Index des revues

 
  • Index des revues
    ⇓  Autres articles dans la même rubrique  ⇓

    Périodiques

    Bulletin des Bibliothèques de France, n° 5, mai 1956.

    Par M R
    Par J Yvon
    Par J Betz
    Par M. Th. Laureilhe

    MACLÈS (L.-N.). - Les étapes de la Bibliographie.

    En 23 pages l'éminente spécialiste de la bibliographie expose l'évolution de cette science du XVIe siècle à nos jours. Etude en marge du livre qu'elle vient de publier sur le même sujet et dont nous parlons par ailleurs.

    Revue de la Chambre de Commerce de Marseille, (Août 1956).

    BOUYALA D'ARNAUD (André). - L'origine des bibliothèques et les grandes bibliothèques françaises, p. 427-437.

    Au mois de décembre 1955 s'est tenue à Marseille au Musée Cantini l'exposition «Le trésor des bibliothèques et des archives de Marseille ». A l'occasion de cette exposition notre collègue M. Bouyala d'Arnaud, conservateur de la bibliothèque de la Ville, a fait une conférence au Palais de la Bourse dans laquelle, après avoir rappelé l'histoire des bibliothèques depuis l'Antiquité, il a donné un aperçu de la richesse des grandes bibliothèques françaises et spécialement de celle de Marseille.

    L'Architecte des Collectivités publiques, (mars-avril 1955).

    FONTEGRIVE. - Une bibliothèque d'architecte au siècle de Louis XIV, p. 22-23.

    L'auteur qui a retrouvé au minutier central des Archives nationales l'inventaire de la bibliothèque de Jules-Hardouin Mansart, dressé à sa mort en juin 1708, donne un aperçu des 550 volumes qui composaient cette bibliothèque.

    Bulletin généalogique d'information.

    Le Centre généalogique de Paris et le Centre d'entraide généalogique ont décidé de faire paraître un bulletin, périodique, spécialement consacré à la documentation généalogique. Ce bulletin donne la liste de tous les travaux récemment parus qui intéressent la généalogie, l'histoire locale et les sciences auxiliaires, la bibliographie des travaux héraldiques, généalogiques et nobiliaires publiées par les sociétés savantes de France et des pays étrangers depuis 1940, et des articles de fond sur un sujet, une matière déterminée. Ce bulletin, trimestriel, paraît depuis janvier 1956.

    Signalons dans le n° 2 (avril 1956) une « Bibliographie des bibliographies héraldiques et génalogiques » publiées en France et une « Bibliographies des revues héraldiques et nobiliaires ». Pour chaque ouvrage cité, la cote à la Bibliothèque nationale est donnée.

    NATIONS-UNIES. - La cartographie mondiale vol. III, - New-York, Nations-Unies, 1953.

    FONCIN (M.). - Quelques réflexions sur l'organisation d'une grande carto- thèque, p. 35-43.

    L'INFORMATION GEOGRAPHIQUE. - La géographie française au milieu du XXe siècle. - Paris, Baillière, 1956.

    FONCIN (M.). - La documentation géographique dans les bibliothèques françaises, p. 315.

    GEORGE (Pierre). - La bibliographie géographique internationale, p. 323.

    FONCIN (M.) et SOMMER (P.). - La Bibliographie cartographique internationale, p. 327.

    Bulletin de la section de géographie du Comité des travaux historiques et scientifiques, 1955.

    HERVÉ (R.). - L'œuvre cartographique de Nicolas de Nicolay et d'Antoine de Laval (1544-1619), p. 223-263.

    Etude biographique suivie d'un catalogue collectif très détaillé qui comporte des cartes appartenant aux départements des cartes et plans et des manuscrits de B.N. et à la Bibliothèque de Clermont-Ferrand.

    LE GEAR (Clara-Egli). - Maps, their care, repair and preservation in libraries, revised edition.- Washington, library of Congress, 1956, in-4°, 75 p., fig. ronéographié.

    Cette nouvelle édition dont la bibliographie a été mise à jour, tient compte des expériences faites ces dernières années, notamment dans l'emploi des matières plastiques.

    LIBRI, vol. 6, n° 4 (1956).

    M. Robert HANSEN, au Congrès de Bruxelles, avait, dans les Rapports préliminaires, à propos des « Relations des bibliothèques publiques avec les autres catégories de bibliothèques et les centres de. documentation : Sélection des ouvrages » écrit cette phrase : « aucune bibliothèque ne doit être autorisée à acheter des livres qui peuvent trouver un meilleur usage dans une autre bibliothèque ». C'est à cette phrase que M. Mac COLVIN s'en prend dans son article Public Librairies - and other Libraries (p. 305). Il en prend même le contrepied, après avoir étudié les problèmes posés différemment par les bibliothèques spécialisées et les bibliothèques publiques : une bibliothèque publique doit fournir à ses lecteurs les livres que chacun d'eux ne peut obtenir plus facilement d'autres bibliothèques. M. Hansen, dans les Remarks (p. 322) sur l'article de M. Mac Colvin, répond que les opinions de M. Mac Colvin et les siennes ne sont pas si éloignées l'une de l'autre, ainsi qu'on pourrait le croire.

    La Documentation iconographique dans les bibliothèques (p. 325), est un article de notre secrétaire général Jacques Lethève, qui en avait présenté la communication au Congrès de Bruxelles. Le problème est complexe car il se rattache au problème de la documentation iconographique en général qui touche les musées, les cabinets d'estampes, (j'ajouterai les cabinets de médailles), les archives, les bibliothèques. Oh ! combien complexe est difficile, ce problème des catalogues et inventaires iconographiques, pour ne prendre que cet exemple parmi tous les problèmes que soulève un tel article ! l'auteur constate que dans le domaine de l'iconographie le cadre de la bibliothèque s'est élargi de lui-même, sans qu'on le demande « à cause de la transformation des objets conservés et à cause des nouveaux besoins de l'usager ».

    L'auteur réclame sur le plan bibliographique, la généralisation de la mention de l'illustrateur dans les fiches bibliographiques, la constitution de fichiers d'illustrateurs, la constitution de bibliographies des iconographies.

    La lecture de cet article montre qu'il est grand temps de « penser » la documentation iconographique, de l'organiser : les moyens de ce faire existant déjà.

    M. Friedrich-Adolf Schmidt-Kunsemüller (die deutsche Forschungsge-meinschaft und die wissenschaftlichen Biblioteken (p. 333-356) présente l'Union Allemande de Recherche, assez semblable à notre Centre National de Recherche Scientifique : c'est un organisme privé mais dont 90 % du budget proviennent des caisses de l'Etat. Au sein de cette Union un Comité des bibliothèques s'est efforcé, dès le lendemain de la guerre, de remettre en état les bibliothèques de l'Allemagne de l'Ouest, en les équipant, de livre, de périodiques, d'ouvrages étrangers de toutes sortes (et ce depuis 1939). Ce comité a mis sur pied un organisme d'échange et de liaison avec l'étranger (la Bibliothèque Centrale de Wurtemberg), à réorganisé le catalogue général des périodiques étrangers, le prêt des livres, etc... A l'heure actuelle une idée, abandonnée en 1949, est reprise : l'organisation d'une grande bibliothèque Centrale de l'Allemagne de l'Ouest, afin de remplacer celle de Berlin, disparue avec la guerre.

    Après avoir présenté l'historique de la bibliothèque Trivulziana de Milan, du XVe siècle jusqu'à 1935, date où la bibliothèque fut cédée à la ville de Milan, Mlle Catherina Santoro dont elle est le directeur (Les Manuscrits de la Bibliothèque Trivulziana de Milan, p. 357) présente un choix des manuscrits les plus importants et les plus beaux, accompagné de bonnes reproductions. La bibliothèque, à côté de 35.000 imprimés, 900 incunables, compte 1.000 manuscrits. Il faut citer, parmi ceux-ci, le plus ancien : l'Epitome Juliani, de la fin du VIII siècle, provenant de Novare; le Missel de Civate, du XIe siècle, remarquablement commenté par le pape Pie XI, alors qu'il n'était que Mgr Achille Ratti. Il faut donner une place spéciale aux 23 manuscrits de la Divine Comédie : ils sont à la bibliothèque grâce au marquis Giam Giacomo (1774-1831), philologue et célèbre spécialiste, de Dante. On cite encore trois manuscrits de St Charles Borromée et tous ces manuscrits à miniatures de la Renaissance qui offrent, entre autres, de magnifiques portraits des ducs de Milan.

    En fin de volume les communications de la F.I.A.B.

    Nouvelles, Association des Bibliothécaires suisses et Association suisse de documentation, n° 3 (mai-juin 1956).

    Il est agréable de lire dans ce numéro les impressions recueilllies par une collègue d'un pays voisin et ami, Mlle Dora AEBI, au cours d'un séjour à Paris et d'un stage de six semaines à la bibliothèque nationale.

    Ce stage avait pour but essentiel l'étude du catalogue collectif des ouvrages étrangers. Aussi notre collègue helvétique donne-t-elle d'abord un rapide aperçu sur ce qui a été entrepris dans ce sens avant la décision de la Direction des Bibliothèques, prise en 1952, de créer un catalogue collectif français. Puis Mlle Aebi donne par le détail l'organisation actuelle du C.C.O.E., permettant son enrichissement et son emploi comme service de renseignements depuis 1954. Ce nouveau service a d'ailleurs, comme, le précise notre collègue suisse, son pendant pour les Périodiques sous la forme similaire d'un catalogue collectif commencé en 1936, il s'est avéré indispensable de le transformer en 1953 en « Inventaire permanent des périodiques étrangers», devenu l'année suivante également un service de renseignements. Après avoir énuméré ensuite, en les caractérisant de quelques mots, d'autres services de la bibliothèque nationale, Mlle Aebi, évoque sa participation à la sortie que l'A.B.F. a faite à Chantilly et à Senlis, ce, qui lui permit d'admirer les manuscrits or et bleu de la bibliothèque du duc d'Aumale, parmi lesquels le célèbre livre d'Heures du duc de Berry. Notre invitée rappelle ensuite avec plaisir le déjeuner en commun à Saint-Leu-d'Esserent, «sans discours», précise-t-elle, la visite de l'église, puis une halte à la bibliothèque du Sanatorium de Liancourt, avant un nouvel arrêt à Senlis, où s'offraient d'autres beautés artistiques. Ainsi Mlle Aebi semble avoir gardé un bon souvenir de son séjour parisien.

    Il y a lieu de signaler dans le même numéro et dans le cadre des communications de la Comissions pour l'entretien des livres et des question matérielles un rapport de M. 0. WALCHLI sur la formation des moisissures dans les bibliothèques et le moyen de les combattre, ainsi qu'un rapport de M. J. EGGER sur la conservation des documents et leur reproduction, en particulier sur film.

    Rivista inensile délia citta di Trieste, (juin-juillet 1956).

    TASSINI (Aldo). - La Prima biblioteca popolare in Trieste (1867), p. 14-16.

    Dans sa conférence au Xe congrès national des bibliothécaires italiens à Trieste en juin dernier, Aldo TASSINI, directeur de la bibliothèque municipale de Trieste, fait l'histoire de la « Societa triestina per le biblioteche popolari » fondée en 1867 et qui jusqu'au début du XXe siècle fut la seule bibliothèque populaire de Trieste.

    Direccion general de Archivos y Bibliotecas. Boletin. - N° 35 (décembre 1955).

    El Congreso internacional de Bibliotecas y Centras de documentaciòn de Bruselas, p. 2-36

    Compte-rendu du Congrès international des bibliothèques espagnoles tenu à Bruxelles du 11 au 18 septembre 1955. Les bibliothèques espagnoles étaient représentées par une délégation officielles dirigée par Franscico Sin-tes y Obrador, directeur des Bibliothèques et Archives espagnoles et 85 ccngressistes appartenant pour la plupart aux corps scientifiques et auxiliaires des archives et bibliothèques, à la Direction des Bibliothèques de la Catalogne, aux bibliothèques municipales de Madrid, etc.. Ils présentèrent un nombre de communications supérieur à celui de n'importe quel pays.

    Don Francisco Sintes y Obrador présida la commission de bibliographie internationale, nationale et spéciale, plusieurs directeurs de grandes biblio-ques et inspecteurs intervinrent.

    La Lectura publica tarai en Francia, p. 45-46.

    Compte-rendu détaillé du « Manuel de la lecture publique rurale en France » d'Yvonne Labbé et Paul Poindron, publié par la Direction des Bibliothèques de France. Souligne la différence de conception du bibliobus en France et en Espagne. En Espagne, plus nombreux, semble-t-il, qu'en France, les bibliobus ne laissent pas un dépôt de livres, ou tout au moins assez rarement, ils stationnent dans un quartier populaire et prêtent directement au lecteur.

    Biblioteca nacional, conferencias, exposiciones, conciertos, p. 49-57.

    Expositions du livre ancien d'agriculture, de dessins du peintre colombien Gregorio Vasquez de Arce y Ceballos, de l'histoire de Cordoue, de l'expansion du royaume d'Aragon en Méditerranée au Moyen Age (aux Archives nationales) etc...

    Actividad bibliotecaria, p. 60.

    Inauguration de deux nouveaux bibliobus, ouverture de nouvelles bibliothèques etc...

    En appendice : Textes des rapports présentés au Congrès de Bruxelles par les délégués espagnols.

    Direccion general de Archivos y Bibliotecas. Boletin. - N° 36 (janvier-mars 1956).

    Très important numéro spécial, très illustré et fort bien présenté, consacré aux activités de la Direction générale des Archives et Bibliothèques d'Espagne. Il n'est pas possible de donner ici un compte-rendu détaillé et nous renvoyons à celui fait par Madame Honoré dans le N° 6 du Bulletin des Bibliothèques de France. Signalons toutefois comme devant intéresser particulièrement nos confrères :

    La Direccion generai de Archivos y Bibliotecas, p. 6-21.

    Créée par la loi du 25 août 1939. Schémas de ses divers services. Liste des congrès, réunions, expositions auxquels elle a participé. Ressort des 6 zones d'inspection. Echanges culturels internationaux. Belations avec l'Unesco.

    El Servicio nacional de lectura, p. 22-27.

    A la tête un service technique. A l'échelon régional des Centres provinciaux cordinateurs qui assurent la liaison entre le Ministère de l'Education nationale et la province et la municipalité, enfin à l'échelon local les bibliothèques qui ne sont pas seulement municipales car les bibliothèques d'entreprises, d'hôpitaux, d'institutions scientifiques, de paroisses, etc... et même les bibliothèques temporaires pour estivants sont invités à collaborer avec le centre coordinateur.

    Como se solicita e instala una biblioteca municipal, p. 28-53.

    Demande d'agrément de la municipalité au centre coordinateur, conditions d'ouverture, local, exemples de plans, mobilier, législation, régime économique, etc...

    Casas de la cultura, p. 57-71.

    Création témoignant du dynamisme de la Direction des Bibliothèques espagnoles et du sentiment très élevé qu'elle a de sa mission culturelle. Maisons groupant la bibliothèque municipale, les salles de conférence, d'exposition, les discothèques et cinémathèques, parfois le musée et les archives, organe local de liaison entre les sociétés savantes, les autorités culturelles, etc.. 14 sont ouvertes, 14 en construction, 23 en projet .

    La Formaciòn profesional de archiveras, bibliotecarios y arqueologos, p. 83-89.

    En 1952 création à la Biblioteca nacional de Madrid d'un Centre de formation pour bibliothécaires, archivistes et membres du personnel scientifique des musées. Ce centre groupe de plus en plus d'élèves étrangers surtout hispano-américain.

    Publicaciones de la Direccion general de Archivas y Bibliotecas, p. 96-106.

    P. 168 à 234 : description des différents types de bibliothèques. Bibliothèque nationale, biblothèques publiques, populaires, universitaires, administratives etc... suivie de statistiques pour l'année 1954. Quelques portraits d'archivistes et de bibliothécaires terminent ce numéro.

    Direccion general de Archivos y Bibliotecas. Boletin. - N° 37 (Avril-mai 1956).

    CAMARERO (Luis G.). - La Biblioteca nacional se transforma, las obras realizadas, el directorio y la sala de patronatos, p. 11-12.

    Travaux d'architecture, division d'un étage en deux de 3,60 m et 4,40 m de haut pour loger la direction, salle de réunion de la commission consultative, service d'entrée-inventaire, Ecole des bibliothécaires etc...

    PÉREZ RIOJA (José Antonio). - Nuestros centros, la casa de la cultura de Soria, p. 19-21.

    PÉREZ RIOJA (José Antonio). - Los Héroes infantiles hablan en la biblioteca publica de Soria, p. 22-24.

    Texte de la conférence d'ouverture de la Bibliothèque pour enfants.

    Segunda reunion bibliotecaria de la zona noroeste, p. 28-32.

    Réunion de bibliothécaire à Leon présidée par l'inspecteur régional. Chaque participant présente sa bibliothèque et ses activités. Communications sur le rôle du bibliothécaire moderne, sa formation, projet d'un manuel pour petites bibliothèques, l'architecture des bibliothèques, etc...

    Cursillos de orientaciôn bibliotecaria organizada por el Centro coordinador de bibliotecas de Gerona, p. 35-36.

    Session à laquelle assistèrent des instituteurs, des employés, des libraires, des militaires, etc... Cours les initiant au travail bibliothécaire afin qu'ils puissent collaborer avec le bibliothécaire et parfois gérer des petites bibliothèques.

    Actividad bibliotecaria, p. 48-52.

    Construction de la Maison de la Culture de Reus, inauguration de celle de Bisbal del Panadés, transformation de la Bibliothèque de Burjasot en Maison de la culture ouverture de nombreuses bibliothèques.

    Noticias bibliograficas, p. 65-68.

    Signalons p. 66-67 un compte-rendu des deux premiers numéros du « Bulletin des Bibliothèques de France. »

    En appendice : Inventorio) de codices y fondos documentales fotocopiados en 1955 por el Servicio nacional de microfilm.

    Documents de bibliothèques provinciales, ecclésiastiques ou privées photocopiées par les soins de la Direction des Bibliothèques pour constituer des archives nationales de sécurité.