juin 2007 (p. 243 - 247).

Autres ressources :

- Un guide pratique élaboré par des élèves de master :
BARNY-PRÉVOST Léa, DESOUHANT Aline, DOUILLARD Emmanuelle, FIORETTI Hoel, FRANÇOIS Marine, PÉRISSE Hélène,THIVRIER Jérémy, YAOU Farah. Guide pratique pour un portail web en bibliothèque : Projet tutoré de Master 2, Métiers du livre de Saint-Cloud, option Bibliothèque. Université Paris Ouest- Nanterre La Défense, 2010 : http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/notice-49539

- Un powerpoint qui présente notamment les principales fonctionnalités attendues d'un portail Web de bibliothèque de lecture publique :
AIOUTZ Renaud. Médiation numérique et portail Web en bibliothèque : pour qui? pour quoi? comment? : http://footnotes.fr/2011/03/portail-web-en-mediatheque-pour-qui-pour-quo...

- Le cahier des charges du portail idéal sur le wiki Bibliopedia : http://www.bibliopedia.fr/index.php/Cahierdeschargesdesite

Cordialement,

Le Service questions? réponses! de l'enssib

MOTS CLES : Gestion et évaluation : Évaluation, Collections : Ressources Numériques