Obligation de dépôt des établissements de recherche

Question

Est-ce qu'à l'obligation de dépôts des établissements de recherche correspond une équipe d'IST ?
L'INRIA & l'IFREMER ont fait le choix de l'obligation de dépôts des publications de recherche.
http://openaccess.inist.fr/?Point-sur-les-politiques-en-faveur
Est-ce le personnel de l'IST qui fait les dépôts ou est-ce les chercheurs ?
Plus généralement, un établissement peut il choisir cette obligation de dépôts sans être muni d'un personnel par équipe ?

Réponse

Date de la réponse :  24/02/2016

Vous voulez savoir si l'INRIA et l'IFREMER, qui ont mis en place l'obligation de dépôt dans des archives ouvertes, ont affecté des personnels à cette tâche, et si c’est le personnel de l'IST qui fait les dépôts, ou les chercheurs. Plus généralement, vous voulez savoir si un établissement peut imposer une obligation de dépôt sans être muni d'un personnel par équipe.

Selon nous, la décision d’obligation de dépôt dans des archives ouvertes n’est pas forcément corrélée au recrutement de personnels affectés à cette nouvelle tâche. Notamment parce qu’il existe généralement d’ores et déjà des personnel de l'IST qui peuvent accompagner les chercheurs dans ce travail. Il est toutefois probable que ces décisions d’obligation de dépôt aient pour conséquence d'orienter un peu plus les missions de ces professionnels de l'information vers un soutien au dépôt.

Toutefois, les professionnels de la documentation ne sont selon nous pas tenus de réaliser les dépôts à la place des chercheurs.
Le positionnement des professionnels de la documentation dépend en tout état de cause des missions négociées avec les chercheurs - il est donc possible que certains services proposent une aide plus poussée, et aient réorganisé ou renforcé leurs équipes pour faire face à cette évolution de leurs missions.

Mais il n’y a selon nous aucune obligation pour les professionnels de la documentation de réaliser ces dépôts, et les situations diffèrent probablement d’un établissement à un autre. Pour vous faire une idée des choix en la matière, il vous faudra probablement mener vous-même l’enquête auprès d’établissements de recherche ou de professionnels de la documentation.
Pour plus de précisions, vous pouvez également contacter les acteurs du libre accès aux résultats de la recherche (Inist, Couperin, CCSD) ou la commission Recherche et documentation de l'ADBU.

Exemple de dispositif : le Portail des publications scientifiques de l'Université Jean Moulin - Archives ouvertes HAL est géré par des bibliothécaires, mais la page de présentation indique que c’est bien "chaque acteur de la recherche de l'université (équipe de recherche ou enseignant chercheur)" qui "pourra directement archiver sa propre production scientifique". Les bibliothécaires assurent en revanche des formations (ils ont par exemple réalisé un manuel d'utilisation du portail HAL). Exemple de profil de poste associé à cette mission de services aux chercheurs.

Pour aller plus loin, nous vous signalons quelques documents sur le rôle des bibliothèques dans l'appui à la recherche.