Cotation des périodiques

Question

Bonjour,
La bibliothèque dans laquelle je travaille a un fonds patrimonial avec des périodiques patrimoniaux actuellement non cotés. Certains sont morts, d'autres vivants.
Ma question porte sur la cotation habituellement utilisée en bibliothèque pour ce type de document.
Y-a-t-il un lien entre la cote et l'emplacement géographique, ou alors la cote peut-elle se référer à un classement alphabétique ou autre ?
En vous remerciant d'avance pour vos éclaircissements,
Très cordialement,

Réponse

Date de la réponse :  30/05/2016

Vous voulez coter un fonds de périodiques patrimoniaux et pour ce faire, vous souhaitez connaître le système de cotation habituellement usité en bibliothèque.
Vous vous demandez également s'il existe un lien entre la cote et l'emplacement géographique, ou si la cote peut se référer à un classement alphabétique (ou autre).

Les manuels de gestion des collections de périodiques que nous avons consultés ne donnent aucune recommandation sur la cotation des fascicules.
Voici cependant ce que conseille le manuel du patrimoine en bibliothèque, page 149 :
"Lorsque les documents ne sont pas directement accessibles pour les lecteurs, ou si la cotation permet l'accès aisément, il est inutile de mettre en place un rangement intellectuel : il faut organiser un rangement pratique qui permette d'économiser de l'espace. C'est pour cette raison que les documents sont habituellement classés par formats ou par dimensions, ce qui permet d'adapter la position des rayonnages : le rangement côte à côte de documents de formats différents entraîne en effet la déformation des supports. "
Source :MOUREN, Raphaële, 2007. Manuel du patrimoine en bibliothèque. Paris : Éd. du Cercle de la librairie. Collection Bibliothèques.

Il existe principalement deux classifications pour les fonds anciens, la classification de Clément et celle de Brunet, mais il s'agit de systèmes thématiques.
La bibliothèque nationale de France utilise ou a utilisé ces deux systèmes associés à d'autres systèmes locaux pour ses périodiques.
La BnF attire notre attention sur la cotation des périodiques : "À remarquer que les collections de périodiques continuent à s’accroître sous leur cote d’origine, qui peut être « Clément », « Transitoire » ou « Nouveau système »."

Les fascicules - dont le format le permet - sont souvent reliés pour être conservés.
Il parait judicieux de coter les volumes reliés plutôt que les fascicules, selon une méthode adaptée aux pratiques des usagers et des bibliothécaires chargés des réserves, avec les premières lettres du titre du périodique et l'année de parution des fascicules reliés, par exemple.
Vous pouvez adopter ou créer n'importe quel système de cotation, mais la cote reste (quelque soit sa forme) l'adresse du document permettant sa localisation.

Nous ne pensons pas qu'il y ait un système de cotation majoritairement utilisé en bibliothèque pour les périodiques anciens.
Il suffit de consulter les catalogues de quelques bibliothèques pour s'apercevoir que certaines utilisent un classement par format, d'autres les numéros d'inventaires, d'autres attribuent des cotes par origine du fonds, etc.
Nous vous invitons cependant à interroger la communauté des bibliothécaires via la liste de discussion BiblioPat ou le forum Agorabib.